Seule à bord d’un avion, phoque sur la piste, employé qui danse et incident Air Canada

En plus des articles d’astuces et d’inspiration de voyage, on partage parfois avec vous les actualités du monde du voyage. Voici donc quelques histoires survenues cette semaine.

Je vous ai parlé plus tôt cette semaine d’une poursuite envers Sunwing qui a été un article populaire auprès de nos lecteurs, alors voici quelques autres histoires du monde du voyage et de l’aviation qui sont survenus récemment.

Dites-nous si ce genre d’articles vous intéresse, ou si vous préférez d’autres types d’articles, question qu’on puisse créer du contenu qui vous plaît sur ce blog (on publie un article à chaque jour) pour complémenter nos aubaines de billets pas chers.

 


Seule à bord d’un avion de 189 places

Une passagère a eu la chance inouïe d’avoir un vol dans un jet privé… mais ce qui est particulier c’est que c’était un vol commercial régulier d’une compagnie aérienne qui n’était pas du tout supposé être privé. C’était sur un Boeing 737, qui compte 189 sièges… mais elle était carrément la seule à bord!

Le meilleur dans l’histoire c’est qu’elle a eu cette chance once-in-a-lifetime en payant son vol 46 euros! Pas pire comme prix pour un vol privé!

Crédit Photo: The Independent

 

C’est que la compagnie britannique Jet2 est une compagnie aérienne de vols vers les destinations soleil, un peu comme Air Transat et Sunwing ici. Donc, c’était le dernier vol de la saison vers une destination soleil, et ce n’est pas rare que ceux-ci soient pratiquement vides (car il n’y aura pas aucun vol de retour pour ramener les gens à la maison). Mais complètement vide, ça c’est rare. Elle a eu droit à des messages personnalisés à l’intercom et a pu interagir directement avec les pilotes en étant traitée comme une VIP.

Assez cocasse comme histoire. Moi j’aurais adoré avoir un avion à moi tout seul, étant un fanatique de l’aviation. Tout ce qui touche aux avions me fait tripper... sur mon vol Delta la semaine passée, j’ai eu la chance de faire une visite du cockpit avec la copilote, et j’ai adoré ça… un article de blogue sur l’expérience est à venir sous peu!

Et vous? Avez-vous déjà été dans un avion presque vide?

 


Un phoque sur la piste retarde un décollage

J’ai un aveu à vous faire, j’ai une fascination pour la compagnie aérienne Alaska Airlines. Non seulement ils sont la mieux cotée aux États-Unis depuis 5 années consécutives, ils ont aussi le meilleur programme de récompenses pour les amateurs de travel hacking, que j’ai d’ailleurs commencé à utiliser. Et malgré le nom, ils ne sont plus basés en Alaska et la très grande majorité de leurs vols ne sont pas en Alaska (ils ont transporté presque autant de passagers qu’Air Canada l’an dernier, pour vous donner une idée de grandeur).

Mais un de leurs vols qui était justement en Alaska, à Barrow (BRW) pour être précis, a été retardé cette semaine pour une raison assez louphoque (okay, un mauvais jeu de mot) : un phoque s’est ramassé sur la piste de décollage.

 

L’histoire ne dit pas comment l’animal s’est rendu là, comment il a été déplacé ou pendant combien de temps le vol a dû être retardé, mais disons que ça aussi c’est assez cocasse! Il y a aussi une vidéo si vous trippez pas mal sur les phoques:

 

Le genre d’histoire qui n’arrive qu’en Alaska sûrement! Ce sont des désagréments qui viennent avec le fait d’être dans un territoire qui est tellement lointain!

Vous, quelle est la raison la plus étrange que vous ayez entendue pour un délai de vol?

 


Un employé d’aéroport très joyeux

Si vous avez déjà pris l’avion, vous avez certainement remarqué les employés qui sont là pour donner des indications au conducteur du petit camion tug qui aide l’avion à sortir de la zone près de l’aérogare.

Habituellement, ils ne font que signaler tranquillement, mais cet employé de l’aéroport de Rochester (ROC) dans l’État de New York est en train de devenir une vedette virale pour ses mouvements de danse au travail.

Vous pouvez voir la vidéo filmée par un passager à bord de l’avion qui décollait.

 


Un autre incident Air Canada à San Francisco

Après les quelques histoires cocasses, un peu de contenu plus sérieux. Je ne sais pas ce qui se passe avec Air Canada et l’aéroport de San Francisco (SFO), mais définitivement ça commence à être bizarre.

Cet été, un incident assez grave a eu lieu, on vous en a déjà parlé mais pour vous résumer, un avion Air Canada est passé très près de causer «un des pires désastres de l’histoire du transport aérien» selon un expert. Le pilote s’est trompé et s’est enligné pour atterrir sur un taxiway à SFO plutôt que sur la piste d’atterrissage. L’avion est en fait passé à seulement 50 pieds (15 mètres) d’atterrir sur trois avions plein de passagers (et d’essence) qui attendaient pour décoller. Cet incident est évidemment sous enquête par la Federal Aviation Administration et nous n’en savons toujours pas vraiment plus.

Dimanche dernier, un autre vol Air Canada, celui-ci en provenance de Montréal justement, a été impliqué dans un autre incident d’atterrissage. Moins grave certes, mais juste pour vous mettre en contexte au cas où vous n’êtes pas familiers avec l’industrie de l’aviation commerciale, ce genre d’incident, même mineur, c’est extrêmement extrêmement rare.

Cette fois-ci, l’appareil Air Canada avait eu le OK des contrôleurs de la tour pour atterrir, mais ceux-ci ont rapidement révoqué l’autorisation et demandé 6 fois au pilote d’annuler l’atterrissage. Au point où la tour de contrôle a même utilisé la mesure d’urgence, soit de pointer le cockpit avec un laser rouge pour communiquer avec l’appareil «dans une tentative désespérée d’alerter l’équipage». C’est qu’on craignait que finalement un autre avion se trouve encore sur la piste, ce qui serait évidemment très dangereux. L’équipage d’Air Canada n’a jamais répondu et était injoignable pendant deux minutes très tendues, selon le Toronto Star. Et l’avion s’est posé quand même, malgré les multiples tentatives de la tour pour annuler l’atterrissage.

Heureusement, l’autre avion n’était plus sur la piste, mais c’est extrêmement étrange que les pilotes n’aient pas réagit. Une fois atterri, le pilote a dit avoir éprouvé des problèmes avec le système de communication, ce à quoi le contrôleur aérien à répondu «ça c’est assez évident» (“that’s pretty evident”).

Selon des experts interviewés par le Toronto Star, c’est tout simplement inexplicable et ça ne devrait pas arriver, et tout comme l’incident de cet été, il semble qu’il y ait eu grave erreur humaine. Air Canada a dit collaborer pleinement avec les autorités compétentes pour tenter de déterminer ce qui s’est passé. À suivre!

 


Sommaire

Il y a toujours plusieurs nouvelles insolites et d’intérêt dans le monde de l’aviation et du voyage, est-ce que ça vous intéresse d’en avoir un résumé? Laissez-nous le savoir.

Dites-nous ce que vous pensez des articles d’actualité dans les commentaires ci-dessous!

Vous voulez voir nos rabais sur les billets d’avion?
Cliquez ici pour voir nos aubaines de vols à très bas prix
Vous voulez d’autres astuces et inspirations voyage?
Cliquez ici pour aller à la page principale du blog
Vous aimerez sûrement cet article:
Est-ce possible de simplement délaisser une partie de son itinéraire?

Aidez-nous à faire connaître nos aubaines et nos conseils sur les voyages à bas prix en partageant cet article et surtout ajoutez Flytrippers à vos favoris pour nous permettre de vous aider à naviguer dans le monde des voyages à bas prix!

Divulgation publicitaire: Flytrippers reçoit des commissions sur les liens inclus dans cet article. Nous apprécions que vous utilisiez ceux-ci, surtout que cela ne vous coûte jamais plus cher, et nous vous remercions de nous encourager et nous permettre de continuer à trouver pour vous d’excellents deals et du contenu intéressant. Par souci de transparence, sachez que nous ne recommanderons JAMAIS un produit ou service dans lequel nous n’avons pas confiance ou que nous n’utilisons pas nous-même, puisque notre réputation et notre crédibilité vaut beaucoup plus que les commissions. Ce principe est une partie essentielle et non-négociable de tous nos partenariats: nous ne donnerons jamais à aucun tierce parti le moindre contrôle sur notre contenu. Pour plus de détails sur notre politique publicitaire, cliquez ici.

Andrew D'Amours

Andrew est le cofondateur de Flytrippers. Il est passionné de voyage, mais aussi de l'industrie du voyage elle-même en tant qu'ancien consultant en gestion. Il veut partager son expérience et t'aider à économiser sur tes voyages. En tant que voyageur très économe, il adore trouver des bons deals et avoir des voyages gratuits grâce au Travel Hacking... pour l'aider à visiter chacun des pays du monde (compte actuel: 52/193 pays, 46/50 États Américains & 9/10 Provinces Canadiennes).

This Post Has One Comment

  1. J’ai trouvé ces articles divertissants , et je ne savais pas pour Alaska
    Airlines.
    Merci de l’info .

Laisser un commentaire

×

Cart