You are currently viewing L’exigence de test pour entrer au Canada: guide ultime

Bien que certains pays exigent évidemment encore un test, le Canada a retiré l’exigence, sauf pour les non-vaccinés. Ça inclut donc les enfants non-vaccinés. Un test, ce n’est pas nécessairement cher (contrairement au mythe commun) et surtout, ce n’est vraiment pas si compliqué que ça. Surtout l’exigence du Canada qui a récemment changé et qui est très simple à comprendre (je l’ai fait 6 fois moi-même).

Assure-toi d’être abonné à notre infolettre gratuite pour ne rien manquer des prochaines astuces sur les tests.

Voici ce qui s’en vient pour compléter notre nouveau guide ultime à venir avec toutes les ressources pour les voyages en pandémie (incluant plein de vidéos explicatives) par rapport aux tests de COVID-19 pour les voyages:

Mais pour aujourd’hui, voici tout ce que tu dois savoir sur l’exigence de test pré-entrée pour entrer au Canada.

 

Survol de l’exigence de test pré-entrée du Canada

MISE À JOUR: L’exigence a été levée pour les voyageurs pleinement vaccinés, on va mettre à jour le reste ici sous peu.

Aujourd’hui, on parle de l’étape 3 de comment voyager, les règles pour entrer au Canada. Pas de rien d’autre comme les règles de autres pays; chaque pays fait ses propres règles complètement différentes des nôtres évidemment.

Et parmi les règles d’entrée du Canada, on parle juste de l’exigence de test pré-entrée. On va regarder chaque élément de cette exigence de test pré-entrée en détail dans ce guide.

Mais en gros, tu dois pouvoir montrer une preuve valide de test avant de pouvoir entrer au Canada. C’est pour ça que ça s’appelle un test pré-entrée.

Je commence avec 4 infographies pour ceux qui aiment mieux ça visuel.

Premièrement, voici le survol de toutes les informations importantes.

Vois l’infographie pleine grandeur

 

On reçoit des centaines de questions par rapport aux tests acceptés, donc on a cette infographie plus simple pour l’expliquer.

Vois l’infographie pleine grandeur

 

Si jamais ce n’est pas encore clair, on en a fait un encore plus simple, sous format de questions.

Vois l’infographie pleine grandeur

 

Et finalement, pour ceux qui sont confus par rapport au délai alloué pour faire les 2 options de tests négatifs, on l’explique visuellement (et dans la section sur le processus étape par étape pour faire le test plus bas, j’ai une autre infographie là-dessus pour ceux qui ne savent pas quel vol prendre pour leur calcul).

Vois l’infographie pleine grandeur

 

Allons-y version texte maintenant.

C’est vraiment très simple:

  • Ça prend toujours un test de COVID-19 valide pour entrer au Canada
    • Il y a peu d’exemptions, listées juste en-dessous
  • Exigé pour tous les voyageurs
    • Que tu aies eu 0 doses, 1 dose, 2 doses, 3 doses ou 17 doses
  • Exigé pour tous les voyages, peu importe la durée
    • L’exemption pour les voyages courts a pris fin le 21 déc.
  • Exigé pour toutes les destinations
    • Les règles spéciales pour certains pays n’existent plus
  • Exigé pour tous les modes d’entrée
    • Entrée par voie aérienne
    • Entrée par voie terrestre
    • Entrée par voie marine
  • Il y a 3 options de test différentes
    • Test rapide antigénique NÉGATIF
    • Test moléculaire NÉGATIF
    • Test moléculaire POSITIF
  • Le délai alloué varie pour chaque option
    • Test rapide antigénique NÉGATIF: jour même ou jour calendrier complet avant (PAS «24 heures»)
    • Test moléculaire NÉGATIF: dans les 72 heures avant ton vol/entrée
    • Test moléculaire POSITIF: dans les 11 à 180 jours avant ton vol/entrée
  • Le test DOIT avoir été fait à l’extérieur du Canada (si tu utilises un test négatif)
    • Un test positif peut avoir été fait au Canada
  • Le test virtuel à distance est permis
  • L’entrée par voie terrestre sans test valide «permise»
    • Mais une amende de 5000$ est possible
  • Ça prend un rapport de test formel comme preuve
    • Ça peut être en format papier ou numérique
  • Ça prend quelques informations obligatoires sur le rapport
    • Elles sont TOUTES obligatoires
  • Les tests ne sont pas couverts par aucunes assurances-voyage
  • L’exigence pourrait être éliminée bientôt (ou pas)

Il y a quelques exemptions, c’est-à-dire des gens qui n’ont pas besoin de faire ce test:

  • Ceux qui ont moins de 5 ans (vaccinés ou pas)
  • Ceux qui transitent au Canada (vaccinés ou pas)
  • Ceux qui voyagent pour des raisons essentielles (vaccinés ou pas)
  • L’exemption pour les voyages courts n’est plus en vigueur
 

En passant, on va bientôt avoir un article pour comparer les pours et contres des 2 options de tests (rapide antigénique ou moléculaire).

 

Comment faire le test pré-entrée du Canada étape par étape

Si tu as un test positif valide, tu n’as rien à faire. Voici les détails sur l’exemption.

Sinon, les 7 étapes ne sont pas vraiment compliquées.

Vois l’infographie pleine grandeur ou partage sur Facebook

 

Les voici en format texte:

  • Regarde le prix des tests à ta destination
  • Trouve un endroit où faire ton test
  • Calcule ton heure limite pour faire le test
  • Prends un rendez-vous près de la limite
  • Fais le test
  • Reçois le résultat
  • Montre le rapport à l’aéroport et/ou aux douanes

Évidemment, les voyages internationaux sont pas mal plus dépaysants et infiniment plus enrichissants pour nous en tant qu’êtres humains.

Et à moins de vouloir visiter la Gaspésie 4 fois, ça vaut certainement la peine de faire un effort et te plier à cette exigence de test du Canada, aussi «excessive» soit-elle (selon les experts du gouvernement)!

Dans certains pays, le test coûte juste 25$ (eh oui, même les PCR). Mes 8 tests moléculaires à l’étranger m’ont coûté 75$ TOTAL (pas 75$ chaque). Maintenant que le Canada accepte les tests rapides antigéniques, les tests sont vraiment abordables presque partout!

Il y a aussi plein de pays qui n’exigent pas de test du tout pour entrer (60 au dernier décompte pour les Canadiens vaccinés), comme indiqué dans notre guide ultime des règles d’entrée des pays.

Ça veut dire que tu n’as qu’un test à faire pour tout ton voyage. Ce n’est vraiment pas si dramatique (j’en ai fait 25 dans la dernière année).

Et même dans les pays où les tests sont plus chers, si tu choisis intelligemment et que tu vas dans un des 40 pays où c’est possible de voyager pour 30$/jour total, tu vas quand même sauver de l’argent au global, comparativement à voyager dans l’ultra-cher Canada.

Bref, comme pour tout calcul, il faut regarder l’ENSEMBLE des chiffres, pas juste UN des éléments tout seul (je le répète pour ceux qui ne veulent pas payer de frais annuels de carte de crédit et qui passent à côté d’une prime de bienvenue qui vaut littéralement des centaines de dollars pour «sauver» 120$ 🤣).

Voici des précisions sur chacune des 7 étapes (et si tu veux un compte-rendu concret, je t’ai partagé chaque étape de mon processus de test gratuit de COVID-19 aux États-Unis).

 

1. Regarde le prix des tests à ta destination

Si tu veux que le coût des tests soit plus bas, c’est simple: choisis un pays ou le coût des tests est plus bas. Fou pareil comme principe!

C’est comme si tu veux un endroit où l’hébergement n’est pas cher par exemple… ce n’est pas le temps de regarder ça APRÈS que ta destination est choisie évidemment: c’est AVANT qu’il faut que tu regardes!

Donc, si tu veux réduire le prix des tests:

  • C’est encore plus important que d’habitude de prioriser les pays où le coût de la vie est bas
  • C’est encore plus important que d’habitude de bien planifier ton voyage et faire des recherches sur les prix des tests
  • C’est encore plus important que d’habitude de faire des choix en conséquence si voyager pour moins cher est important pour toi

C’est pour ça que c’est l’étape numéro 1: c’est à faire AVANT de choisir une destination (si tu veux un prix plus bas).

 

2. Trouve un endroit où faire ton test

Comme mentionné dans l’intro, comment trouver les tests, ça mérite son propre article approfondi à venir.

Mais c’est vraiment très facile de trouver des tests moléculaires littéralement partout dans le monde… alors avec les tests rapides antigéniques maintenant c’est encore plus facile.

Il suffit de chercher sur Google «(nom de la ville) PCR test» et voilà. J’en ai trouvé à Bichkek, au Kirghizistan, en 2 minutes au mois de mai 2021 et c’est loin d’être très touristique comme endroit comme tu peux t’imaginer.

Alors c’est trouvable assez facilement pas mal partout. Les NAAT, RT-LAMP et autres sont d’autres tests moléculaires aussi acceptés par le Canada, mais ils sont pas mal plus rares.

Le Canada n’a vraiment aucune exigence particulière sur le type de labo (contrairement à d’autres pays). Tant que c’est le bon type de test et qu’il est fait à temps. Ce n’est vraiment pas compliqué!

Je n’ai aucune idée pourquoi autant de gens pensent que c’est difficile à trouver. Peut-être que c’est qu’ils pensent que tous les pays dans le monde ont un gouvernement qui a diabolisé les voyages comme ici, mais crois-moi, ce n’est vraiment pas le cas et les tests pour les voyageurs sont vraiment très faciles à trouver partout.

Plus d’astuces à venir.

 

3. Calcule ton heure limite pour faire le test

Si tu entres par voie aérienne, c’est l’heure prévue de ton départ de ton vol qui entre au Canada qui compte.

Si tu entres par voie terrestre/marine, c’est l’heure précise de ton entrée au Canada qui compte.

Si tu prends l’option du test rapide antigénique, c’est super facile: tu peux faire ton test le jour du vol de ton vol vers le Canada (ou de ton entrée au Canada par voie terrestre) ou le jour calendrier complet avant. Pas de limite en nombre d’heures. Pas de règle de «24 heures». Si ton vol vers le Canada/ton entrée est le vendredi à n’importe quelle heure, tu peux faire ton test le jeudi à n’importe quelle heure.

Si tu prends l’option du test moléculaire, une fois que tu sais l’heure de ton vol de retour vers le Canada (ou de ton entrée au Canada par voie terrestre), il faut que tu calcules le 72 heures auquel tu as droit pour faire ton test si tu prends l’option moléculaire.

Donc par voie terrestre, c’est simple: tu peux le faire dans les 72 heures avant l’entrée.

Et par voie aérienne, c’est également simple: tu peux le faire dans les 72 heures avant l’heure de départ prévue de ton vol pour le Canada.

(Si tu as plusieurs vols, le Canada s’en fout: c’est le vol qui ENTRE au Canada qui compte — mais d’autres pays peuvent être différents parce que chaque pays fait ses propres règles. J’explique la règle du Canada avec un exemple dans la section sur les détails du délai ci-dessous si ce n’est pas encore clair.)

C’est l’heure locale au poste de douanes où tu entres ou bien à l’aéroport où tu prends ton dernier vol direct qui entre au Canada qui compte évidemment.

Si tu transites dans d’autres pays, tu dois évidemment respecter les règles d’entrée de chaque pays (qui peuvent être différentes pour les transits… ou pas). Donc si un pays où tu passes te demande un test dans les 48 heures avant ce vol-là… calcule comme il faut.

En attendant notre article sur les 2 options…

Comme tu le sais sûrement, les tests rapides antigéniques donnent des résultats en 15 minutes (mais ne peuvent pas être réutilisés si jamais tu es positif).

Souvent, les résultats des tests moléculaires sont garantis en 48 heures ou même 24 heures. Aucun problème et aucune inquiétude dans ces cas-là évidemment. Aux États-Unis, Walgreens a des tests ID NOW gratuites (des TAAN) qui donnent les résultats en quelques heures, de loin la meilleure option là-bas.

À d’autres endroits, les tests les moins chers n’ont peut-être pas de garantie pour les résultats (ou il y a peut-être moins de choix de labos ou cliniques).

Fais donc ton test le plus près possible du 72 heures et peut-être pense à un Plan B au cas où ça ne rentre pas à temps (plusieurs transporteurs aériens ont une politique de changement gratuit aussi, à vérifier si tu n’es pas pressé comme nous par exemple).

Côté stratégie pour le test moléculaire, ça dépend de ta préférence. Certains préfèrent payer pour garantir la rapidité des résultats.

Personnellement, je n’ai jamais eu d’enjeu avec des résultats trop longs à arriver… alors moi je ne paierais absolument pas de surplus pour assurer des résultats plus vites, j’aime trop voyager pour dépenser sur ça (argent économisé = plus de voyages).

Et je ne suis jamais pressé ou stressé. Mais je sais aussi que beaucoup de gens ont une tolérance au risque pas mal plus basse que la mienne, sur tout.

Toutes les situations sont différentes. Prends ta propre décision. Fouille en ligne. Écris au fournisseur de test.

Recueille des informations, analyse-les et décide en conséquence. Comme pour n’importe quel sujet.

 

4. Prends un rendez-vous près de la limite

C’est mieux de prendre un rendez-vous d’avance.

On le répète toujours, comme par exemple dans l’article à lire absolument sur notre deal vers Dubaï à 190$ aller-retour: la préparation et la planification sont la clé pour les voyages moins chers!

Ça ne veut pas dire de tout réserver d’avance bien sûr. Je ne réserve presque jamais d’hôtels avant de partir.

Ce n’est pas important et les conséquences sont mineures. Il ne manquera jamais d’hôtels. Peut-être que dans de rares cas je vais être pris avec une option un peu trop chère, mais ce ne sera pas des centaines de dollars (et ça n’arrive presque jamais).

Mais pour quelque chose d’aussi important que le test et avec une conséquence aussi grave (si tu ne l’as pas, tu vas te faire refuser l’embarquement), vaut mieux être sûr de pouvoir avoir plus d’options de plages horaires de rendez-vous!

Si tu attends et qu’il ne reste juste qu’une clinique à 300$ avec des disponibilités… après ça ne te demande pas pourquoi la majorité des gens mal préparés croient au mythe que voyager coûte cher 😛

 

5. Fais le test

Oublie les coton-tiges qui vont jusque dans le cerveau comme on a tous vu au début, maintenant ce n’est vraiment pas toujours aussi pire.

Ça dépend des tests, mais souvent ce n’est même pas profond. Avec plusieurs tests, c’est juste de faire des cercles sur les contours de tes narines.

Aucunement désagréable. Même pas le moindrement inconfortable.

Voici une vidéo d’un test PCR auto-administré que j’ai fait 5 fois.

Certains tests sont même faits avec un prélèvement dans la bouche au lieu du nez. Mon premier PCR gratuit aux États-Unis était comme ça.

Parlant des États-Unis, les 2 tests rapides moléculaires que j’ai fait là-bas sont aussi comme le premier PCR auto-administré ci-dessus, avec juste des cercles dans les narines comme tu peux le voir.

Par contre, certains des PCR vont plus profond, c’est certain. Ce n’est pas agréable, mais ce n’est pas vraiment très long non plus. J’appréhendais le tout, mais c’était loin d’être la fin du monde finalement.

Celui à l’aéroport de Toronto (dans le temps où c’était gratuit) avant mon voyage en Asie en mai était le plus profond, alors que mon tout récent PCR gratuit à Miami était pas mal plus doux. Ça varie on dirait (ou ça dépend peut-être juste de comment l’infirmière ou l’infirmier fait attention).

Dans tous les cas, le processus du test est extrêmement rapide. Ça ne m’a jamais pris plus que 5 minutes les ≈ 15 fois que j’ai fait des tests moléculaires.

 

6. Reçois le résultat

Dans la plupart des cas, le laboratoire va t’envoyer le rapport par courriel donc c’est très simple. Fais juste être sûr de donner la bonne addresse courriel. Mes 4 fois aux États-Unis c’était comme ça (et au Canada aussi d’ailleurs).

Vérifie ton dossier spam, mon résultat au El Salvador s’était ramassé là.

En Asie centrale, les laboratoires les moins chers n’offraient pas les résultats par courriel, il fallait que je retourne aller chercher le rapport sur place. Comme les taxis coûtent littéralement 1,49$C dans ces pays, ce n’est pas trop grave vu que je restais dans ces villes-là pareil.

Ça doit vraiment être rare des labos comme ça, mais informe-toi pour au moins savoir comment planifier ton itinéraire en fonction de la méthode de livraison des résultats.

Sauvegarde le rapport qui contient les résultats (pour l’avoir sur ton téléphone en étant hors ligne) et envoie-toi le par courriel comme «back-up», pour ne pas le perdre. Et prends le en photo si c’est en format papier (et envoie-toi la aussi).

Bien sûr, il y a le risque de tester positif à l’étranger. D’ailleurs, vu que beaucoup de gens nous posent cette question, j’ai fais un article séparé sur ce qui arrive si tu testes positif en voyage. Ici je vais me concentrer sur comment l’exigence de test du Canada fonctionne parce que tout le monde veut des articles plus courts.

 

7. Montre le rapport à l’aéroport et/ou aux douanes

Finalement, rien de sorcier.

Fais juste montrer la version numérique ou papier à l’agent du transporteur aérien et/ou aux douaniers.

Dans mon cas, je n’ai jamais eu à uploader ma preuve de test dans l’appli ArriveCAN (contrairement à ma preuve de vaccination) ni à la montrer à l’arrivée à l’aéroport au Canada, mais j’ai une carte NEXUS alors ça pourrait être différent pour les autres.

Tu peux voir mon expérience détaillée d’entrée au Canada en novembre pour le détail de comment c’est vérifié, si ça t’intéresse.

 

Détails de l’exigence de test pré-entrée du Canada

Voici toutes les infos détaillées sur chaque volet de l’exigence de test.

 

Pour tous les voyageurs

Je pense que depuis le temps, la plupart ont compris que même si tu es entièrement vacciné, tu as besoin d’un test pré-entrée quand même pour entrer au Canada. Mais sinon, désolé de te l’apprendre.

Que tu aies 0 doses, 1 dose, 2 doses, 3 doses ou 17 doses… ça prend un test.

Le comité d’experts scientifiques assemblé par le gouvernement lui-même recommande d’abolir cette mesure depuis le mois de mai, mais le gouvernement ne suit pas l’avis des experts. La science politique prime sur la vraie science.

Comme l’opinion publique est la chose la plus importante pour ce gouvernement, on va bientôt avoir un beau visuel que tu vas pouvoir partager sur les réseaux sociaux si tu veux faire ta part pour essayer de faire enlever cette mesure que même les experts disent d’enlever.

 

Type de test acceptés

Plein de gens croient que le Canada acceptait juste les tests PCR, mais c’est 100% faux.

Depuis le début, le Canada accepte tous les tests moléculaires. Ça inclut les PCR bien sûr, mais aussi les NAAT, les RT-LAMP et plusieurs autres. C’est juste que les PCR sont de loin les plus communs.

Voici la liste complète des 19 différents types de tests de COVID-19 acceptés pour entrer au Canada.

Ce qui n’était pas accepté, c’était le test rapide antigénique (moins cher et moins long pour les résultats). Mais ça a changé le 28 février.

J’ai moi-même utilisé des NAAT 2 fois, ce sont les tests gratuits aux États-Unis qui donnent eux aussi des résultats rapides… mais qui sont des tests moléculaires. Les NAAT rapides ne semblent pas être disponibles ailleurs qu’aux États-Unis malheureusement.

Le Canada accepte aussi les tests salivaires, tant que c’est un des types de tests acceptés. Mon premier PCR gratuit aux États-Unis, qui était mon premier PCR à vie, était un test salivaire sans même que j’aie essayé de trouver cette version du test.

La méthode de collecte n’est pas pertinente, tant que c’est le bon type de test.

Les tests auto-administrés (une trousse que tu emmènes avec toi en voyage pour ne pas avoir à chercher un laboratoire) sont acceptés par le Canada, à condition que le test est un des types acceptés et qu’il est fait sous la supervision d’un professionnel en mode télésanté.

C’est une option pratique et on va avoir un rabais exclusif pour ça cette semaine. Abonne-toi à notre infolettre gratuite pour qu’on te l’envoie.

Certains auto-tests sont des RT-LAMP, donc encore une fois… pas un PCR. Pourtant, monsieur et madame les experts disent toujours que juste les PCR sont acceptés. Ce n’est pas tout à fait vrai.

C’est pourquoi il faut faire attention aux nuances et ne te fie pas à ce que qui que ce soit dit sur les règles de voyage… parce que malheureusement, à peu près toutes les personnes ne savent pas du tout de quoi ils parlent quand il s’agit des règles de voyage (sans être mal intentionnées… mais ça induit quand même en erreur).

 

Délai de 72 heures pour le test moléculaire négatif (par voie aérienne)

Le test doit être effectué au maximum 72 heures avant le départ cédulé de ton vol direct pour le Canada. Beaucoup ont de la difficulté avec ça et font des erreurs.

Je vais l’expliquer très clairement: Si tu fais Miami-New York-Montréal, c’est l’heure du vol New York-Montréal qui compte. Le vol qui ENTRE au Canada qui importe. Tous les autres vols, le gouvernement du Canada s’en fout!

Même chose si tu fais Miami-Toronto-Montréal. Quel vol est celui pour ton entrée au Canada? Simple. C’est le vol Miami-Toronto. C’est l’heure prévue de départ de ce vol-là qui détermine ton délai.

Donc si ton vol New York-Montréal est cédulé pour 18h le 24 du mois, tu peux faire ton test n’importe quand à partir de 18h le 21 du mois. Simple.

Vois l’infographie pleine grandeur

 

Plusieurs nous demandent si c’est strict le 72 heures… oui ça l’est vraiment. Je vais faire un article avec un exemple extrême plus tard.

Plusieurs nous demandent ce qui arrive en cas d’un retard du vol qui surviendrait le jour du vol, Flytrippers a communiqué avec les relations média de Santé Canada pour confirmer et aucune inquiétude parce que c’est bien l’heure cédulée du départ qui compte.

Par contre, si ton vol est annulé (et pas juste retardé), selon les règles officielles, là ton test n’est plus valide s’il dépasse 72 heures pendant que tu attends ton nouveau vol. Mais en pratique, plusieurs transporteurs aériens n’appliquent pas vraiment cette règle-là… donc vois avec eux si tu vis cette situation.

Finalement, le transporteur aérien va vérifier si tu as ton test avant l’embarquement. Ce n’est pas juste rendu au Canada qu’ils vérifient. Tu ne pourras pas embarquer sans test, c’est aussi simple que ça.

 

Délai de 72 heures pour le test moléculaire négatif (par voie terrestre)

Comme il n’y a pas de vol, c’est tout simplement dans les 72 heures avant ton heure d’arrivée au Canada que tu peux faire le test si tu entres par voie terrestre ou par voie marine.

Si tu entres au pays à 18h le 24 du mois, ton test doit avoir été fait après 18h le 21.

À part ça, c’est exactement la même exigence de test que tu arrives par voie aérienne ou terrestre. Aucune différence.

 

Délai de 10 à 180 jours pour le test moléculaire positif

Tu peux lire notre article très détaillé sur l’exemption pour ceux qui ont testé positif dans le passé.

C’est très simple: si tu as une preuve valide de test positif dans les 10 à 180 jours avant ton vol, tu n’as pas besoin de faire le test pré-entrée pour entrer au Canada.

Ça a changé subtilement sans annonce officielle, c’est revenu à 10 jours (c’était 14, puis 10, puis 11…) donc si tu as testé positif le 1er du mois (test moléculaire seulement) tu peux utiliser le test positif pour entrer le 11 du mois (peu importe les heures du test ou du vol).

Ça s’applique que tu sois vacciné ou pas (les Canadiens non-vaccinés ont toujours le droit d’entrer au Canada en passant; c’est juste que tout le monde mélange toujours toutes les règles).

Par contre, le rapport de laboratoire doit contenir toutes les mêmes informations requises pour la preuve de test négatif. Ça veut dire que si tu as été testé au public ici au Canada, tu n’as probablement PAS la preuve acceptable d’un résultat positif (mais tu peux l’obtenir).

 

Délai de 1 jour pour le test rapide antigénique négatif

Comme l’option de test moléculaire, c’est évidemment l’heure de départ prévue du vol qui entre au Canada ou le moment que tu entres par voie terrestre/marine qui compte.

Mais contrairement à l’option de test moléculaire négatif, il n’y a pas de limite de temps en nombre d’heures. C’est le jour du vol/de l’entrée ou bien le jour calendrier complet avant, comme je l’ai expliqué plus tôt. Pas «24 heures».

 

Doit être fait à l’extérieur du Canada (si tu utilises un test négatif)

C’est nouveau. Avant, la règle était très stupide, même selon les normes de logique très peu élevées du Canada. Tu avais le droit de faire ton test au Canada avant de partir, puis ensuite le montrer pour “prouver” que tu n’avais pas attrapé la COVID-19 en dehors du pays. 🤡

C’est terminé. Tu dois maintenant faire le test à l’extérieur du pays, même pour de courts voyages…

Ce n’est pas tellement plus scientifique cependant.

Disons que tu entres aux États-Unis et que tu te fais tester tout de suite. Tu peux ensuite passer toute ta visite à «frencher» une personne infectée et ton test va quand même être négatif…

Mais bon, ce qui est important ce n’est pas de bien fonctionner… ce qui est important c’est que le gouvernement donne l’impression d’être sévère envers les méchants voyageurs.

 

L’entrée par voie terrestre sans test valide

Les Canadiens ne peuvent jamais se voir refuser l’entrée au Canada à la frontière terrestre, même sans test. Mais il pourrait y avoir des conséquences,surtout une grosse amende…

Tu peux lire notre article détaillé sur l’entrée par voie terrestre en étant positif (et si tu n’es pas positif mais tu n’as juste pas de test, alors là tes chances de recevoir l’amende sont probablement plus élevées).

 

Informations requises

Plein de gens pensent que sur le rapport de laboratoire, ça prend ton numéro de passeport ou un code QR ou plein d’affaires qui ne sont pas exigées.

Il n’y a que ces informations-ci qui sont requises par le gouvernment du Canada:
  • Ton nom
  • Ta date de naissance
  • Le nom du laboratoire
  • L’adresse du laboratoire
  • La date du test
  • Le type de test
  • Le résultat du test

C’est tout.

Pour tous les tests. Qu’ils soient positif ou négatif.

Pour un test fait à l’étranger, pas mal n’importe quel fournisseur de test va toujours les avoir de toute façon. Voici un exemple de rapport de laboratoire d’un de mes tests gratuits de COVID-19 aux États-Unis chez Walgreens.

Exemple de rapport de laboratoire (crédit image: Andrew D’Amours/Flytrippers)

 

Pour un test fait au Canada (un test positif bien sûr, pour l’exemption), le gouvernement du Canada s’en fout de VaxiCode ou de ta preuve provinciale. Il faut ces informations-là précisément. Obligatoirement.

Si les infos sont sur le rapport, c’est valide. Si les infos ne sont pas sur le rapport, ce n’est pas valide. C’est aussi simple que ça! Le fait que ta preuve soit “officielle” ou qu’elle vienne de ton gouvernement (ou même du pape directement) n’est absolument pas pertinent.

Ça prend les infos exigées. Fin.

Dans tous les cas, assure-toi que tes informations personnelles sont bien écrites en faisant le test (tout comme ton adresse courriel pour recevoir les résultats bien sûr, comme je l’ai déjà dit).

Je conseille aussi de revérifier si tout est correct dès que tu reçois les résultats. Incluant l’heure du test, parce que ça peut arriver qu’ils se trompent. Dans mon expérience, chaque fois c’était à mon avantage, mais j’imagine que le contraire peut arriver. Alors vérifie pour ne pas que ça affecte ton délai alloué pour le test.

 

Format papier ou numérique

C’est rare qu’il mérite du crédit, mais je le donne quand c’est le cas. Le gouvernement du Canada n’est vraiment pas très difficile sur les formats au moins.

Le résultat du test (comme ta preuve de vaccination, si tu l’as — je répète, ce n’est pas obligatoire pour entrer au Canada si tu es canadien) peut être en format numérique ou papier, ça ne dérange vraiment pas.

 

Les tests ne sont pas couverts par aucunes assurances-voyage

Juste parce que plusieurs le demandent: non, aucunes assurances-voyage couvre le coût d’un test pour les voyages. Du moins pas à notre connaissance.

Par contre, on va avoir un article détaillé sur les assurances-voyage pour la COVID-19 bientôt, parce qu’il y a des assureurs qui couvrent le coût d’une quarantaine à l’étranger au moins!

 

Règles spéciales pour l’arrivée à partir de certains pays

Ces exigences plus strictes ont été levées le 28 janvier 2022 (Maroc et Inde) et le 18 décembre 2021 (10 pays africains).

Maintenant, peu importe d’où tu arrives, les mêmes règles simples s’appliquent toujours.

 

L’exigence pourrait être éliminée bientôt (ou pas)

On reçoit beaucoup de questions par rapport à la fin de cette mesure.

Des fois, les gens nous demandent: «Est-ce que l’exigence de test pré-entrée va être abolie?»

C’est la plus facile à répondre ça!

OUI.

Bien sûr que ça va être aboli.

Personne ne sait quand par contre, malheureusement.

Depuis janvier 2021 et la folie du «travel shaming» dans les médias, le gouvernement a arrêté de baser ces décisions des règles de voyage sur la science, donc c’est littéralement impossible à prédire. Tu peux juste pas prédire quoi que ce soit quand il n’y a rien d’objectif ou de rationnel.

Mais de plus en plus de voix s’élèvent pour réclamer l’abolition, donc c’est bon signe. Flytripppers suit ça de près évidemment. Inscris-toi gratuitement à notre infolettre pour recevoir toutes les mises à jour fréquentes.

 

Détails des exemptions à l’exigence de test pré-entrée du Canada

Voici finalement les détails des exemptions.

 

Exemption pour les enfants

C’est très simple: tous les enfants de moins de 5 ans sont exemptés de l’exigence de test pré-entrée pour entrer au Canada.

Tu peux lire notre guide ultime des règles de voyage pour enfants.

 

Exemption pour les transits

Tous ceux qui font juste faire une escale au Canada n’ont pas besoin d’être testés (ni même vaccinés).

Quand même spécial que le gouvernement dise que les non-vaccinés sont un danger et doivent être bannis des vols au départ des aéroports canadiens

Mais qu’il laisse les étrangers non-vaccinés embarquer dans ces mêmes vols au départ du Canada (et dans les vols vers le Canada)… sans test. C’est La Science.

 

Exemption pour les voyages essentiels

Comme Flytrippers se concentre sur ceux qui voyagent pour des raisons supposément «non-essentielles», tu peux voir quelles exemptions s’appliquent selon ton type de voyage essentiel sur le site du gouvernement du Canada.

 

Exemption pour les voyages d’une durée de moins de 72 heures

L’exemption a pris fin le 21 décembre 2021. Elle était en vigueur seulement de puis le 30 novembre. On va te le laisser savoir si ça revient.

 

Tu veux recevoir toutes les mises à jour de COVID-19 pour les voyageurs?

Inscris-toi à notre infolettre gratuite

 

Sommaire

L’exigence de test pré-entrée pour entrer au Canada est encore en vigueur, malgré les recommandations des experts scientifiques du gouvernement. En attendant que ce dernier se fie aux experts, ce n’est pas si compliqué de voyage malgré l’exigence. Plus de contenu sur les tests à venir!

Que veux-tu savoir sur le test pour entrer au Canada? Dis-le-nous dans les commentaires ci-dessous.

 

Vois les deals qu’on repère: Vols pas chers

Explore des destinations géniales: Inspiration de voyage

Apprends des trucs de pro: Astuces de voyage

Découvre les voyages gratuits: Récompenses-voyage

 

Photo de couverture: test de COVID-19 (crédit photo: MaskMedicare)

Divulgation publicitaire: Par souci de transparence, Flytrippers peut recevoir des commissions sur les liens inclus dans cet article, à coût nul pour toi. Merci de les utiliser pour nous encourager gratuitement, nous l’apprécions! Tu nous permets de continuer à trouver gratuitement d’excellents deals et à offrir gratuitement du contenu intéressant. Puisque nous avons à coeur notre mission d’aider les voyageurs et que notre réputation et notre crédibilité priment sur tout, nous ne recommanderons JAMAIS un produit ou service dans lequel nous n’avons pas confiance ou que nous n’utilisons pas nous-mêmes et nous ne donnerons jamais à aucun tiers parti le moindre contrôle sur notre contenu. Pour plus de détails sur notre politique publicitaire, clique ici.

Partage cet article pour nous aider à aider le plus de gens à voyager plus pour moins:

Andrew D'Amours

Andrew est le cofondateur de Flytrippers. Il est passionné de voyages, mais aussi de l'industrie du voyage elle-même en tant qu'ancien consultant en gestion. Il partage son expérience et t'aide à économiser sur tes voyages. En tant que voyageur très économe, il adore trouver des bons deals et avoir des voyages gratuits grâce aux points de récompenses de voyage... pour l'aider à visiter chacun des pays du monde (compte actuel: 64/193 pays, 47/50 États Américains & 9/10 Provinces Canadiennes).

Cet article a 20 commentaires

  1. COLette MERSy

    Bonjour, je suis à New York, j’ai cherché pour RV chez Wallgreens . Il semble que la seule manière d’avoir un test soit en drive-in.. Donc impossible sans voiture.
    Merci pour toutes vos précieuses informations.

    1. Andrew D'Amours

      Walgreens c’est en drive-thru seulement en effet, mais ce n’est pas “impossible” il suffit de prendre un Uber ou un taxi. Je l’ai testé dimanche, mon Uber m’a coûté 8$US, donc très possible 🙂
      Donc quand même la meilleure option pour les résultats en quelques heures garantis, mais sinon à NYC il y a plein de tentes qui font des tests PCR gratuits sur le trottoir. Je ne sais pas le délai des résultats là par contre.

      1. Colette

        Merci!
        Oui j’ai trouvé une tente. Résultats très rapides moins de 24 h.

  2. Geneviève

    Bonjour Andrew,

    Es tu au courant s’il y a des discussions à propos de l’abolition du test pour entrer au Canada? ( Dans les prochaines semaines?

    Merci

    1. Andrew D'Amours

      Ça fait depuis le mois de mai que le comité d’experts que Trudeau a assemblé lui-même recommande de l’enlever, donc non je ne penserais pas que ça vienne rapidement, mais on ne sait jamais 😛

  3. David Garand

    Bonjour, mon entreprise vient de faire l’acquisition d’une gros équipement dans le coin d’Albany, NY. Je dois aller faire une inspection avec de compléter la transaction. J’aimerais faire un aller-retour dans le même journée par voie terrestre. Je pensais faire un test au Canada avant de partir et ainsi respecter la règle des 72hrs, mais je viens de lire ton guide et le test doit être fait ailleurs qu’au Canada. Je dois donc rester au USA plus longtemps pour attendre un test que je vais faire là-bas? Est-ce que tu peux me confirmer ma compréhension de la règle? Est-ce que j’ai d’autres options? Est-ce que je peux être exempté? Merci

    1. Andrew D'Amours

      Salut, exact ils ont changé la règle donc tu dois absolument le faire en arrivant aux USA et attendre le résultat pour revenir. Je ne crois pas que tonv oyage rentre dans les exemptions pour voyages essentiels selon ce que je lis vite, mais c’est vraiment plus les voyages non-essentiels notre expertise.
      Mais comme tu y vas pour affaires, tu peux facilement trouver un labo qui va te garantir le résultat en quelques heures en échange de beaucoup d’argent, si c’est l’employeur qui paie peut-être qu’il te permet ça. Sinon, prendre une nuit ou deux d’hôtels revient peut-être moins cher pour attendre les résultats :S

  4. Francois

    Bonjour Andrew,

    le test de Walgreen’s “Rapid Diagnostic Test (ID NOW): The Rapid Point-of-Care (POC) – NAAT (ID NOW)”, c’est bien le NAAT que tu parles dans l’article qui est accepté par le Canada?
    Merci à l’avance

      1. Francois

        Merci !

  5. Pascal

    Bonjour Andrew,
    Si le vol est retardé par la compagnie aérienne (Air Canada dans ce cas-ci) et que le nouveau vol tombe après le 72 heures, as-tu des informations à savoir si le test est tout de même accepté? Ou s’il faut en refaire un nouveau?
    merci!

    1. Andrew D'Amours

      Bonjour, aucun problème c’est vraiment l’heure de départ prévue du vol qui compte, donc le test reste valide si il l’était en fonction de l’heure de départ prévue. Si le vol est annulé complètement, là c’est peut-être différent, je vais ajouter ça à la liste des questions qu’on pose aux relations médias de Santé Canada et je te reviens.

      1. Pascal

        super, merci beaucoup Andrew!!

  6. Jocya

    Faire attention au décalage horaire dans le calcul des 72h, selon où vous vous trouvez sur la planète. C’est l’heure locale du vol d’entrée au Canada qui est pris en compte je suppose (et non l’heure du pays où vous êtes en vacances), ça peut faire une grosse différence. 🙂

    1. Andrew D'Amours

      C’est l’heure locale du départ du vol. Si ton vol part à 18h de Miami, il faut que ça soit fait après 18h heure de Miami.

  7. Mylène Lecavalier

    Est-ce que ce genre de test est accepté pour aller aux États-Unis en avion et pour revenir au Canada : Dispositif de test rapide d’antigène COVID-19 Abbott Panbio™?
    Si oui, recoit-on un résultat officiel à présenter aux douanes, bref comment ça fontionne?
    Il y a tellement de détails qu’on s’y perd!
    Merci beaucoup.

    1. Andrew D'Amours

      Le Canada accepte les kits comme ça sans problème (faits sous supervision), mais il faut quand même que ça soit le bon type de test. Antigénique ça ce n’est pas accepté pour entrer au Canada malheureusement.

      1. Karine Desjardins

        Bonjour, je ne comprends pas pourquoi vous dites que les tests antigènes ne sont pas acceptés?
        Sur le lien du site gouvernement canadien ça dit que oui. Je suis à Waikiki. Je ne sais plus quoi penser. Merci

      2. Andrew D'Amours

        Bonjour, c’est un commentaire qui date d’il y a ≈ 5 mois et les règles changent à chaque mois environ 😛 Il faut lire le contenu de l’article en tant que tel, pas les vieux commentaires en-dessous 🙂

Leave a Reply