You are currently viewing L’exemption du test pré-départ du Canada pour ceux qui ont déjà été infectés

Le Canada a une exigence de test pré-départ pour entrer au pays. Il y a une exemption peu connue qui est très pratique, en théorie: c’est pour ceux qui ont été infectés dans les 6 mois avant. Ça t’évite d’avoir à faire ce test pré-départ (et le test potentiel à l’arrivée)! Mais juste si tu as la preuve exigée (et c’est strict)…

Il y a:

  • Un nombre record de Canadiens qui ont été infectés par la COVID-19 récemment
  • Un nombre record de Canadiens qui voyagent en avion
  • Et un nombre probablement aussi élevé de gens qui veulent eux aussi voyager bientôt
    • Pour fuir le froid
    • Pour fuir les restrictions extrêmes
    • Pour voyager tout simplement parce que voyager est génial

Alors c’est de loin la question qu’on reçoit le plus souvent depuis les Fêtes.

Voici donc tous les détails de l’exemption pour ceux qui ont été infectés dans le passé, incluant comment avoir la preuve requise!

 

La base de l’exemption pour ceux qui ont été infectés

J’imagine que tu sais déjà que le Canada exige un test pré-départ pour tous les voyageurs de 5 ans et plus qui veulent entrer au pays. Sinon, tu peux lire notre guide ultime sur l’exigence de test pré-départ du Canada (et/ou notre introduction aux tests de COVID-19 pour les voyages).

Il y a une exemption possible si tu as été infecté dans les 11 à 180 jours avant l’entrée.

Mais en fait… il y a une exemption possible SI TU AS UNE PREUVE VALIDE que tu as été infecté dans les 11 à 180 jours avant l’entrée.

Ce n’est pas tout à fait pareil.

Évidemment, si tu as été infecté mais que tu n’as pas de preuve officielle… c’est complètement inutile malheureusement. Aux yeux du système bureaucratique rigide, c’est pareil comme si tu n’avais jamais été infecté donc… pas d’exemption pour toi.

Mais même si tu as été infecté et que tu as une preuve provinciale d’un test moléculaire officiel… le fédéral c’est complètement séparé ça et c’est le fédéral qui gère les exigences d’entrée… et les preuves provinciales ne sont pas nécessairement acceptées.

L’exemption s’applique aussi pour les tests aléatoires faits à l’arrivée au Canada.

 

La base des preuves exigées par les pays

C’est bon de comprendre que ce n’est pas parce que c’est une source “officielle” que ça va être accepté. Bien sûr que non. Tout comme avoir le passeport vaccinal “du Canada” qui sert aux voyages ne garantit aucunement qu’un autre pays va accepter ça pour te considérer vacciné.

Qu’un document soit “officiel” ou non, ça n’a rien à voir… ce sont toujours juste les détails des exigences qu’il faut regarder malheureusement.

Si tu voyages pendant la pandémie, il faut toujours lire toutes les règles des pays très attentivement de toute façon, il n’y a juste aucun autre moyen.

Je vais bientôt faire un article séparé sur notre préparation pour notre voyage actuel en Amérique centrale pour te donner un exemple concret de comment planifier un voyage dans ce contexte particulier. C’est mon 9ème voyage en pandémie donc je commence à être bon. Abonne-toi à notre infolettre gratuite pour tout recevoir notre contenu pour les voyageurs.

Bref… le Canada a des exigence très précises pour la preuve de test positif. Tu dois respecter ça absolument.

Oui, c’est plate et c’est dommage que le Canada soit aussi exigeant. Mais c’est comme ça. Voyager est génial donc ça vaut nécessairement absolument la peine de se plier aux exigences requises.

 

La preuve de test exigée par le Canada

Commençons par expliquer ceci très clairement: la règle pour entrer au Canada c’est que tu as besoin d’une preuve valide d’un de ces 2 résultats de test:

  • Test NÉGATIF moléculaire datant de moins de 72 heures
  • Test POSITIF moléculaire datant de 11 à 180 jours

C’est simple. C’est un OU l’autre.

Il n’y a PAS d’autres options ou alternatives. Pas de lettres de médecins ni rien d’autre. Juste un de ces 2 tests. Et les tests rapides antigéniques ne sont jamais acceptés.

Sans ça, tu ne peux pas entrer au Canada (sauf par la voie terrestre… et même ça, ce n’est pas officiellement “permis” comme on a expliqué cette semaine).

Et surtout, dans les 2 cas (négatif ou positif), ça te prend pas juste un test…

Ça te prend un rapport qui inclut ces informations OBLIGATOIRES:

  • Nom du laboratoire, de la clinique ou de l’établissement qui a effectué le test
  • Adresse du laboratoire, de la clinique ou de l’établissement qui a effectué le test
  • Date à laquelle le test a été fait
  • Type de test effectué
  • Résultat du test
  • Nom du voyageur
  • Date de naissance du voyageur

Chacune de ces informations est requise, tel qu’indiqué sur le site officiel du gouvernement.

Comme toujours, Flytrippers a reconfirmé officiellement avec les relations médias de Santé Canada et ils ont explicitement dit que toutes ces informations DOIVENT ABSOLUMENT être sur la preuve de test.

Qu’il soit positif ou négatif. Qu’il soit un résultat officiel provincial ou pas.

Ça prend tous ces éléments. Est-ce que c’est vraiment appliqué? J’ai fait une section là-dessus plus bas…

Mais selon les règles… si tu n’as pas de preuve qui inclut ça, ce n’est pas valide comme preuve tout simplement.

 

Les preuves d’infection fournies au Canada

Donc voilà, c’est ça le problème pour plusieurs qui ont été infectés ici au Canada.

Si tu as été infecté récemment, tu as probablement eu le résultat seulement avec un test rapide antigénique fait chez toi (parce que nos gouvernements ont juste eu 2 ans pour mettre en place une bonne capacité de dépistage ou au moins un mécanisme simple pour leur rapporter les infections dépistées à domicile pour les comptabiliser… et comme tant de choses, ça a été un échec colossal de leur part et c’est le chaos) et donc tu n’as aucune preuve.

Si tu as été infecté avant qu’ils perdent le contrôle de la situation… il se peut que la preuve que tu as ne fonctionne pas si ton résultat vient d’un dépistage géré par le système de santé public, malheureusement. Mais il y a moyen d’aller chercher la bonne preuve apparemment.

Si ton test positif du public a toutes les infos exigées par la règle du Canada, ou s’il vient d’un laboratoire privé (comme par exemple si tu as eu un résultat positif en voyage), là tout va bien et tu peux facilement profiter de l’exemption. Tu as la paix pour 6 mois après ton test positif (du moins pour entrer au Canada).

 

Qu’est-ce qui arrive si ta preuve n’est pas valide

Ça veut dire que tu ne peux pas profiter de l’exemption et tu dois encore faire le test pré-départ… et ça pose un risque de plus: le risque de tester positif sur ton test pré-départ à cause de ton infection précédente, vu que les gens qui ont eu la COVID-19 peuvent apparemment tester positif pour plusieurs mois.

C’est justement pour ça que l’exemption existe en théorie.

Il semble que plusieurs des résultats du public n’incluent pas le nom et l’adresse du laboratoire (et certains résultats n’incluent même pas le type de test). Le courriel ou l’appli VaxiCode, ça ne fonctionne pas si il manque les infos.

Par contre, pour ceux qui ont vraiment fait un PCR au public au Québec en tout cas, il y a apparemment un moyen d’avoir la preuve valide (et probablement dans les autres provinces aussi). J’y reviens dans la section suivante.

Mais si ta preuve de résultat n’est pas valide, tu vas devoir faire le test pré-départ… même si c’est complètement illogique.

Bienvenue au monde de la bureaucratie gouvernementale. On ne peut pas vraiment être surpris que ça soit rigide, stupide et pas pratique…

Ne sois pas fâché après nous, on trouve ça très con qu’ils n’aient aucune flexibilité bien sûr. On ne fait que te rapporter les règles officielles, ce n’est pas nous qui les faisons!

 

Comment voyager si tu as été infecté

Concrètement, voici comment tu peux voyager si tu as été infecté dans les derniers 6 mois selon ta situation spécifique.

À noter que je parle juste de l’exemption du test du Canada… il faut aussi évidemement respecter les exigences des autres pays, voir la dernière section de ce guide pour plus de détails importants là-dessus.

 

Pour ceux qui ont un test valide

C’est simple, tu utilises ton test positif valide pour entrer au Canada et tu n’as pas besoin de faire de test pré-départ pour 180 jours.

 

Pour ceux qui ont été infectés dans le passé et qui ont fait un test moléculaire

Tu peux apparemment obtenir une preuve valide de la part du gouvernement via le dossier Carnet Santé Québec (et apparemment c’est possible d’appeler plutôt que d’attendre leur efficace envoi par la poste, selon des lecteurs).

Des lecteurs nous ont dit que ça donne le rapport de laboratoire complet, avec l’adresse et le nom du laboratoire. En voici un exemple où j’ai caché les informations personnelles de notre lectrice, mais qui montre bien l’adresse et le nom du laboratoire et le type de test.

Exemple de preuve du public (crédit image: lectrice de Flytrippers)

 

Mais encore mieux: des lecteurs nous ont dit que leur pharmacie a accès à ce document et a pu leur imprimer! D’autres nous ont dit que leur médecin de famille aussi a pu leur donner le rapport complet.

On va essayer d’en apprendre plus sur le processus pour l’obtenir et refaire un article juste là-dessus (vu que je n’ai jamais testé positif moi-même), mais si tu l’as fait, dis-le nous dans les commentaires pour aider les autres voyageurs.

Si ça ne fonctionne pas, la prochaine situation va s’appliquer à toi par défaut.

 

Pour ceux qui ont été infectés dans le passé sans preuve

Tes options pour sont assez limitées honnêtement, tu as 3 choix.

Premièrement, tu peux évidemment juste espérer que ton test pré-départ en voyage va être négatif tout simplement. Mais ça veut dire prendre le risque d’être pris 11 jours de plus si jamais il est encore positif. Pour ceux qui vont dans un pays dont les règles d’isolement sont flexibles et où le coût de voyager est de juste 30$ total par jour, ça ne coûte pas nécessairement beaucoup plus cher… mais ce n’est pas tout le monde qui peut rester ailleurs pour plus longtemps.

Deuxièmement, l’option moins risquée serait de faire un test moléculaire au privé avant de partir (il y a des tests PCR à 99$ à Montréal par exemple; liste complète des options à venir bientôt). Comme ça, si tu es encore positif, tu as une preuve de test qui va devenir valide 11 jours après et qui va te permettre de profiter de l’exemption. Et si tu es négatif, ça veut dire qu’il y a des bonnes chances que tu retestes négatif pour ton test pré-départ quand tu vas être en voyage.

Finalement, c’est en fait une version moins chère de la deuxième option… qui fonctionne juste pour certaines destinations et pour ceux qui partent pour au moins 11 jours évidemment. C’est de faire ton test moléculaire dès que tu arrives dans un pays où les tests sont moins chers (il y en a plusieurs). C’est ce que j’ai essayé de faire à Miami mercredi (les tests de COVID-19 sont gratuits aux États-Unis si tu te prends d’avance pour réserver), je garderai ça pour un autre article bientôt.

 

Pour ceux qui sont encore infectés ou dont l’infection est à venir

L’idéal en théorie serait de faire un test moléculaire au privé quand tu es infecté pour avoir la preuve valide et avoir la paix pour 6 mois, vu que tu sais que tu es positif et tu sais que tu vas tester positif.

Mais si tu es infecté, tu dois respecter les règles d’isolement de la province où tu es… donc tu ne peux fort probablement pas sortir pour aller faire un test.

Il reste l’option des autotests à faire à la maison, j’y reviens avec un article plus détaillé très bientôt vu que tout le monde préfère des plus courts articles et celui-ci est déjà long.

 

Test positif datant de 14 jours, 11 jours, 10 jours ou 5 jours?

Tu as peut-être vu un minimum de 14 jours avant, parce que la règle c’était bel et bien 14 à 180 jours, ça vient tout juste de changer aujourd’hui même (les règles du Canada ne changent pas souvent du tout comparativement à d’autres pays, mais elles peuvent toujours changer — comme toutes les règles de voyage).

Donc comme mentionné, le test positif doit être daté entre 11 et 180 jours.

C’était 10 qui était écrit sur le site du gouvernement, mais là ils viennent juste de changer ça pour 11… c’est juste pour rendre ça plus clair je crois, parce que comment le gouvernement calculait le 10 jours (et le 14 jours avant) était certainement mêlant pour plusieurs voyageurs.

Voir la prochaine section pour le détail du calcul de 11 jours.

À noter que plein de provinces ont réduit à 5 jours l’isolement après un test positif… mais ça n’a rien à voir.

Comme on t’a expliqué dans les causes principales de la quantité phénoménale de désinformation trompeuse qui circule sur les règles de voyage, bien des gens mélangent malheureusement souvent tout plein de règles séparées… ce n’est pas mal intentionné, mais ça peut facilement induire les voyageurs en erreur, on le voit à littéralement tous les jours (alors on te recommande fortement d’ignorer tout ce que tu lis et que tu entends).

Les règles d’isolement, c’est provincial. C’est la province où tu es quand tu testes positif qui décide combien de temps tu dois t’isoler.

Les règles d’entrée, c’est fédéral. C’est le fédéral qui décide toujours combien de temps après un test tu peux prendre l’avion pour entrer au Canada (mais il ne décide PAS combien de temps tu dois t’isoler… c’est le pays où tu es qui décide ça).

Est-ce que ça serait logique pour le Canada de réduire ça à 5 jours aussi? Évidemment. Le CDC américain (leur agence de santé publique) a réduit ça à 5 jours aussi par exemple.

Mais objectivement, faire des règles logiques et agir rapidement, ce ne sont juste vraiment pas 2 choses que notre gouvernement fédéral a fait depuis le début de la pandémie du côté des règles de voyage.

Bref, il n’y a pas eu la moindre mention de réduire ça à 5 jours, mais ça pourrait toujours arriver à tout moment. Flytrippers surveille ça de près et tu vas le savoir dès que ça change si tu nous suis sur Facebook ou si tu es abonné à notre infolettre gratuite.

 

Comment le délai de 11 jours est calculé

Comme bien des règles du gouvernement, on va se le dire… ce n’est pas toujours clair. Le site officiel du gouvernement du Canada ne semble pas préciser nulle part comment le 11 jours est calculé.

Et c’est quand même important, surtout si tu as eu un résultat positif en voyage, parce que tu veux probablement revenir le plus tôt possible.

Alors Flytrippers avait obtenu les détails directement des porte-paroles officiels aux relations médias de Santé Canada encore une fois.

Donc c’était 10 jours complets qu’ils exigaient. Si ton test positif est le 1er du mois, tu peux l’utiliser pour entrer au Canada le 12 du mois (et non pas le 11).

Bref, tu prenais la date du test, tu ajoutais 10… et c’était le lendemain que tu pouvais entrer/embarquer (1 + 10 + 1 = 12 dans l’exemple précédent). Peu importe l’heure du test et l’heure du vol, ce n’est pas pertinent ça dans ce calcul-ci pour cette règle-ci.

Donc c’est probablement pourquoi ils ont juste changer pour dire 11 directement au lieu de 10. Tu prends la date du test et tu ajoutes 11. Peu importe les heures. Mais évidemment, Flytrippers a relancé les relations médias de Santé Canada pour reconfirmer. On attend leur réponse officielle.

Pour tous les autres détails du test à faire et plein d’astuces, le guide ultime sur l’exigence de test pré-départ du Canada a une tonne d’information.

 

Application par les transporteurs aériens et les douanes

Bon, là je vais parler des témoignages que tu as peut-être vu de nombreux voyageurs qui disent qu’ils ont pu embarquer dans l’avion (ou entrer par voie terrestre) avec leur preuve de test positif de l’appli VaxiCode ou le courriel du gouvernement…

Je ne sais pas quoi te dire autre que ce n’est pas supposé, selon les règles. Dans VaxiCode, il n’y a pas le nom et l’adresse du laboratoire alors ce n’est pas une preuve de test valide selon les règles du Canada. C’est très clair.

Ça pourrait certainement fonctionner… mais t’essayer et espérer qu’ils acceptent une preuve de test qui n’est clairement pas valide selon les règles du gouvernement, c’est quand même risqué.

Si tu l’essaies, il faut que tu sois prêt à vivre avec le fait que ça peut être refusé et tu serais à 100% dans le tort tout simplement.

 

Par voie aérienne

Bien sûr, ce sont les transporteurs aériens qui appliquent cette exigence en vérifiant ton test avant l’embarquement.

Est-ce que c’est possible que certains agents voient la preuve positive dans l’application VaxiCode et qu’ils aient assez de bon jugement pour savoir que c’est vrai et que c’est officiel et que c’est fiable… et qu’ils acceptent cette preuve?

Peut-être.

C’est très bien connu que très souvent, les agents ne comprennent absolument pas les règles eux-mêmes. Ça arrive excessivement souvent. Ça arrivait avant la pandémie et ça va continuer jusqu’à ce qu’on soit tous morts.

Mais bref selon les règles… ils ne devraient pas accepter ça.

Sans compter que j’imagine que ce n’est pas impossible que les douaniers rendu au Canada pourraient redemander de voir ton test. Moi ils ne me demandent jamais ma preuve de test dans l’appli ArriveCAN à chaque expérience d’entrée, mais si tu sélectionnes test positif au lieu de test négatif, peut-être que ça le demande (ou peut-être que ça le demande à ceux qui n’ont pas NEXUS, je ne saurais pas).

Pour tenter d’en avoir le coeur net, Flytrippers a aussi demandé aux relations médias de chacun des grands transporteurs aériens canadiens s’ils acceptaient une preuve gouvernementale de test positif.

Air Transat et Porter nous ont répondu qu’ils exigeaient bel et bien une preuve qui inclut le nom et l’adresse du laboratoire tel que les règles l’exigent.

Air Canada, WestJet, Sunwing et Flair n’ont pas répondu à notre demande.

Pour ce qui est des transporteurs aériens étrangers, j’assumerais que les chances qu’ils acceptent quelque chose qui n’est pas valide selon les règles officielles seraient beaucoup beaucoup plus basses.

 

Par voie terrestre

Si tu entres par voie terrestre, selon ton point de vue, ça pourrait être:

  • Moins risqué (les autres règles terrestres sont déjà pas vraiment appliquées strictement)
  • Plus risqué (les agents devraient théoriquement bien savoir quelle preuve est requise)

 

L’exemption aux exigences d’entrée des autres pays

Tout ça ci-dessus, c’est évidemment juste pour les exigences d’entrée du Canada.

Si tu as lu la base de comment voyager en pandémie (et notre toute nouvelle section à venir bientôt avec les ressources COVID-19 pour les voyageurs va être encore meilleure), tu sais que le processus en tant que tel est simple à comprendre: il y a juste 3 étapes pour tout voyage.

Simplification du processus en 3 étapes pour voyages (crédit image: Flytrippers)

 

Donc pour l’étape 3, on vient de tout expliquer.

Pour l’étape 1, ce n’est pas pertinent parce que c’est juste une exigence de vaccination et le fait de tester positif ou pas ne change vraiment rien.

Alors il reste l’étape 2, les règles de chaque pays.

Si tu ne retiens qu’une chose sur les règles de voyage, c’est que chaque pays est différent. Leurs règles sont donc toutes différentes. Et ça va être comme ça pour toujours parce que ça a toujours été comme ça.

Oui, la plupart des pays qui exigent des tests ont une exemption quelconque pour ceux qui ont été infectés récemment aussi.

(Mais n’oublie pas que plein de pays n’exigent jamais de test du tout, il y en a 47 au dernier décompte — dont un où on va la semaine prochaine qui a tout retiré ses règles de COVID-19 — donc aucun problème pour aller à ces endroits évidemment.)

Les preuves d’infection exigées par ces pays peuvent être aussi exigeantes — ou moins exigeantes. On le répète, si tu veux voyager, ce n’est pas compliqué: tu n’as juste pas le choix de lire les exigences du pays où tu vas.

Tu vas pouvoir voir exactement qu’est-ce qu’ils exigent en termes de test pour entrer, s’il y en a un. Et quel type de preuve est requis. Et des fois ce n’est pas appliqué à la lettre, comme je vais te partager dans l’article sur notre voyage actuel en Amérique centrale.

Mais pour donner juste un exemple de l’exemption d’un autre pays pour ceux qui ont été infectés, regardons les États-Unis.

(On a un guide complet sur comment voyager aux États-Unis, parce que c’est la destination #1 des Canadiens et parce que plusieurs veulent aller là où la vie est normale après 21 mois de pandémie et je ne peux vraiment pas les blâmer.)

Les États-Unis exigent un test juste si tu entres par voie aérienne (aucun test si tu entres par voie terrestre). Eux aussi ont une exemption pour les infections récentes, mais eux ça prend le test positif ET une lettre d’un professionnel de la santé qui dit que tu es rétabli.

Pas très facile à trouver au Canada ça (apparemment possible au privé; article à venir). Et eux, c’est maximum 90 jours pour le test positif (et pas de minimum).

Chaque pays est différent.

Heureusement, les États-Unis sont un des 27 pays qui acceptent le test rapide antigénique pour entrer (disponible pour aussi peu que 17$ dans certaines provinces, incluant le Québec), en plus de faire partie des 47 pays sans tests si tu entrer par voie terrestre (tu peux ensuite t’envoler partout au pays sans test; un autre article détaillé à venir).

Bref, comme ce type de test est moins sensible et moins précis, il y a apparemment beaucoup moins de chances que tu testes encore positif pendant des semaines qu’avec le test moléculaire (comme un PCR par exemple).

 

Tu veux recevoir les mises à jour du coronavirus pour les voyageurs?

Inscris-toi à notre infolettre gratuite

 

Sommaire

L’exemption à l’exigence de test pré-départ du Canada pour ceux qui ont été infectés, en théorie c’est vraiment génial. Mais la preuve demandée est très restrictive, surtout si tu as eu ton test positif ici au Canada: il faut s’assurer que tu as la bonne preuve.

Que veux-tu savoir sur cette exemption? Dis-le-nous dans les commentaires ci-dessous.

 

Vois les deals qu’on repère: Vols pas chers

Explore des destinations géniales: Inspiration de voyage

Apprends des trucs de pro: Astuces de voyage

Découvre les voyages gratuits: Récompenses-voyage

 

Photo de couverture: test PCR (crédit photo: IAEA Imagebank)

Divulgation publicitaire: Par souci de transparence, Flytrippers peut recevoir des commissions sur les liens inclus dans cet article, à coût nul pour toi. Merci de les utiliser pour nous encourager gratuitement, nous l’apprécions! Tu nous permets de continuer à trouver gratuitement d’excellents deals et à offrir gratuitement du contenu intéressant. Puisque nous avons à coeur notre mission d’aider les voyageurs et que notre réputation et notre crédibilité priment sur tout, nous ne recommanderons JAMAIS un produit ou service dans lequel nous n’avons pas confiance ou que nous n’utilisons pas nous-mêmes et nous ne donnerons jamais à aucun tiers parti le moindre contrôle sur notre contenu. Pour plus de détails sur notre politique publicitaire, clique ici.

Partage cet article pour nous aider à aider le plus de gens à voyager plus pour moins:

Andrew D'Amours

Andrew est le cofondateur de Flytrippers. Il est passionné de voyages, mais aussi de l'industrie du voyage elle-même en tant qu'ancien consultant en gestion. Il partage son expérience et t'aide à économiser sur tes voyages. En tant que voyageur très économe, il adore trouver des bons deals et avoir des voyages gratuits grâce aux points de récompenses de voyage... pour l'aider à visiter chacun des pays du monde (compte actuel: 64/193 pays, 47/50 États Américains & 9/10 Provinces Canadiennes).

Cet article a 21 commentaires

  1. Christina Costa

    Bonjour

    Merci pour vos informations si précieuse . Je tiens à vous confirmer qu’il est possible d’avoir le rapport du laboratoire sur le carnet santé en cas de test positif à la covid ( avant voyage)

  2. Nathalie

    Avec le carnet santé, je n’ai pas accès aux résultats de mon enfant de 13 ans. C’est mon médecin de famille( qui en passant a accès aux résultats) m’a accommodée en me donnant une copie de ses résultats .

    1. Andrew D'Amours

      Intéressant à savoir, merci beaucoup j’ajoute le truc du médecin de famille aussi 🙂

  3. Linda Gareau

    Merci beaucoup pour cet article. Je suis doublement vaccinée et j’ai testés positif à la Covid pendant les Fêtes. Test PCR en clinique publique (gargarisme). Sur Carnet Santé, j’ai effectivement accès à un rapport (j’ai pas eu besoin d’appeler, c’est juste là) mais 2 choses étranges: le nom du laboratoire est indiqué sur un écran à part et non DANS le rapport PDF comme tel ET dans le rapport, ça mentionne que “Analyse RT-PCR effectuée par une technique non approuvée par Santé Canada avec la trousse Allplex 2019-nCoV Assay sur CFX. Une validation
    interne a permis l’utilisation de cette technique.”.
    Euhhhh … on dirait que ça sonne pas bien …???

    1. Andrew D'Amours

      Comme c’est permis d’avoir la version imprimée et pas nécessairement numérique, je ferais un petit montage des deux écrans tout simplement ça va être correct si les bonnes infos sont là.
      Pour ce qui est du type de test, RT-PCR c’est bon je ne m’inquièterais pas trop de la petite mention qui va avec 🙂

  4. Jean-Paul

    Merci pour les infos, vous êtes vraiment précis et rapide, surtout informations beaucoup plus précises avec vous que toutes les autres plateformes. Ma conjointe ayant le test du gouvernement elle a eu sa mise a jour avec la preuve de vaccination soit les deux vaccins et la preuve positif de la covid fait le 3 janvier et confirmer le 4 janvier. Elle va malgré tout vendredi faire un test chez Costco à 17$ et elle aura un document plus détaillé s’il le demande à l’aéroport et qu’elle soit encore positif et peut-être elle sera chanceuse et sera négatif p.c.q. elle a eu presque pas de symptôme. Donc, si toujours positif, si j’ai bien compris aucun problème pour prendre l’avion avec ces preuves et sans refaire de test 24hrs avant le départ.

    1. Andrew D'Amours

      Bonjour, ça dépend des règles du pays où elle va. Voir la dernière section de l’article.
      L’exemption c’est vraiment pour entrer au Canada seulement et le test Costco sert à rien dans ce cas-là vu que c’est un test antigénique :S

      1. Jean-Paul

        Nous allons en Floride avec Air Transat départ de Montréal vers Orlando, si elle a sur son passeport vaccinal en plus des deux doses de vaccins le résultat de laboratoire positif type NAAN testé positif c’est ok pour aller en Floride

      2. Andrew D'Amours

        Non malheureusement, comme indiqué il faut un rapport qui inclut toutes les informations exigées par le gouvernement.

  5. Julie

    Merci beaucoup pour les infos!… C’est clair et ça nous enligne vraiment!

  6. Stéphanie Delisle

    Merci beaucoup pour votre article car il s’applique directement à mon cas : 2 doses vaccin et infectée aux fêtes avec détection en clinique de dépistage du Gouvernement du Québec. Petit truc : en appelant directement à Carnet Santé Québec ils m’ont envoyé tout de suite la clé d’activation par courriel au lieu de l’attendre peut-être jusqu’à 4 semaines par la poste. J’ai tout de suite pu imprimer mon rapport du laboratoire. Toutes les informations nécessaires y sont!

    1. Andrew D'Amours

      Intéressant pour le truc d’appeler au lieu d’attendre pour Carnet Santé, je l’ajoute merci 🙂

  7. Frank

    Bonjour,

    Merci pour votre article. Il y a juste un truc qui me mélange un peu… J’avais cru comprendre qu’il fallait attendre 10 jours en isolement à l’étranger si on testait positif là-bas avant de pouvoir rentrer au Canada, mais je lis que l’on peut tester positif pendant 6 mois… Je dois mélanger des concepts, car comment peut-on rentrer après 10 jours si on peut tester positif pendant 6 mois…..je n’ai jamais entendu personne resté pris plus de 10 jours à l’étranger en cas de covid…Pourriez-vous m’éclairer sur ça svp…. Est-ce qu’on pourrait rester pris 6 mois à l’étranger alors?? Merci pour votre réponse!

    1. Andrew D'Amours

      Si tu testes positif en voyage, tu attends 10 jours complets et c’est ce test là que tu prends pour entrer au Canada. C’est pourquoi tu n’as que 10 jours pris là-bas (à moins que le pays où tu es exiges de t’isoler plus longtemps bien sûr). Voici les détails: https://flytrippers.com/fr/test-positif-en-voyage/

  8. Nicolas

    J’ai testé positif en novembre et le résultat est indiqué sur mon passeport vaccinal avec la date. J’ai appelé les services frontaliers ainsi que l’aéroport de Montréal et les deux m’avaient confirmés que si j’avais eu la covid et que c’était affiché sur mon passeport vaccinal que je faisait partie des exemptions… reste à voir à notre retour j’imagines, parce que nous sommes au Mexique en ce moment

    1. Andrew D'Amours

      Ouais, en fait c’est exactement ce que je dis dans l’avant dernière section. En pratique il semble qu’ils ont du jugement et qu’ils acceptent ça même avec les infos manquantes. Mais s’ils décident que non… c’est eux qui ont raison selon les règles officielles alors c’est plus risqué. C’est pourquoi c’est plus simple de juste obtenir la bonne preuve, sauf dans le cas de ceux qui sont déjà partis comme vous 😛 J’espère que ça va fonctionner 🙂

  9. Ariane

    Halleluyah! J’avais besoin de cet article!

    Je pars dans moins d’un mois et il me manque pleins d’infos sur mes preuves de test Positif.

    Merci pour le Q de CarnetSanteQc.

Leave a Reply