You are currently viewing Clarification sur les tests faits à l’arrivée au Canada

Il y a des tests de COVID-19 à faire à l’arrivée au Canada pour (certains) voyageurs. Et comme pour bien des règles de voyage, plusieurs voyageurs sont un peu mêlés à propos des cette règle. Dans ce cas, il y a en fait différentes règles séparées… c’est pourquoi pour une fois c’est très compréhensible que plusieurs soient mêlés.

Voici une clarification sur les tests faits à l’arrivée au Canada.

 

Base des tests de COVID-19

Pour être bien clair, comme mentionné dans notre introduction aux tests de COVID-19 pour les voyages, il y a 2 moments possibles pour un test qui peut être exigé par un pays:

  • Test pré-départ
  • Test à l’arrivée

Le premier est beaucoup plus commun (mais il y a quand même 47 pays qui n’exigent aucun test du tout, dont celui où on s’en va la semaine prochaine nous-mêmes).

Mais le Canada est maintenant rendu parmi les rares pays qui exigent les deux!

On ne peut jamais avoir assez de restrictions pour les voyageurs ici. C’est populaire auprès de la population alors c’est ça qui compte, peu importe les faits.

Même si l’Agence de Santé publique du Canada répète depuis littéralement plus d’un an que les voyages ne sont pas une cause majeure d’infection selon les données. Même si le comité d’experts scientifiques assemblé par le gouvernement lui-même a dit que l’approche des tests du Canada est «excessive» après avoir analysé le tout en profondeur.

Donc, bref… (presque) tous les voyageurs de 5 ans et plus doivent encore faire un test pré-départ pour pouvoir entrer au Canada. Ça n’a pas changé depuis le début de 2021 ça (sauf pour une exemption pour les voyages de moins de 72 heures… qui n’existe déjà plus).

Je dis «presque» tous les voyageurs parce que ceux qui ont testé positif dans les derniers 6 mois peuvent profiter d’une exemption… mais ce n’est pas aussi simple que ça en a l’air. C’est de loin la question qu’on reçoit le plus souvent ces jours-ci, donc on va publier l’article sur ce sujet dès demain (abonne-toi à notre infolettre gratuite pour recevoir tout plein d’astuces pour les voyageurs).

Alors les tests faits à l’arrivée, c’est en addition à cette exigence de test pré-départ bien sûr.

 

Règles des tests à l’arrivée du Canada

Le Canada a 2 règles totalement séparées pour les tests à l’arrivée et c’est pourquoi plein de gens sont un peu confus par rapport à ça.

On l’a déjà expliqué, la plupart des gens ne savent pas de quoi ils parlent par rapport aux règles de voyage, alors ne te fie jamais à ce que tu lis ou entends si tu veux bien comprendre et avoir les bonnes informations.

Et la cause la plus commune de cette désinformation, c’est vraiment que les gens mêlent souvent toutes les règles différentes entre elles et ne comprennent pas que les règles sont toujours toutes séparées (ou sinon c’est souvent qu’ils ne comprennent pas que ça peut changer aussi).

Bref, dans le cas des tests à l’arrivée (si tu es sélectionné pour le faire; ce n’est pas tout le monde qui est testé), il y a eu beaucoup de confusion par rapport à la nécessité de s’isoler ou pas en attendant les résultats du test.

C’est parce que des fois il faut s’isoler… des fois non.

Et peu de voyageurs semblent au courant qu’il y a 2 règles. D’où la nécessité de faire cet article.

Oui, c’est compliqué pour rien et on est bien d’accord que le gouvernement devrait s’arranger pour que ça soit plus simple… mais ce sont ça les règles pareil.

Alors les 2 règles séparées si jamais tu es sélectionné pour le test à l’arrivée au Canada sont basées sur où tu as été dans les 14 jours précédents:

  • Règles pour voyageurs qui ont juste été aux États-Unis
  • Règles pour voyageurs qui ont été ailleurs qu’aux États-Unis

Si tu as juste été aux États-Unis, tu NE DOIS PAS t’isoler en attendant les résultats du test fait à l’arrivée (et tes chances d’être testé sont beaucoup plus basses).

Si tu as été ailleurs qu’aux États-Unis, tu DOIS t’isoler en attendant les résultats du test fait à l’arrivée.

C’est très simple encore une fois, quand on prend le temps de comprendre et quand on comprend qu’il y a des règles séparées.

États-Unis = pas d’isolement. Sinon = isolement. Simple.

 

Autres faits saillants des règles de tests à l’arrivée

Je te prépare un guide ultime sur les règles de tests à l’arrivée très bientôt, en plus d’une mise à jour majeure des ressources pour les voyages en pandémie qui va être en fait une toute nouvelle section géniale pour mieux t’y retrouver.

Mais en attendant, dans les deux cas, comme mentionné, pour le moment les tests sont seulement aléatoires.

Mais pour ceux qui ont été ailleurs qu’aux États-Unis, l’objectif c’est que «bientôt» 100% des voyageurs vont être testés à l’arrivée. (C’est «bientôt» depuis genre novembre par contre; la légendaire rapidité de notre gouvernement fédérale à son meilleure, encore.)

Pour ce qui est de ceux qui ont été juste aux États-Unis, il n’y a aucune intention de tester 100% des voyageurs, donc c’est vraiment aléatoire comme sélection. Le gouvernement n’a pas fourni de données sur le pourcentage de voyageurs qui étaient sélectionnés.

De toute façon, même si tu es sélectionné pour un test après un voyage aux États-Unis, ça ne change absolument rien dans ta vie, vu que tu n’as pas besoin de t’isoler en attendant le résultat.

Pour ceux qui ont été ailleurs qu’aux États-Unis, tu peux te pré-enregistrer pour ton test si tu veux, mais ce n’est pas obligatoire et il se peut que ce ne soit pas une si bonne idée de le faire, dépendant de ta philosophie. Je t’explique dans le guide détaillé la semaine prochaine.

Et pour tous les tests faits à l’arrivée, les autres conditions sont les mêmes peu importe où tu as été:

  • Le test est gratuit (c’est-à-dire financé par les contribuables)
  • Le test est fait à ton entrée au Canada (c’est-à-dire le premier aéroport au Canada)
  • Le test va être fait sur place ou être un auto-test à faire chez toi
  • Tu peux prendre un vol de correspondance pour te rendre à ta destination finale
  • Le test est obligatoire si tu es sélectionné

En passant, les règles de tests à l’arrivée sont différentes pour les Canadiens non-vaccinés. Eh oui, ils ont encore le droit d’entrer, ça n’a jamais changé… encore un exemple de gens qui mêlent des règles séparées: l’obligation d’être vacciné, c’est pour les vols qui partent du Canada, ça n’a rien à voir avec les règles d’entrée. Tous les voyageurs non-vaccinés ont une quarantaine de 14 jours à faire en plus de tests à l’arrivée (jour 1) et aussi au milieu de la quarantaine (jour 8). Ça n’a pas changé depuis longtemps ça non plus. Ce qui a changé, c’est qu’ils ne peuvent plus prendre de vol de correspondance après être entré au pays.

 

Règles illogiques?

Bref, c’est pour ça que certains voyageurs disent qu’ils n’ont pas eu à s’isoler en attendant les résultats et induisent involontairement les autres voyageurs en erreur: ils avaient seulement été aux États-Unis dans les 14 jours avant leur entrée au Canada.

Donc évidemment que les nouvelles règles d’isolement ne s’appliquaient pas à eux. La nouvelle règle d’isolement le temps d’attendre les résultats, ça ne s’applique qu’aux voyageurs qui ont été ailleurs qu’aux États-Unis.

C’est bien connu, le risque est moindre aux États-Unis 🤡

Pour avoir passé une semaine à Miami en décembre, ou à peine 60% de la population est pleinement vaccinée, où je n’ai même pas eu à mettre un masque une seule fois, où il n’y a plus aucune restrictions reliées à la COVID-19 depuis plus d’un an… c’est bizarre quand même que les nouvelles règles excluent les États-Unis.

Bien sûr, il y a trop de voyageurs qui vont aux États-Unis et on n’a pas la capacité de tester tout le monde. Mais pourquoi ne pas exiger à ceux qui arrivent des États-Unis qui sont choisis aléatoirement pour un test de s’isoler en attendant les résultats eux aussi?

Ça, ça ne demande pas plus de travail ni plus de capacité. Ça uniformiserait les règles et les rendrait moins mêlantes.

C’est quoi la science derrière le fait de ne pas avoir à s’isoler le temps de recevoir les tests en arrivant d’un des pays avec les plus hauts taux d’infection au monde… mais d’avoir à le faire pour tous les autres pays?

Sans même prendre en compte que le fait d’avoir 2 règles si similaires, ça mêle les voyageurs… ça n’a juste pas de sens.

Aussi, comme toutes les provinces manquent de capacité de dépistage, plusieurs experts commencent à se questionner si ça vaut la peine d’investir toutes ces ressources pour tester tous les voyageurs à l’arrivée quand ils ont tous déjà fait un test dans les 72 heures avant…

Cela dit, ce serait évidemment mieux que le Canada retire son exigence de test pré-départ (pour éliminer le risque de tester positif en voyage) plutôt que de retirer celui fait à l’arrivée qui est mieux pour nous les voyageurs… à suivre.

 

Tu veux recevoir toutes les astuces pour les voyages en pandémie?

Inscris-toi à notre infolettre gratuite

 

Sommaire

Voilà une clarification importante sur les tests faits à l’arrivée au Canada. C’est qu’il y a 2 règles complètement séparées. Ceux qui sont sélectionnés doivent s’isoler en attendant le résultat seulement s’ils ont été ailleurs qu’aux États-Unis dans les 14 jours précédents.

Que veux-tu savoir sur le test à l’arrivée au Canada? Dis-le-nous dans les commentaires ci-dessous.

 

Vois les deals qu’on repère: Vols pas chers

Explore des destinations géniales: Inspiration de voyage

Apprends des trucs de pro: Astuces de voyage

Découvre les voyages gratuits: Récompenses-voyage

 

Photo de couverture: tests à l’arrivée à l’aéroport de Montréal (crédit photo: Andrew D’Amours/Flytrippers)

Divulgation publicitaire: Par souci de transparence, Flytrippers peut recevoir des commissions sur les liens inclus dans cet article, à coût nul pour toi. Merci de les utiliser pour nous encourager gratuitement, nous l’apprécions! Tu nous permets de continuer à trouver gratuitement d’excellents deals et à offrir gratuitement du contenu intéressant. Puisque nous avons à coeur notre mission d’aider les voyageurs et que notre réputation et notre crédibilité priment sur tout, nous ne recommanderons JAMAIS un produit ou service dans lequel nous n’avons pas confiance ou que nous n’utilisons pas nous-mêmes et nous ne donnerons jamais à aucun tiers parti le moindre contrôle sur notre contenu. Pour plus de détails sur notre politique publicitaire, clique ici.

Partage cet article pour nous aider à aider le plus de gens à voyager plus pour moins:

Andrew D'Amours

Andrew est le cofondateur de Flytrippers. Il est passionné de voyages, mais aussi de l'industrie du voyage elle-même en tant qu'ancien consultant en gestion. Il partage son expérience et t'aide à économiser sur tes voyages. En tant que voyageur très économe, il adore trouver des bons deals et avoir des voyages gratuits grâce aux points de récompenses de voyage... pour l'aider à visiter chacun des pays du monde (compte actuel: 64/193 pays, 47/50 États Américains & 9/10 Provinces Canadiennes).

Cet article a 2 commentaires

  1. Lucie Leclerc

    Salut, malgré que vous mentionné que le test à l’arrivée à l’aéroport dans le cas d’un positif est admissible à l’exemption s’il a été fait dans les 10 -180 jours avant le voyage, dans les faits l’agence de santé publique du Canada m’a confirmé que non ce n’était pas valide. Puis le Québec nous dit que les voyages sont de jurisdiction fédérale et qu’un test fait à l’arrivée dans un aéroport canadien ne fera pas partie de notre vaxicode québécois.
    Un illogisme, le Canada n’exige pas que notre date de naissance apparait sur la preuve de test PCR le 72 heures avant le retour au pays mais après l’exige sur la preuve pour l’exemption. Comment s’en sortir

    1. Andrew D'Amours

      Bonjour, je ne suis pas sûr de comprendre ce que tu veux dire. Nous on a jamais dit rien d’autre que: un test positif des 11 à 180 derniers jours EST accepté pour remplacer le test pré-départ de 72h SI toutes les informations requises sont sur le rapport. Ça c’est bien vrai. (VaxiCode n’a rien à voir avec les voyages lui malheureusement, mais en effet ce n’est pas logique :S)
      Malheureusement je n’ai aucune idée si le test fait à l’arrivée à l’aéroport donne un rapport qui contient toutes les infos requises vu que je n’ai pas été sélectionné pour le faire. Si tu as le rapport, vérifie si les infos sont toutes là et si oui, bien sûr que c’est accepté. Si les infos ne sont pas toutes là, ce ne sera pas accepté en effet.
      Voir résumé dans cette image ou l’article complet ici: https://flytrippers.com/fr/test-positif-pour-entrer-au-canada/

Leave a Reply