Transformation majeure chez WestJet: origine de la grève potentielle (menace levée depuis hier)

Vous avez peut-être entendu parler de ça aux nouvelles, les pilotes de WestJet menaçaient de déclencher une grève. Ça aurait mis beaucoup de voyageurs dans le pétrin, mais heureusement ça semble avoir été évité: la menace a été levée hier. Voici ce que vous devez savoir.

Si vous suivez notre page d’aubaines de vols pas chers, vous savez que les rabais intra-Canada sont rares, et qu’ils sont presque toujours avec WestJet, pas Air Canada.

C’est que WestJet est le seul autre transporteur aérien pan-canadien et ils se distinguent d’Air Canada par des prix un peu plus bas la plupart du temps.

Créé en 1996, WestJet était au départ une compagnie low-cost (pas du tout la même chose que ultra low-cost, on y revient) avec un seul type d’avion et ils détonnaient dans le monde de l’aviation, car tous les employés WestJet sont aussi propriétaires de l’entreprise et détiennent des actions.

Bref, ils n’ont jamais connu de crise comme celle qui les secoue en ce moment, avec une grève potentielle de leurs pilotes qui aurait pu ruiner les plans de voyage de milliers de Canadiens.

Heureusement, hier les pilotes et la direction se sont entendus sur une médiation qui permet d’écarter la possibilité d’une grève. C’est une bonne chose, mais je ne peux pas dire que je suis surpris. Je disais à tous ceux qui me demandaient si ils devraient s’inquiéter de relaxer, car je ne croyais pas réellement qu’on en arriverait à une grève. Ça a d’ailleurs passé pas mal plus près que je pensais: ça aurait pu être déclenché à tout moment si ça continuait.

Ça aurait été vraiment l’enfer pour ceux qui avaient des vols sur WestJet, car ils n’auraient aucunement eu de compensation. Je vous explique en détail plus loin, mais commençons par les origines de cette grève.

La transformation majeure de WestJet

En bref, ce qu’il faut savoir, c’est que WestJet a des racines low-cost. Ce n’est absolument pas la même chose que les compagnies ultra low-cost, ça n’a vraiment rien à voir.

De nos jours les compagnies low-cost et traditionnelles sont pratiquement indifférenciables, elles se ressemblent de plus en plus. Les compagnies ultra low-cost elles, sont tout à fait différentes. WestJet lance justement une division ultra low-cost qui s’appelle Swoop, c’est la clé de l’histoire d’ailleurs, on y revient ça ne sera pas long.

Revenons un peu en arrière. Depuis plusieurs années, WestJet a transitionné vers un modèle d’affaires traditionnel, c’est-à-dire avec des petits avions régionaux pour desservir un plus grand réseau de destinations, rabattre plus de passagers sur ses hubs et finalement faire des ententes de codesharing avec des compagnies aériennes, surtout Delta aux États-Unis.

Donc, WestJet veut vraiment devenir l’alternative à Air Canada, ce qui est une excellente nouvelle pour les voyageurs: plus de concurrence donne toujours des meilleurs prix.

WestJet dessert maintenant quelques villes en Europe, mais surtout ils ont des Boeing 787 Dreamliner en commande pour pouvoir maintenant prendre de l’expansion mondiale et devenir un joueur international aux côtés d’Air Canada.

C’est une transformation majeure.

Ils refont d’ailleurs entièrement leur image de marque, avec une nouvelle livrée sur leurs avions, tel que dévoilé dans cette vidéo d’introduction de leurs nouveaux appareils long-courrier.

Ça change le look pas mal. Notez le changement majeur, c’est comment le nom WestJet est écrit.

Si vous regardez la livrée actuelle:

Westjet

Et je vous remontre la nouvelle pour que vous voyez les différences.

Le fait d’écrire “WestJet” d’une seule couleur, c’est pour enlever l’emphase actuelle sur le mot “West”, car ils sont loin d’être uniquement dans l’ouest comme ils l’étaient au début. L’ajout de la phrase «L’esprit du Canada» est aussi une façon de représenter le pays à l’étranger, pour refléter leurs ambitions internationales, tout comme la feuille d’érable à l’arrière complètement.

Sans compter le fait que pour la première fois, WestJet a une vraie classe affaires, indispensable pour être un joueur international. Le Boeing 787 Dreamliner est également le modèle d’avion le plus prestigieux, le plus à la fine-pointe et ça aussi c’est la première fois que WestJet commande des avions long-courrier neufs (leurs avions long-courrier utilisés pour leurs quelques vols vers l’Europe sont des avions usagés, très usagés même).

Ça vous donne une bonne idée du contexte, et si vous voulez en savoir plus, on a déjà publié un article qui vous explique en détail la différence entre WestJet et Air Canada.

Passons enfin à Swoop, leur nouvelle division ultra low-cost.

Lancement de Swoop

En devenant de plus en plus une compagnie aérienne traditionnelle, la marque WestJet devient une marque un peu plus prestigieuse. Mais ils ne veulent pas délaisser le segment de marché à plus bas prix.

C’est pourquoi ils ont lancé leur compagnie ultra low-cost Swoop pour amener le modèle d’affaires ultra low-cost au Canada. Le lancement a lieu le 20 juin et on est vraiment excités, même si pour l’instant ils ne viennent pas au Québec.

Juste pour vous donner une idée, ils ont eu des ventes avec des billets à 8$ dans l’ouest (là où les taxes sont plus basses qu’au Québec bien sûr), donc on a bien hâte de voir si ils vont venir ici.

Vous pouvez lire plein d’information sur Swoop ici, mais ce qu’il faut savoir, c’est que c’est justement l’embauche de nouveaux pilotes pour Swoop qui est un des enjeux principaux du conflit de travail WestJet.

La grève potentielle

Bref, tous ces changements ne se font pas sans heurts et WestJet est maintenant en conflit de travail avec ses pilotes.

Je n’irai pas plus loin dans les détails de la négociation, mais ce qui est important c’est que les pilotes avaient obtenu un mandat de grève. La grève aurait d’ailleurs pu être déclenchée à tout moment comme je vous disais.

Évidemment, si vous aviez eu des vols prévus sur WestJet, ça aurait été pour le moins problématique, car tous les vols auraient été annulés pour les jours de grève.

Vous auriez eu droit à un remboursement complet, mais si votre vol était à l’intérieur du Canada, vous n’auriez pas eu la moindre compensation. Rien du tout.

Imaginez, vous auriez dû acheter un vol sur Air Canada, le jour même. Déjà qu’Air Canada c’est cher en temps normal, vous ne voulez pas vous imaginer le prix qu’ils chargent le jour même, étant donné qu’ils ont une forte proportion de clientèle d’affaires.

Par exemple, un vol Montréal-Calgary aujourd’hui ou demain vous coûterait 411$ aller-simple. On vous repère souvent des aller-retours pour ce prix, sur WestJet évidemment.

Bref, c’est une excellente nouvelle que la grève soit écartée et on espère que le conflit se règle entièrement et rapidement. Il y a encore Air France qui a des grèves régulières, mais en Europe au moins il y a 600 Euros en compensation. Vous pouvez en savoir plus dans notre article sur les règles de compensation en Europe, vous pourriez avoir droit à pas mal d’argent si un de vos vols européens a déjà été retardé dans les 2 dernières années.

Une note pour vous rappeler encore qu’à part les voyages gratuits obtenus, une autre excellente raison de faire du travel hacking c’est d’avoir des cartes de crédit avec d’excellentes assurances.

Par exemple, plusieurs cartes offrent 500$ pour l’hébergement et les repas si votre vol est retardé, ça ne s’applique peut-être pas aux grèves, mais c’est une bonne protection à avoir pour faire face aux imprévus, surtout que c’est gratuit! En fait, ce n’est pas gratuit… ils vous paient pour vous donner les cartes, encore mieux! Un bon exemple est la carte RBC Avion qui vous donne 250$ (ou plus) en crédit-voyage complètement gratuitement, et l’offre se termine très bientôt (le 31 mai). C’est la meilleure offre de carte de crédit au Canada en ce moment.

Voilà plus de détails sur les origines de la grève, heureusement c’est évité! Aviez-vous des vols prévus sur WestJet dans les prochains jours? Avez-vous déjà vécu des grèves?

Vous voulez voir nos rabais sur les billets d’avion?
Cliquez ici pour voir nos aubaines de vols à très bas prix
Vous voulez d’autres astuces et inspirations voyage?
Cliquez ici pour aller à la page principale du blog
Vous aimerez sûrement cet article:
Truc de pro pour avoir une rangée complète de sièges

Aidez-nous à faire connaître nos aubaines et nos conseils sur les voyages à bas prix en partageant cet article et surtout ajoutez Flytrippers à vos favoris pour nous permettre de vous aider à naviguer dans le monde des voyages à bas prix!

Divulgation publicitaire: Flytrippers reçoit des commissions sur les liens inclus dans cet article. Nous apprécions que vous utilisiez ceux-ci, surtout que cela ne vous coûte jamais plus cher, et nous vous remercions de nous encourager et nous permettre de continuer à trouver pour vous d’excellents deals et du contenu intéressant. Par souci de transparence, sachez que nous ne recommanderons JAMAIS un produit ou service dans lequel nous n’avons pas confiance ou que nous n’utilisons pas nous-même, puisque notre réputation et notre crédibilité vaut beaucoup plus que les commissions. Ce principe est une partie essentielle et non-négociable de tous nos partenariats: nous ne donnerons jamais à aucun tierce parti le moindre contrôle sur notre contenu. Pour plus de détails sur notre politique publicitaire, cliquez ici.

Andrew D'Amours

Andrew est le cofondateur de Flytrippers. Il est passionné de voyages, mais aussi de l'industrie du voyage elle-même en tant qu'ancien consultant en gestion. Il partage son expérience et t'aide à économiser sur tes voyages. En tant que voyageur très économe, il adore trouver des bons deals et avoir des voyages gratuits grâce aux points de récompenses de voyage... pour l'aider à visiter chacun des pays du monde (compte actuel: 62/193 pays, 46/50 États Américains & 9/10 Provinces Canadiennes).

Leave a Reply