You are currently viewing 14 arrêts sur notre épique itinéraire de roadtrip en Albanie

On avait passé du bon temps dans la capitale de l’Albanie en 2018 et tous les voyageurs nous disaient que le reste du pays était encore plus magnifique. Comme c’est un des pays les plus abordables et les moins touristiques d’Europe, on a décidé d’aller voir l’automne dernier… et c’est vraiment génial.

On a tout simplement adoré ce roadtrip. L’Albanie est certainement un des secrets les mieux gardés d’Europe (secret en partie parce que le pays a été une dictature socialiste complètement fermée sur le reste du monde jusqu’à pas si longtemps).

C’est aussi moins cher que la plupart des autres destinations du vieux continent… et tout aussi beau.

Une riche histoire et culture avec des influences romaines, ottomanes, grecques, vénitiennes et d’autres. Mais aussi des paysages sublimes, avec beaucoup de châteaux, de montagnes et de plages… une belle variété pour un pays 2 fois plus petit que la Nouvelle-Écosse.

 

Avant-goût de la logistique du voyage

Avec l’autre cofondateur de Flytrippers, Kevin, en novembre 2020, on a choisi d’inclure l’Albanie à notre 2ème voyage international en pandémie (le premier à l’été 2020, en Grèce voisine et en Turquie, avait si bien été).

On a opté pour une location d’auto pour explorer le petit pays sur toute sa longueur.

Les locations d’auto ne coûtent pas si cher dans bien des pays quand tu évites l’arnaque de payer pour des assurances (parce que les meilleures cartes de crédit te couvrent pour la portion dommages), surtout en répartissant le coût avec un compagnon de voyage (ou plusieurs).

Vue de la mer avec notre puissante Opel Corsa en avant-plan (crédit photo: Flytrippers)

 

Un article détaillé avec la logistique et les astuces de voyage en Albanie suivront si ça t’intéresse; là on va regarder juste les destinations.

Mais je vais au moins mentionner que se rendre en Albanie est extrêmement abordable à partir d’à peu près n’importe où en Europe (et il n’y a absolument aucune restriction ou exigence du tout pour entrer au pays depuis un bon moment).

Par exemple, si tu profites d’un des fréquents deals Montréal-Espagne qu’on repère pour 450$ aller-retour sur notre page de deals Flytrippers, tu pourrais ajouter un vol Espagne-Albanie pour aussi peu que 50$ aller-retour souvent.

C’est parce que le pays est assez bien desservi par les transporteurs ultra low-cost européens. On va reparler de cette astuce pour l’Europe bientôt.

Bien sûr, si tu gagnes notre concours Flytrippers de 1000$ en vols gratuits, tu pourras y aller assez facilement.

À vérifier pendant la pandémie, mais normalement tu peux évidemment aussi entrer par voie terrestre par la Grèce, la Macédoine du Nord, le Kosovo ou le Monténégro…

Emplacement de l’Albanie (crédit image: Google Maps)

 

Tu peux même y aller avec un long traversier à partir de l’Italie (l’Albanie est la portion des Balkans la plus près de l’Italie) ou avec un très court traversier d’une île grecque que je vais te montrer plus bas.

Je reparlerai du budget dans l’article à venir, mais c’est vraiment parmi les pays les plus abordables d’Europe en termes de coût de la vie.

Et si tu veux vraiment voyager pour moins cher (et donc pouvoir voyager plus), il faut prioriser voyager pour moins cher. Assez simple comme concept quand même, n’est-ce-pas?

 

Itinéraire de roadtrip en Albanie et 14 arrêts

Alors voici un survol de notre trajet et ensuite les 14 arrêts sur notre itinéraire de roadtrip en Albanie.

Survol de notre itinéraire (crédit image: Google Maps)

 

1. Tirana

Fait inusité, jusqu’en avril 2021, le pays n’avait qu’un seul aéroport, donc c’est définitivement ici que tu arrivais si tu venais en avion.

C’est l’aéroport Nënë Tereza (Mère Teresa, la plus célèbre albanaise) de Tirana (TIA), dans la capitale et ville la plus peuplée du pays (environ 500 000 habitants).

Statue de Mère Teresa près de l’aéroport (crédit photo: Flytrippers)

 

L’opérateur de l’aéroport avait obtenu un genre de droit d’exclusivité pour tout le pays, ce qui nuisait au développement du tourisme.

C’est que les attraits principaux sont la côte sur la mer Adriatique, le sud du pays (la riviera Albanaise) et la nature dans le nord (les Alpes albanaises) et dans l’Est… et l’aéroport de Tirana n’est pas sur la côte et est au centre.

Dans un sens, c’était peut-être positif qu’il y en ait juste un: ça laissait l’Albanie aux voyageurs qui aiment mieux sortir des sentiers battus. Alors peut-être qu’il reste peu de temps avant que ça devienne très touristique comme destination… (Vas-y avant!)

C’est une des rares pays en Europe à l’abri du tourisme de masse et des hordes de touristes. Juste ça, c’est très génial!

On avait déjà passé du temps à Tirana en 2018 et c’était vraiment très cool comme ville, mais cette fois on a sauté entièrement la ville et on est parti vers la mer (je ferai un article séparé sur la ville).

Centre-ville de Tirana en 2018 (crédit photo: Flytrippers)

 

2. Durrës

Notre premier arrêt a été la ville côtière de Durrës, la 2ème plus peuplée du pays.

L’amphithéatre romain en plein centre de la ville date du 2ème siècle.

Amphithéatre romain de Durrës (crédit photo: Flytrippers)

 

Pour ceux qui ne connaissent pas bien l’Albanie, la mosquée à gauche (et dans la photo de Tirana plus haut), c’est parce que l’Albanie est un des 3 seuls pays à majorité musulmane en Europe (j’exclus la Turquie puisqu’elle est majoritairement en Asie).

Mais l’Albanie est un pays laïc sans religion d’état et se classe souvent parmi les pays les moins religieux au monde. En fait, l’ancien régime communiste s’était même autoproclamé le premier pays athée au monde!

Un autre fait intéressant sur l’Albanie, c’est que contrairement à toutes les langues officielles d’Europe, qui font toutes parties d’une sous-famille de langues qui partagent de nombreuses similarités entre elles (langues romanes, langues germaniques, langue slaves, langues ouraliennes, etc.), la langue albanaise est complètement unique.

Elle ne ressemble en rien à la moindre autre langue et malgré certains mots aux racines reconnaissables, la vaste majorité des mots sont vraiment distincts.

Affiche en albanais (crédit photo: Flytrippers)

 

D’ailleurs, même si ethniquement, la majorité de la péninsule des Balkans est slave, les Albanais ont aussi leur propre ethnicité séparée.

Bien que je suis plutôt du type urbain en voyage personnellement, pour celui-ci le but était vraiment d’apprécier la beauté des paysages et les villes plus historiques, alors on est passé très brièvement dans la ville de Durrës.

 

3. Berat

Le centre historique de la ville de Berat (en conjonction avec celui de Gjirokastër plus bas; mon coup de coeur du voyage) est un site du patrimoine mondial de l’UNESCO, parce que c’est un mélange de différents types d’architecture qui a survécu dans le temps.

C’est vraiment magnifique.

Berat le soir (crédit photo: Flytrippers)

 

Berat est souvent appelée la ville aux 1000 fenêtres. L’histoire de la ville date d’il y a près de 2500 ans.

Le château et la citadelle au-dessus de la colline, c’est un endroit très intéressant à visiter.

Château de Berat (crédit photo: Flytrippers)

 

C’est en fait une petite ville complète qui se trouve à l’intérieur même des fortifications du château qui surplombe la ville, avec quelques églises de l’époque de l’empire Byzantin.

Ça vaut certainement un arrêt.

Village à l’intérieur du château de Berat (crédit photo: Flytrippers)

 

Personnellement, j’aurais pu marcher encore des heures dans ce beau labyrinthe.

À l’intérieur du château de Berat (crédit photo: Flytrippers)

 

Le tout est entouré de montagnes et la vue elle-même vaut le détour.

Ville de Berat vue de haut (crédit photo: Flytrippers)

 

On a pu y vivre le xhiro, soit la tradition albanaise de sortir sur les rues piétonnes pour socialiser juste avant le coucher du soleil.

La rue principale de Berat (crédit photo: Flytrippers)

 

Plusieurs poursuivent le social sur une des nombreuses terrasses en arrosant le tout avec le fameux raki, l’alcool de prédilection de toute cette région. Si tu as déjà été dans le coin, tu sais à quel point c’est dégoûtant, mais certains semblent aimer ça!

 

4. Vlorë

La 3ème plus grande du pays (c’est relatif pour un pays de moins de 3 millions; Vlorë a seulement 100 000 habitants, soit moins que Trois-Rivières), Vlorë est sur la côte et va devenir le point d’entrée de la riviera albanaise quand son aéroport va être construit d’ici 2 ou 3 ans.

Ça risque de se développer pas mal.

Dans le coin de Vlorë (crédit photo: Flytrippers)

 

La ville a quand même déjà de très beaux coins.

Et les montagnes autour de la ville rendent les points de vue très jolis. En fait, c’est presque 75% de l’Albanie qui est recouvert de montagnes.

Beau parc à Vlorë (crédit photo: Flytrippers)

 

La ville a aussi une longue histoire et c’est même là que l’indépendance albanaise a été déclarée.

En passant, les noms qui se termine en «ë» en Albanie sont aussi parfois épellés avec un «a» (tu peux voir Vlorë ou parfois Vlora par exemple) et ceux qui finissent par «ër» sont synonymes de «ra» (tu peux voir Gjirokastër ou parfois Gjirokastra par exemple).

 

5. Llogara Pass

En continuant vers le Sud, les paysages montagneux sur le bord de l’eau sont vraiment jolis, surtout autour du Llogara Pass à plus de 1000 mètres d’altitude: tu peux voir un bout de la route très sinueuse.

Près du Llogara Pass (crédit photo: Flytrippers)

 

La région est protégée et constitue le parc national Llogara.

On a exploré un peu et on est presque à la hauteur des nuages à cet endroit.

Près du Llogara Pass (crédit photo: Flytrippers)

 

Disons que la combinaison montagnes et bord de mer, c’est toujours gagnant comme paysage.

Vue de la mer Adriatique (crédit photo: Flytrippers)

 

L’Albanie est reconnue pour ses nombreuses plages.

Le petit village de Himarë et sa plage, c’est un des nombreux endroits du genre où tu peux t’arrêter dans ce coin du pays. Il y en a vraiment beaucoup.

Plage typique de la riviera albanaise (crédit photo: Flytrippers)

 

6. Sarandë

Presqu’à l’extrémité sud de la côte, il y a la ville de Sarandë.

Le château Lëkursi a été notre coup de coeur, un bel endroit historique qui a été réaménagé en terrasse avec une vue incroyable.

Château Lëkursi à Sarandë (crédit photo: Flytrippers)

 

L’île juste en face se trouve à être la célèbre et populaire île grecque de Corfou.

Vue de l’île grecque de Corfou (crédit photo: Flytrippers)

 

La vue sur la ville de Sarandë n’est pas mal non plus, malgré la tour de télécommunications qui obstrue un peu.

Ville de Sarandë (crédit photo: Flytrippers)

 

Et la vue sur la vallée voisine aussi est bien.

Vallée derrière Sarandë (crédit photo: Flytrippers)

 

Le restaurant semblait fermé quand on est allé (maudite pandémie) mais je recommanderais d’aller faire un tour là!

Tables au château Lëkursi à Sarandë (crédit photo: Flytrippers)

 

7. Ksamil

Un des endroits les plus populaires du pays, la petite ville de Ksamil a des airs très exotiques.

Bord de la mer à Ksamil (crédit photo: Flytrippers)

 

Le climat méditerranéen de ce coin n’est pas particulièrement chaud au moins de novembre, mais c’était quand même très confortable.

La plage à Ksamil était assez belle, mais le village semblait très désert. Ça semble un endroit très saisonnier.

Plage à Ksamil (crédit photo: Flytrippers)

 

8. Butrint

Butrint est un autre site du patrimoine mondial de l’UNESCO. Kevin est moins un fan de visiter des ruines que moi, alors on n’a pas payé le frais d’admission du site mais on s’est rendu pour voir les paysages du parc national.

Route près de Butrint (crédit photo: Flytrippers)

 

On a aussi pu voir quelque chose d’assez drôle, soit le seul moyen de traverser ce petit cours d’eau: un système de traversier par barge qui semblait très peu stable.

Traversier à Butrint (crédit photo: Flytrippers)

 

C’est d’ailleurs approprié que le véhicule sur le traversier à notre passage soit un Land Rover: en 2018, un Albanais nous avait expliqué pourquoi il y a vraiment beaucoup de Land Rover dans le pays, mais je ne me souviens plus de la raison malheureusement (et pas de traces en ligne étrangement).

On n’a pas été voir le château d’Ali Pacha non plus (oui, ce Ali Pacha là, pour ceux qui ont déjà entendu le nom assez célèbre en littérature), mais on avait déjà beaucoup de châteaux à l’itinéraire.

Affiche du château d’Ali Pacha (crédit photo: Flytrippers)

 

9. Blue Eye

En s’éloignant de la mer pour aller vers la vallée, on est allé voir une merveille naturelle, soit le Blue Eye.

Blue Eye (crédit photo: Flytrippers)

 

C’est un bel endroit tranquille pour relaxer dans la nature. Pour admirer à la fois l’eau et les arbres imposants.

Beaux arbres au Blue Eye (crédit photo: Flytrippers)

 

Le nom du Blue Eye vient de l’eau qui est vraiment très bleue par endroit. Mais ce qui en fait un endroit spécial, c’est surtout que personne ne sait vraiment combien profonde cette source est vraiment.

C’est un peu un mystère.

Eau très claire au Blue Eye (crédit photo: Flytrippers)

 

C’est une très courte marche pour s’y rendre à partir du stationnement dédié au site, qui était complètement désert pendant notre visite.

Sentier vers le Blue Eye (crédit photo: Flytrippers)

 

10. Gjirokastër

Aussitôt entré dans le comté de Gjirokastër, il y a un beau de point de vue sur la vallée du Drino.

Vallée du Drino (crédit photo: Flytrippers)

 

Plusieurs petits villages sont établis à flanc de montagne.

Village le long de la route (crédit photo: Flytrippers)

 

Mais c’est vraiment la ville de Gjirokastër elle-même qui est exceptionnelle. Le centre historique est comme un musée à aire ouverte, mais c’est surtout que c’est énorme.

Ce n’est pas pour rien que c’est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO comme je disais plus haut.

Vue de Gjirokastër (crédit photo: Flytrippers)

 

La forteresse en plein centre est un incontournable, ne serait-ce que pour les belles vues de l’ensemble de la ville ottomane, une des mieux préservées au monde!

Une autre vue de Gjirokastër (crédit photo: Flytrippers)

 

Mais même tout le complexe de la forteresse est très intéressant.

Forteresse de Gjirokastër (crédit photo: Flytrippers)

 

Gjirokastër a même été la capitale de la République autonome d’Épire du Nord, un pays autoproclamé par des grecs de la région en 1914 en protestation à l’indépendance albanaise l’année précédente.

Ça a duré seulement quelques mois.

Gjirokastër (crédit photo: Flytrippers)

 

Encore plus que Berat (parce que la vieille ville semblait encore plus animée et vivante ici), c’était comme se promener en retournant quelques siècles dans le temps.

La ville est souvent appelé la ville des pierres, parce que les toits de beaucoup des édifices sont faits de pierres plates (comme celui tout à droite de notre hôtel si tu regardes de près).

Toit en pierres à droite (crédit photo: Flytrippers)

 

Nos hôtels seront couverts dans l’article de la logistique de voyage, mais il faut mentionner notre hôtel préféré du voyage, directement dans le centre historique de Gjirokastër, le Hotel Kalemi 2.

La vue au réveil était très belle.

Vue de notre chambre à l’hôtel Kalemi 2 (crédit photo: Flytrippers)

 

On a toujours été très bien accueilli partout: les Albanais sont justement reconnus pour leur hospitalité.

 

11. Krujë

En allant vers le nord du pays, juste après Tirana, il y a encore une autre ville en hauteur avec un château.

Château de Krujë (crédit photo: Flytrippers)

 

C’était d’ailleurs le château probablement le mieux préservé/refait parmi ceux qu’on a vu.

La vue sur la ville était encore une fois intéressante, surtout avec les nuages imposants qui cachait le haut de la montagne.

Ville de Krujë (crédit photo: Flytrippers)

 

Pour les amateurs d’histoire, le château est célèbre pour avoir survécu de nombreuses fois aux invasions ottomanes dans le 15ème siècle.

Ça rend les Albanais bien fiers.

Drapeau albanais à Krujë (crédit photo: Flytrippers)

 

Le joli drapeau albanais, avec son aigle à 2 têtes, vient du nom du pays en albanais: l’Albanie s’appelle en fait Shqipëri, ce qui veut dire le «pays des aigles».

 

12. Shkodër

La ville principale du nord du pays, Shkodër est notamment un point de départ pour les randonnées iconiques dans le parc national de Theth et les Alpes albanaises (aussi connues sous le nom des «monts maudits»).

Terrasse à Shkodër (crédit photo: Flytrippers)

 

On a pas été dans le parc, mais on a visité la ville, qui est une des plus importantes du pays culturellement.

Théâtre à Shkodër (crédit photo: Flytrippers)

 

On a aussi visité un autre château, celui de Rozafa (ou aussi appelé le château de Shkodër).

Château de Rozafa (crédit photo: Flytrippers)

 

La légende dit que la femme d’un des bâtisseurs du château a accepté d’être sacrifiée en étant enfermée vivante entre les murs du château pour que les fondations tiennent.

Vue de la ville de Shkodër (crédit photo: Flytrippers)

 

Avant de se rendre au château, on a aussi été se promener dans les rues résidentielles autour pour se rendre à la mosquée de plomb, nommée ainsi parce que ses coupoles étaient recouvertes de plomb (la majorité du plomb avait été volée depuis sa construction il y a quelques centaines d’année).

On la voyait bien d’en haut et tu remarques peut-être qu’il manque l’habituel minaret, parce qu’il a été détruit par un éclair en 1967.

Au pied du château de Shkodër (crédit photo: Flytrippers)

 

13. Drisht

Le plus loin qu’on a été, c’est à Drisht. Les paysages sont magnifiques.

Montagnes au nord du pays (crédit photo: Flytrippers)

 

Il y a aussi le joli pont de Mesi qui date de quelques centaines d’années.

Pont de Mesi près de Drisht (crédit photo: Flytrippers)

 

14. Kavajë et Lezhë

Finalement, à certains moments on a décidé d’arrêter dans des petites villes au hasard, comme on adore le faire quand on a la liberté qu’offre une auto de location.

Au nord, on a pris le temps de manger à Lezhë. À noter qu’en étant près de la Grèce et de l’Italie, la nourriture est bonne en Albanie. Et surtout plus abordable (oui oui, les mêmes gyros à 3€ en Grèce sont encore moins chers en Albanie)!

Parc à Lezhë (crédit photo: Flytrippers)

 

Et au sud de Durrës, la petite ville de Kavajë était assez jolie.

Centre de Kavajë (crédit photo: Flytrippers)

 

Un peu plus au sud, sur la route principale SH4, on a vu ce môtel particulier derrière une station d’essence.

Môtel sur le bord de la route (crédit photo: Flytrippers)

 

Ça n’a pas été long qu’on s’est rendu compte d’une particularité du pays (je ne crois pas avoir vu rien du genre ailleurs), soit qu’il y a beaucoup d’hôtels directement intégrés à des stations d’essence. Pas comme ce môtel un peu à part, mais vraiment dans la même bâtisse.

On a vraiment regretté ne pas avoir séjourné dans un de ces hôtels de station service là. Ça semble être une expérience typiquement albanaise.

Finalement, une autre chose unique, ce sont les nombreux jouets en peluche qui sont accrochés un peu partout dans le pays. C’est une question de superstition locale. Cet effrayant petit bonhomme sur le dessus d’un camion qu’on suivait remporte la palme du plus étrange!

Figurine sur un camion (crédit photo: Flytrippers)

 

Tu veux recevoir plus de contenu pour découvrir des destinations géniales?

Inscris-toi à notre infolettre gratuite

 

Sommaire

L’Albanie est vraiment magnifique et si tu veux quelque chose d’un peu plus dépaysant que le reste de l’Europe, c’est une destination qui gagne à être découverte.

Que veux-tu savoir sur cette destination? Dis-le-nous dans les commentaires ci-dessous.

 

Vois les deals qu’on repère: Vols pas chers

Explore des destinations géniales: Inspiration de voyage

Apprends des trucs de pro: Astuces de voyage

Découvre les voyages gratuits: Récompenses-voyage

 

Photo de couverture: Gjirokastër, Albanie (crédit photo: Flytrippers)

Divulgation publicitaire: Par souci de transparence, Flytrippers peut recevoir des commissions sur les liens inclus dans cet article, à coût nul pour toi. Merci de les utiliser pour nous encourager gratuitement, nous l’apprécions! Tu nous permets de continuer à trouver gratuitement d’excellents deals et à offrir gratuitement du contenu intéressant. Puisque nous avons à coeur notre mission d’aider les voyageurs et que notre réputation et notre crédibilité priment sur tout, nous ne recommanderons JAMAIS un produit ou service dans lequel nous n’avons pas confiance ou que nous n’utilisons pas nous-mêmes et nous ne donnerons jamais à aucun tiers parti le moindre contrôle sur notre contenu. Pour plus de détails sur notre politique publicitaire, clique ici.

Partage cet article pour nous aider à aider le plus de gens à voyager plus pour moins:

Andrew D'Amours

Andrew est le cofondateur de Flytrippers. Il est passionné de voyages, mais aussi de l'industrie du voyage elle-même en tant qu'ancien consultant en gestion. Il partage son expérience et t'aide à économiser sur tes voyages. En tant que voyageur très économe, il adore trouver des bons deals et avoir des voyages gratuits grâce aux points de récompenses de voyage... pour l'aider à visiter chacun des pays du monde (compte actuel: 62/193 pays, 46/50 États Américains & 9/10 Provinces Canadiennes).

Cet article a 2 commentaires

  1. Isabelle

    Merci pour votre itinéraire qui me semble très bien. J’y serai dans un mois environ. Je suis intéressée par vos astuces de voyage et logistique a travers l’Albanie. J’aimerais aussi vous entendre sur la sécurité du voyage pour une personne voyageant seule. Je risque de prendre les transports en commun. Encore une fois, merci pour vos nombreux articles

    1. Andrew D'Amours

      Ça fait plaisir 🙂 Côté sécurité je n’ai pas eu l’impression qu’il y avait le moindre danger mais je n’ai pas vraiment fait de recherches.

Leave a Reply