You are currently viewing Mes 2 visites à Gaziantep et dans le sud-est de la Türkiye, où il y a eu le séisme

On en parle souvent, la Türkiye, c’est un de nos pays préférés dans le monde entier. Après 5 visites du pays, je sais que la partie la moins visitée et la moins touristique, le sud-est, est ma préférée. Malheureusement, un terrible séisme a frappé la région la semaine passée.

Cette région du pays anciennement appelé la Turquie souffre le plus de ce tremblement de terre puissant. Son épicentre était près de Gaziantep, ou Antep comme les locaux l’appellent, mais les villes d’Adana, de Şanlıurfa et de Diyarbakır ont toutes été assez gravement affectées aussi.

Ces dernières années, je suis allé justement 2 fois dans cette région et j’ai visité toutes ces villes. Et j’ai adoré, surtout Gaziantep qui avait été un coup de coeur comme j’avais écrit sur mon compte Instagram à ce moment-là! 

Je voulais te partager mes expériences pour que quand la vie normale va reprendre dans cette région, tu puisses considérer sortir un peu plus des sentiers battus pour découvrir la magie toi-même (et aider les locaux) pour ton prochain voyage en Türkiye, un pays accueillant, magnifique, dépaysant et tellement abordable.

 

Gaziantep

Situé près de la frontière avec la Syrie, mon premier voyage à Gaziantep en 2020 a été inoubliable. Je n’avais jamais été aussi loin dans le sud-est du pays, alors je ne savais pas trop à quoi m’attendre. 

Cependant, Gaziantep s’est avéré être vraiment géniale et est maintenant l’un de mes endroits préférés en Türkiye. La nourriture était excellente, l’histoire et la culture étaient incroyables, et les gens étaient si accueillants. 

Un exemple est celui de mon voyage au marché local lorsque je venais d’arriver à Antep.

J’étais à la recherche d’un chandail chaud pour ne pas avoir l’air d’un étranger, parce que j’avais totalement sous-estimé le froid qu’il faisait là-bas à cette période de l’année (froid qui affecte les survivants justement en ce moment).  

Pendant que je payais, j’ai commencé à discuter avec le propriétaire de la boutique, qui a insisté pour que je reste prendre un café! Il m’a raconté un peu de l’histoire de la ville et m’a expliqué que plus de 500 000 réfugiés syriens y ont élu domicile, soit près d’un quart de la population!

 

Une fois mon café terminé (et mon nouveau chandail enfilé), j’ai commencé à explorer. 

Il y a tellement de choses à voir et à faire. L’un des sites anciens les plus incroyables de Gaziantep est le château que les Romains et les Byzantins utilisaient pour défendre la ville contre les invasions, construit vers le 2e siècle. C’est un véritable symbole de pouvoir et d’histoire. 

Château de Gaziantep (crédit photo: Kevin Gagnon/Flytrippers)

 

J’ai pu le voir illuminé la nuit, brillant au-dessus de la ville. Malheureusement, les murs ont été endommagés par le tremblement de terre, donc l’accès sera probablement limité pendant la reconstruction. Heureusement, les dégâts ne sont pas trop importants et le château protecteur veille toujours sur la ville. 

Juste à côté du château se trouvait un restaurant génial servant des plats traditionnels. Je ne pouvais pas décider quoi prendre, alors j’ai commandé une variété de plats. Tu te rends compte que j’ai eu tout ça et un autre plat pas sur l’image pour seulement 7$C!

Plats traditionnels turcs (crédit photo: Kevin Gagnon/Flytrippers)

 

Je n’aurais pas dû être surpris car Gaziantep est connue comme la capitale culinaire de la Türkiye. Toute la nourriture dans la ville était super abordable, et il est clair que tous les ingrédients sont frais et produits localement. C’est le rêve de tout amateur de nourriture! 

En particulier, les habitants sont fiers d’avoir le “meilleur Baklava de Türkiye”. Après l’avoir goûté, je suis tout à fait d’accord.

Baklavas (crédit photo: Kevin Gagnon/Flytrippers)

 

Au centre-ville, le bazar principal offre tout ce dont tu peux avoir besoin. Tous les commerçants étaient très sympathiques, et c’était agréable de voir la ville si pleine de vie, avec des habitants qui vaquent à leurs occupations.

Parce que j’ai visité la ville en dehors de la saison estivale la 1ère fois, il y avait moins de monde, ce qui m’a permis de bien vivre comme un local et de prendre le temps de bien visiter. La 2e fois était en été et ces rues étaient bondées!

Le bazar principal (crédit photo: Kevin Gagnon/Flytrippers)

 

J’ai tellement aimé Gaziantep que j’y suis retourné en 2021, et c’est un endroit où je pourrais retourner encore et encore.

J’espère que, lorsque la ville commencera à se rétablir, il y aura davantage de gens qui vont voyager à Gaziantep et aider les sympathiques habitants à se reconstruire, au lieu d’aller aux places où le sur-tourisme est un enjeu et où les locaux ne sont pas du tout aussi contents de t’accueillir. 

 

Adana

La ville d’Adana était la prochaine sur ma liste d’endroits à visiter dans le sud-est de la Türkiye. C’est juste à l’ouest de Gaziantep et c’est plus densément peuplé. Comme Gaziantep, elle a une longue histoire qui remonte à plus de 8000 ans. 

En fait, j’ai atterri à Adana avant de prendre un bus pour Gaziantep les 2 fois. Les vols étaient moins chers et les bus en Türkiye sont vraiment abordables. En plus, il semble toujours y en avoir un qui part pour où tu veux aller précisément au moment où tu arrives à la station!

(Les itinéraires intermodaux sont un des meilleurs moyens de sauver de l’argent, comme mentionné dans notre ebook gratuit avec 100+ astuces de voyage!)

Adana a la 2e plus grande mosquée de Türkiye, la mosquée Sabancı Merkez. 

C’est impressionnant, avec 6 énormes minarets et un dôme géant. Située sur les rives du fleuve, elle est encore plus spectaculaire la nuit quand elle est éclairée et que les lumières se reflètent sur l’eau. 

Adana de nuit (crédit photo: Kevin Gagnon/Flytrippers)

 

Un autre point fort pour moi était ce joli vieux pont de pierre. Il est encore utilisé aujourd’hui, et on ne croirait pas qu’il a été construit il y a plus de 1800 ans!

En tant qu’ingénieur civil, je suis impressionné. Tu peux le traverser, et il offre aussi des vues fantastiques sur la mosquée.

Le pont historique en pierre d’Adana, Taşköprü (crédit photo: Kevin Gagnon/Flytrippers)

 

De nombreux sites historiques sont encore utilisés ou font partie intégrante de la ville moderne, même s’ils ne datent pas tous du 2e siècle comme ce pont. Tu dois garder les yeux ouverts partout où tu vas pour t’assurer de ne rien manquer. 

Par exemple, la tour de l’horloge du marché, qui date du 19e siècle. Elle a été rénovée dans les années 1930 et est toujours aussi belle à côté des murs de pierre en ruine de la place du marché. 

Tour de l’horloge d’Adana (crédit photo: Kevin Gagnon/Flytrippers)

 

C’est un autre endroit très convivial où les habitants sont très accueillants. Tout comme à Gaziantep, la nourriture était incroyable, les paysages étaient magnifiques et tout était très abordable. 

 

Şanlıurfa

La prochaine destination dans cette région que j’ai vraiment aimée était Şanlıurfa, ou Urfa comme l’appellent les locaux. Située à l’est de Gaziantep, c’est aussi une des villes que je suggère de visiter dans le sud-est de la Türkiye.

Vue de Şanlıurfa (crédit photo: Kevin Gagnon/Flytrippers)

 

L’hospitalité ici était excellente! L’hôtel dans lequel j’ai séjourné, le Şark Çırağan Konak Boutique Hotel, était authentique, avec des décorations traditionnelles et de la nourriture délicieuse.

Le prix était aussi très abordable (≈ 20$C/nuit) pour un tel endroit génial où rester dans le centre-ville. Andrew, l’autre cofondateur de Flytrippers a aussi essayé le Hilton Garden Inn Şanlıurfa pour moins de 5000 points Hilton et a bien aimé!

Le petit-déjeuner de l’hôtel (crédit photo: Kevin Gagnon/Flytrippers)

 

L’attraction numéro un de Şanlıurfa est l’important site religieux où Abraham est tombé dans les eaux après avoir été jeté dans le feu.

Il attire un grand nombre de visiteurs appartenant aux religions abrahamiques qui trouvent la ville extrêmement importante. 

Panneau à Balıklıgöl, ou Piscine d’Abraham (crédit photo: Kevin Gagnon/Flytrippers)

 

Et outre la signification religieuse de l’eau, c’est tout simplement un endroit magnifique pour découvrir la ville et la culture et trouver un peu de paix et de tranquillité. 

Balıklıgöl (crédit photo: Kevin Gagnon/Flytrippers)

 

La ville est également censée être l’un des plus anciens lieux habités de la planète et le berceau de l’agriculture. Elle possède certaines des plus belles mosquées de Türkiye.

C’est une ville qui vaut la peine d’être visitée, et je peux confirmer qu’elle est extrêmement belle. 

 

Diyarbakır 

Finalement, j’ai aussi passé un peu de temps à Diyarbakır. Diyarbakır est la plus grande ville à majorité kurde de Türkiye et le centre administratif de la région. C’est donc une ville animée, vivante et très agréable à visiter. 

Tu peux définitivement ressentir qu’elle est moins visitée que d’autres endroits en Türkiye. La plupart des gens ont l’air locaux et il n’y a pas beaucoup de voyageurs.

Les rues de Diyarbakır (crédit photo: Kevin Gagnon/Flytrippers)

 

Bien qu’elle soit si importante pour la Türkiye moderne, l’histoire y est encore très présente. 

La vieille ville vaut la peine d’être visitée. Je recommande particulièrement de prendre le thé avec les habitants à Hasan Paşa Hanı, une auberge du 16e siècle et un site historique avec des beaux cafés, bars et restaurants.

Hasan Pasha Khan (crédit photo: Kevin Gagnon/Flytrippers)

 

Diyarbakır est fière de posséder les plus longs murs fortifiés en dehors de la Chine. C’est un site du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Tu peux grimper sur les murs pour avoir une vue imprenable sur la ville et sur la campagne environnante. 

Murs de la ville de Diyarbakır (crédit photo: Kevin Gagnon/Flytrippers)

 

Si tu visites Diyarbakır, la mosquée principale est un incontournable. C’est un style très différent de la plupart des mosquées de la région, donc la visiter est unique.

Ce n’est pas la même architecture, alors ça fait un très bon contraste avec les autres mosquées que j’ai visitées pendant mon voyage. 

Grande Mosquée de Diyarbakır (crédit photo: Kevin Gagnon/Flytrippers)

 

La différence entre Diyarbakır et les villes voisines a permis d’ajouté de la variété à mon voyage. Il y a tellement de choses à voir et à faire; j’y retournerais définitivement. 

 

Visiter la Türkiye après le séisme

Comme beaucoup de gens, j’ai été dévasté en apprenant l’impact du tremblement de terre sur cette région que j’aime tant. Il y a déjà 35 000 morts confirmés.

Il est encore déconseillé de s’y rendre pour le moment, mais lorsqu’il sera le temps de retourner dans le sud-est de la Türkiye, je sais qu’on va être nombreux à être prêts et à attendre. 

J’ai aimé toutes les villes que j’ai visitées, et j’aime encore toute cette région.

 

Tu veux plus d’inspiration pour ta destination?

Abonne-toi à notre infolettre gratuite

 

Sommaire

La région de Türkiye qui a été la plus durement touchée par le séisme massif est probablement ma partie préférée du pays que j’adore. Avec tant d’endroits touchés par le sur-tourisme, choisir d’aller plutôt dans des régions qui ont besoin du soutien financier que ton voyage va apporter est un excellent moyen de voyager de manière plus authentique et de découvrir des joyaux cachés.

Que veux-tu savoir sur Gaziantep et le sud-est de la Türkiye? Dis-le-nous dans les commentaires ci-dessous.

 

Vois les deals qu’on repère: Vols pas chers

Explore des destinations géniales: Inspiration de voyage

Apprends des trucs de pro: Astuces de voyage

Découvre les voyages gratuits: Récompenses-voyage

 

Photo de couverture: Gaziantep (crédit photo: Kevin Gagnon/Flytrippers)

Partage cet article pour nous aider à aider le plus de gens à voyager plus pour moins:

Kevin Gagnon

Kevin est le cofondateur de Flytrippers. Ingénieur civil de formation, il poursuit maintenant sa passion du voyage et veut vous inspirer à voyager plus! Son but est de visiter tous les pays du monde, présentement 90/193 de fait!

Leave a Reply