You are currently viewing Le reste de mes voyages pour 2023: au moins 10 autres pays, de l’Europe à l’Himalaya (et plus encore)

Beaucoup d’entre vous ont demandé plus de contenu sur nos propres voyages et, en tant que voyageur à temps plein, j’ai certainement beaucoup de destinations sur lesquelles je peux partager des impressions. Voici donc une mise à jour de mes 8 premiers mois de 2023 ainsi que mon itinéraire et mon plan pour le reste de l’année!

Maintenant qu’on a déjà largement dépassé la moitié de l’année, voici la suite de mon article sur mes 6 premiers mois de voyage de 2023 qui date du début de l’année.

La majeure partie du reste de mon année est déjà planifiée, à cause de — ou grâce à —  ma copine, parce que j’avais l’habitude de planifier à la dernière minute (ou de ne pas planifier, en fait), un avantage de ma flexibilité en tant que nomade numérique. Être flexible sur tout est la clé pour voyager pour moins, pas plus compliqué que ça!

Je me suis dit qu’il était temps de te faire une mise à jour, pour que tu puisses suivre mes voyages.

 

Les 6 premiers mois: Quelques détails supplémentaires sur ces aventures

J’ai maintenant vécu ces aventures au lieu de n’en avoir qu’une idée (comme c’était le cas lorsque j’ai écrit pour la première fois mon plan pour 2023), alors je vais commencer par quelques mises à jour, au moins pour 2 destinations mémorables en particulier. 

 

Darwin, Australie

Darwin s’est avéré être plus qu’une simple escale rapide pour rendre mon vol de Wellington (Nouvelle-Zélande) à Dili (Timor-Leste) moins cher grâce à l’astuce de la correspondance autonome.

Ça a été une expérience formidable dans le Territoire du Nord de l’Australie. Pour ceux qui souhaitent en apprendre plus sur la destination, j’ai partagé mon itinéraire de 3 jours à Darwin.

 

Timor-Leste

Par où commencer avec le Timor? Cet endroit est le voyage le plus aventureux que j’ai fait depuis longtemps.

Tout d’abord, il y a eu le ferry, qui a fini par être annulé, et on a donc dû prendre le “fisherman’s ferry”, un minuscule bateau avec beaucoup trop de monde à bord pour une traversée de 4 heures. Le gros ferry principal a été annulé parce que la mer était trop mauvaise, et presque tous les locaux à bord de notre nouveau bateau ont eu le mal de mer.

 

Les sites de plongée préservés de l’île d’Atauro valaient bien l’effort de s’y rendre.

Ensuite, on a loué des motos pour faire le tour de l’île jusqu’à des plages désertes qui semblaient tout droit sorties d’une carte postale. Mais on a eu quelques aventures avec ça; disons simplement que Google Maps n’est pas toujours précis dans l’un des pays les moins visités au monde.

Des ponts manquants inattendus nous ont obligés à traverser des rivières en portant ces motos. On a également dû traverser un pont de bambou improvisé. Chaque instant au Timor-Leste était une aventure qui ne demandait qu’à être vécue.

 

Les 2 derniers mois: Récapitulatif de mon été européen bien rempli

L’un de mes objectifs est de visiter tous les pays du monde et cette quête s’est accélérée cet été avec de nombreux nouveaux pays en Europe! Voici où j’ai été en juillet et août avant de partager mon itinéraire pour la dernière partie de l’année.

 

Vienne, Autriche

L’Autriche est le pays où on avait arrêté dans la partie 1, je reprends donc à partir de là.

On a passé que 2 nuits à Vienne, ce qui était suffisant pour en saisir l’essence et voir ses impressionnants bâtiments architecturaux avant de partir vers des destinations avec moins fréquentées.

Les foules estivales à Vienne étaient assez terribles, comme on pouvait s’y attendre!

 

Maribor, Slovénie

On est ensuite allé à Maribor, en Slovénie, pendant une semaine pour se rattraper sur le travail et se détendre dans cette magnifique région viticole de Slovénie (pays #71).

On a fait une dégustation de vin à Vinag 1847, ce qui était amusant, en particulier l’exploration des caves historiques qui se classent parmi les plus grandes et les plus anciennes caves à vin classiques d’Europe. La partie la plus ancienne de la cave, une série de passages souterrains de 2,1 km de long, a été construite en 1847.

On a aussi fait une randonnée au coucher de soleil sur Pyramida, une colline très proche de la ville. Maribor a été un très bel arrêt!

Coucher de soleil et vue sur la ville depuis le sommet de Pyramida (crédit photo: Kevin Gagnon/Flytrippers)

 

Budapest, Hongrie

Après, je suis parti seul pendant quelques jours, parce que ma copine avait un évènement pour le travail.

Je suis d’abord allé à Budapest pendant 5 jours pour bien explorer cette belle ville, que je n’avais que brièvement traversée auparavant.

Mes 5 jours m’ont permis de voir une grande partie de la belle architecture de la ville, mais pas assez pour tout voir. Il faudra certainement que j’y retourne, parce que je n’ai exploré que Pest et je n’ai pas encore vu Buda. Budapest est en fait composé de 2 anciennes villes, Buda et Pest, séparées par le célèbre fleuve Danube.

Château de Vajdahunyad (crédit photo: Kevin Gagnon/Flytrippers)

 

Košice, Slovaquie

J’ai ensuite pris le train pour Košice, en Slovaquie (pays #72).

C’était en partie pour visiter un nouveau pays, mais surtout parce que je n’avais pas très bien planifié cette partie de mon voyage. Je devais me rendre à Bruxelles pour y retrouver ma copine, et le seul vol disponible pour ce jour-là avec mes points de récompenses aériens était à partir de Košice.

Bien sûr, il y avait des vols au départ d’autres endroits disponibles en payant en argent, mais ils étaient très chers parce que c’est la période de pointe de l’été en Europe et que c’était à la dernière minute. C’est à ce moment-là que les récompenses de type plus avantageux sont extraordinaires, parce que le nombre de points requis est fixe et peut te donner une valeur littéralement illimitée!

En utilisant 7 500 points Aéroplan et en payant environ 100$ de taxes, j’ai réussi à trouver une bonne option sans avoir à faire une escale d’une nuit quelque part en Europe de l’Ouest, ce qui aurait plus que doublé le prix d’un billet en argent déjà onéreux. J’ai économisé plus de 300$ avec cette petite quantité de points Aéroplan.

Tu peux obtenir 61 250 points grâce à l’offre augmentée de la Carte Visa Infinite TD Aéroplan. Notre Valorisation Flytrippers de l’offre est de ≈ 780$, mais c’est conservateur et tu peux évidemment aussi obtenir des milliers de dollars d’économies avec cette prime de bienvenue si tu l’utilises bien: ces points ont une valeur illimitée.

Carte Visa Infinite* TDMD AéroplanMD


revenu min.: 60k$ (ou 100k$ familial)
Valorisation Flytrippers de la
prime de bienvenue (valeur nette)
Récompenses: ≈ 630$*
Frais de la carte: 0$ 139$
fin 4 mars

dépense 7500$

en 12 mois

Taux d'intérêt:

Achats: 20.99%

Avances de fonds (QC): 20.99%

Avances de fonds: 22.99%

Des conditions s'appliquent. Opinion éditoriale de Flytrippers uniquement. TD n'est pas responsable de garder à jour le contenu de ce site. Clique "Fais une demande" pour les informations les plus récentes.

 

Les points Aéroplan sont extraordinaires pour les voyageurs qui aiment avoir des bons deals et maximiser la valeur, et c’est de loin le meilleur programme de récompenses aériennes pour les Canadiens. C’est une des offres Aéroplan les plus élevées jamais vues, et c’est aussi l’offre la plus élevée parmi toutes les cartes canadiennes en ce moment.

Tu peux regarder notre webinaire gratuit sur le programme Aéroplan si tu veux en savoir plus sur ce type de récompenses plus avantageuses.

Si j’avais planifié cette partie plus à l’avance, j’aurais pu éviter de tels scénarios, mais je n’ai décidé de visiter ces 2 pays que la semaine précédente. Planifier à l’avance est l’une des meilleures astuces pour voyager moins cher, comme tu peux le lire dans notre ebook gratuit avec plus de 100 astuces.

Mais c’est toujours bon d’avoir des points plus avantageux dans ces cas-là.

Quoi qu’il en soit, mon séjour de 5 jours à Košice en valait vraiment la peine. Le cœur de Košice est sa rue principale, dominée par sa majestueuse cathédrale.

Rue principale de Košice (crédit photo: Kevin Gagnon/Flytrippers)

 

Bruxelles, Belgique

Ensuite, je me suis rendu à Bruxelles, en Belgique (pays #73) pour une visite rapide où je rejoignais ma copine et pour rencontrer d’autres amis.

On se devait de goûter aux frites, aux gaufres, aux bières et aux chocolats belges. Les rues de la ville, avec leur atmosphère vibrante, ajoutent au charme. On a également vu quelques peintures murales de bandes dessinées disséminées dans la ville.

On a utilisé l’un de nos incroyables certificats de nuits gratuites Marriott parce que les hôtels étaient chers. Tu obtiens un certificat chaque année avec la Carte Marriott Bonvoy American Express et la Carte Marriott Bonvoy entreprise American Express (qui ne nécessite pas d’avoir une entreprise). Les seules cartes au Canada qui valent la peine d’être conservée chaque année pour tous les voyageurs sans aucune exception!

Le Brussels Marriott Hotel Grand Place était bien, mais pas aussi bien que l’hôtel ci-dessous en Lituanie (tout est toujours mieux en dehors de l’Europe de l’Ouest, bien sûr). Et ce n’était certainement pas aussi luxueux que certains de mes séjours précédents avec mes certificats, comme le bungalow sur pilotis à Fidji.

Mais il valait près de 400$C par nuit, c’était donc une bonne utilisation. De plus, l’hôtel était très bien situé au centre de l’action!

Il avait aussi un salon d’hôtel. C’est similaire aux salons d’aéroport mais pour les hôtels, et tu y as accès avec le statut élite Marriott Platinum et supérieur, lorsque l’hôtel a un salon bien sûr (ce n’est pas toujours le cas).

Grand Place de Bruxelles (crédit photo: Kevin Gagnon/Flytrippers)

 

Luxembourg, Luxembourg

Ensuite, on a fait une brève excursion de 2 nuits au Luxembourg (pays #74), compte tenu de sa proximité.

Le pays était magnifique, mais si tu prévois de le visiter, je recommande de t’installer en Belgique ou en France et de faire une excursion d’une journée en train jusqu’au Luxembourg. C’est aussi pratique, mais c’est aussi beaucoup moins cher.

Les transports en commun sont gratuits à l’intérieur du pays, c’est donc très facile de se déplacer une fois sur place. C’est la première fois depuis des années que je n’ai réservé qu’une chambre dans l’appartement de quelqu’un sur Airbnb au lieu d’un appartement entier, et même ça c’était cher!

J’ai également appris qu’il pleuvait en moyenne 182,3 jours par an au Luxembourg (Londres est à 156,2 jours à titre de comparaison), donc il pleuvait ou il y avait des nuages la plupart du temps.

Ensuite, on est retourné à Bruxelles pour prendre notre prochain vol.

Vue de la cathédrale Notre-Dame du pont Adolphe (crédit photo: Kevin Gagnon/Flytrippers)

 

Prague, Tchéquie

On s’est ensuite dirigé vers Prague, en Tchéquie (pays #75), en utilisant à nouveau des points et ce vol nous a coûté seulement 6 000 miles United, à partir du compte de ma copine (elle est américaine).

On a séjourné à l’hôtel historique 5 étoiles Augustine, a Luxury Collection Hotel, Prague, en utilisant des certificats de nuit gratuite Marriott des cartes américaines qui valent 85 000 points et 60 000 points. C’était vraiment utile parce que cet hôtel n’était pas très abordable!

La suite qu’on a obtenue aurait coûté plus de 1000€ par nuit (1470 $C) si on l’avait payée en argent, et on est resté 3 nuits.

Au moment de partir, on a appris que la superstar canadienne The Weeknd séjournait également à l’hôtel. On ne l’a pas vu, mais il y avait beaucoup de sécurité et de groupies qui traînaient à l’extérieur.

Prague était une ville magnifique, mais elle était bondée au mois d’août! J’y réfléchirais définitivement à 2 fois avant de m’y rendre pendant la période de pointe de l’été.

Vue du pont Charles (crédit photo: Kevin Gagnon/Flytrippers)

 

Vilnius, Lituanie

On a ensuite tenté de s’envoler de Prague à Vilnius, en Lituanie (pays #76).

Par contre, en raison d’un retard dans notre vol initial, on a manqué notre correspondance à Varsovie. Heureusement, j’avais réservé avec ma Carte Aéroplan American Express, alors on avait donc une assurance retard de vol gratuite (comme tout voyageur devrait toujours avoir pour chaque vol).

On a réservé le Renaissance Warsaw Airport Hotel et on a profité d’un repas dans l’un des meilleurs restaurants de l’aéroport, le tout couvert  gratuitement par l’assurance de la carte (elle couvre jusqu’à 500$).

Ironiquement, Andrew, l’autre cofondateur de Flytrippers, avait eu un retard de nuit au même endroit en 2019 et avait réservé exactement le même hôtel. Pourquoi? C’est le Marriott le plus cher de la région, alors on a accumulé des milliers de points pour de futurs séjours… et tout cela est remboursé par l’assurance de la carte si facilement. C’est dommage que tant de gens ne connaissent pas cette astuce très basique et très facile à mettre en œuvre.

Si ton vol a été payé en argent, c’est simple: tu dois avoir payé le vol avec la carte pour être couvert (contrairement à l’assurance voyage médicale qui couvre tous tes voyages peu importe le mode de paiement, malgré le mythe très commun).

On avait utilisé des points Aéroplan, donc dans ces cas-là, il faut payer les taxes avec une carte affiliée au même programme de récompenses (une carte Aéroplan pour une utilisation de points Aéroplan) ou bien une des rares cartes qui couvrent tous les vols de récompenses, peu importe le programme de transporteurs aériens utilisé.

(Une autre bonne raison de ne jamais payer les taxes avec des points Aéroplan, parce que c’est très mauvais en termes de valeur et en plus ça t’empêche de bénéficier des assurances gratuites!)

On a été reprogrammé pour le vol suivant le lendemain matin, et, le Marriott à Vilnius nous a gentiment permis d’annuler notre 1ère nuit sans frais (ça vaut toujours la peine d’essayer de le demander)!

L’ensemble de la procédure de réclamation pour retard de vol a été si facile, même si c’était étonnamment ma première fois (Andrew a beaucoup plus d’expérience en la matière, ayant fait 13 réclamations, il va bientôt terminer un guide sur le sujet).

Place de la cathédrale de Vilnius (crédit photo: Kevin Gagnon/Flytrippers)

 

Vilnius a été une agréable surprise, BEAUCOUP moins fréquentée que l’Europe de l’Ouest à cette époque de l’année, et tout aussi intéressante à visiter.

On a séjourné au Courtyard Vilnius City Center, en payant le prix en argent qui était étonnamment abordable pour un beau Marriott. C’est ça les points plus avantageux: leur valeur est variable et des fois c’est une bonne utilisation, des fois non! C’est simple comme ça comme concept, mais plusieurs débutants ne comprennent pas ça.

Ce séjour m’a également permis d’accumuler quelques nuits d’élite Marriott bon marché pour maintenir mon statut élite Platinum (une fois que tu l’as, tu ne veux plus le perdre).

Pour la dernière moitié de notre séjour, on a choisi l’Hotel Pacai, Vilnius, a Member of Design Hotels, l’une des nombreuses marques de Marriott. C’est un endroit beaucoup plus luxueux et chargé d’histoire; Napoléon a même prononcé un discours à la ville depuis le balcon de l’hôtel à l’époque!

Si tu envisages d’utiliser un certificat Marriott de 35 000 points de la Carte Marriott Bonvoy Amex ou de la Carte Marriott Bonvoy entreprise American Express, cet hôtel offre une expérience beaucoup plus luxueuse que celui de Bruxelles (tout est toujours mieux en dehors de l’Europe de l’Ouest!).

On a également visité un faux pays, la République d’Užupis, un quartier artistique situé en plein cœur de Vilnius, qui possède sa propre “constitution” amusante, avec des choses comme “12. un chien a le droit d’être un chien”. Si tu y vas le 1er avril, tu peux obtenir une étampe de passeport unique de cette micronation auprès du garde-frontière qui n’est de service qu’une fois par année!

Aussi, la vieille ville de Vilnius est l’une des plus grandes et des mieux conservées des villes médiévales de cette partie de l’Europe.

Panneau de la république d’Užupis (crédit photo: Kevin Gagnon/Flytrippers)

 

Riga, Lettonie

Ensuite, on a pris le bus pour Riga, en Lettonie (pays #77) et on a séjourné dans un Airbnb un peu à l’extérieur du centre-ville, ce qui était peut-être un peu trop loin, mais c’était vraiment pas cher.

La vieille ville elle-même était magnifique et pleine d’histoire; on a même mangé dans un restaurant médiéval du centre qui a ouvert ses portes en 1293… c’est vieux! On a aussi profité d’une balade en bateau sur le canal de la ville.

C’est une ville réputée pour son architecture Art nouveau, qui représente environ un tiers de tous les bâtiments du centre-ville. J’ai beaucoup aimé l’ambiance qui régnait à Riga et j’y retournerais certainement plus longtemps.

De manière plus générale, les pays baltes sont beaucoup moins chers que je ne l’avais prévu. Je les situerais entre les prix de l’Europe de l’Est et de l’Europe de l’Ouest, mais ils sont nettement moins chers que la Scandinavie. Je pensais que c’était plus proche d’un mélange entre l’Europe de l’Ouest et la Scandinavie.

Coucher de soleil sur une place de la vieille ville (crédit photo: Kevin Gagnon/Flytrippers) 

 

Les 4 prochains mois: Ce qui nous attend pour le reste de l’année

Le reste de l’année va être chargé, mais pas aussi fou que cet été. 

 

Tallinn, Estonie

Après avoir été dans bien des pays et des villes, on est finalement arrivé à Tallinn, en Estonie (pays #78) pour un mois.

Ça fait du bien d’être au même endroit pendant un mois entier! Enfin, presque — on a déjà prévu un week-end à Helsinki, en Finlande (pays #79), parce que c’est juste un court trajet en ferry. C’est tout de même un mois à un rythme plus lent, qui va nous permette de travailler un peu plus et de nous installer dans une certaine routine.

Tallinn est également censé être un hotspot de nomades numériques, et comme on a déjà des amis ici, je suis impatient d’exporer davantage. En plus, la mère de ma copine va passer faire un tour pour quelques jours, ce qui devrait être amusant.

 

Doha, Qatar

Après s’être bien reposé, on va s’envoler pour Doha, Qatar (pays #80) pour 2 nuits afin d’explorer un peu en route vers l’Inde.

Je ne prends malheureusement pas la meilleure classe affaires au monde qu’Andrew a pris (qu’il a eu pour 161$ au lieu de 3800$+) en passant aussi par Doha pour son voyage en Inde cet été.

On prévoit visiter le musée d’art islamique, qui est apparemment l’un des plus beaux musées du monde.

 

Inde

On prévoit de visiter Delhi et Agra pour voir le Taj Mahal. Ensuite, on va prendre un long train (~20h) jusqu’à Siliguri dans le nord, où on a réservé un séjour de 10 nuits dans un joli Marriott pour un total de seulement 63 000 points.

L’Inde est un endroit fantastique pour utiliser des points Marriott et en extraire une valeur exceptionnelle, que tu veuilles maximiser le nombre de nuits que tu obtiens ou maximiser la valeur que tu obtiens en termes d’économies.

Andrew a visité l’Inde en juillet et une de ses utilisations lui a obtenu la meilleure valeure qu’un de nous 2 ait jamais obtenu avec des points Marriott. Reste à l’affût pour un article sur son séjour exceptionnel.

 

Bhoutan

Le Bhoutan (pays #81) est certainement le plus cher à visiter dans cette partie du monde, mais c’est aussi l’un des rares qui me manquent dans ce coin, alors il fallait bien que j’y aille à un moment ou à un autre.

Notre itinéraire inclut le célèbre Tiger’s Nest et plusieurs randonnées pour admirer la beauté naturelle du Bhoutan.

Tiger’s Nest (crédit photo: Ugyen Tenzin)

 

Katmandou, Népal

Après cette période chargée d’exploration du Bhoutan, Katmandou au Népal (pays #82) va être un bon arrêt moins coûteux pour se rattraper sur le travail.

J’ai réservé un Airbnb charmant pour un peu plus de 2 semaines juste en dehors de la zone touristique principale, ce qui va me permettre d’y aller facilement et d’explorer. 

Stupa Bodhnath (crédit photo: Raimond Klavins)

 

Azerbaïdjan

On avait initialement prévu de se rendre au Bangladesh après ça, mais on a été invité, avec 40 autres voyageurs, à visiter une région de l’Azerbaïdjan (pays #83) qui n’est actuellement pas ouverte au public.

On devait donc changer nos plans et y aller! Je n’ai pas l’habitude de faire des voyages en groupe, mais celui-ci devrait être amusant. Sur les 40 personnes, on représente 28 nationalités différentes, et 10 personnes du groupe ont visité tous les pays du monde!

 

États-Unis

On a une semaine entre le voyage en Azerbaïdjan et le moment où on doit se rendre aux États-Unis.

Alors on va donc probablement en profiter pour se repositionner en vue d’un vol de retour bon marché avec l’astuce de la correspondance autonome (pour ne pas faire comme ceux qui ne connaissent pas les astuces pour économiser sur les billets d’avion et qui paient trop en poinçonnant un lieu de départ et un lieu d’arrivée sans comparer toutes les autres options moins chères).

On a pensé au Koweït, qui serait également un nouveau pays et qu’on pourrait visiter assez rapidement.

Ensuite, on s’envole pour le Colorado pour rendre visite à la famille de ma copine et à quelques amis, puis on s’envole pour le Michigan pour voir ses parents. Ça va être mon premier Thanksgiving américain, c’est très excitant!

 

Canada

Finalement, on va revenir au Canada en décembre pour passer du temps dans ma famille pour les fêtes avant de repartir en Afrique pour une aventure encore plus folle l’année prochaine!

Tu peux suivre le reste de mon voyage sur mon Instagram @kevin.flytrippers (et tu devrais également suivre @andrew.flytrippers pour ses voyages et @flytrippers_fr pour tout notre contenu)!

 

Tu veux recevoir plus de contenu pour découvrir des destinations géniales?

Abonne-toi à notre infolettre gratuite

 

Sommaire

Après avoir partagé l’itinéraire de mes 6 premiers mois de 2023, j’avais envie de faire ce suivi et de te parler de mon plan pour le reste de l’année maintenant qu’on est presque dans le dernier tiers déjà!

Que veux-tu savoir sur nos propres voyages? Dis-le-nous dans les commentaires ci-dessous.

 

Vois les deals qu’on repère: Vols pas chers

Explore des destinations géniales: Inspiration de voyage

Apprends des trucs de pro: Astuces de voyage

Découvre les voyages gratuits: Récompenses-voyage

 

Photo de couverture: Tour du château de Gediminas à Vilnius, Lituanie (crédit photo: Kevin Gagnon/Flytrippers)

Partage cet article pour nous aider à aider le plus de gens à voyager plus pour moins:

Kevin Gagnon

Kevin est le cofondateur de Flytrippers. Ingénieur civil de formation, il poursuit maintenant sa passion du voyage et veut vous inspirer à voyager plus! Son but est de visiter tous les pays du monde, présentement 86/193 de fait!

Cet article a 2 commentaires

  1. Josee Roy

    Merci de nous faire suivre dans toutes tes péripéties et très agréable de suivre ta copine aussi! Vous réalisez un rêve canadien de plusieurs. J’aie bien hâte de voir les 10 autres personnes ayant vu tous les pays du monde! Combien ta copine a réussi à faire et toi en combien de temps ton objectif de faire tous les pays?
    Une fervente adepte de vos périples sûrement des plus âgées. Tourlou

    1. Kevin Gagnon

      Merci de nous suivre! Ma copine est rendue à 109 pays visités et je ne suis qu’à 80 pour l’instant, avec 3 nouveaux encore d’ici à la fin de l’année au moins. On a pas vraiment d’objectif, mais probablement dans les prochains 10 ans.

Leave a Reply