Air Transat annonce la reprise de ses vols le 23 juillet

Contrairement à Air Canada et WestJet, Air Transat a complètement arrêté 100% de ses opérations à cause de la pandémie puisque c’est un transporteur aérien «loisirs» (un «leisure airline» en anglais), donc c’est un voyagiste plus qu’un transporteur aérien (c’est-à-dire une compagnie dont la raison d’être est davantage de vendre des forfaits vacances que d’offrir des vols comme tels). Mais ils viennent d’annoncer la reprise des vols le 23 juillet.

Suite à cette nouvelle, on voit encore une fois plusieurs commentaires et réactions qui comportent des mythes, car le fonctionnement des restrictions de voyage est quand même complexe et en confond plus d’un. Alors je vais réexpliquer que cette annonce ne veut absolument pas dire que tu peux voyager le 23 juillet.

Écoute, on l’a dit: on est parmi les plus optimistes pour voyager cet été et ça ne donne rien de l’exclure (si tu es un voyageur qui veut voyager du moins)… et c’est bien possible que le 23 juillet soit une date réaliste pour voyager à l’international (et on l’espère), mais il faut aussi comprendre que la réalité des voyages cet été sera probablement de devoir réserver à la dernière minute.

 

Les restrictions LA restriction de voyage en bref

Oui, Air Transat a annoncé qu’ils allaient reprendre des vols vers plusieurs destinations canadiennes et internationales le 23 juillet (la liste est à la fin de l’article). Mais ça ne garantit pas que tu vas pouvoir voyager. Les vols et les restrictions de voyage n’ont rien à voir, ce sont des choses complètement séparées.

La seule restriction qui fait que tu PEUX voyager ou non, c’est si le pays en question a une restriction d’entrée pour les Canadiens. En d’autres mots, si les frontières du pays où tu vas sont ouvertes aux Canadiens.

Les vols et les compagnies aériennes n’ont rien à voir avec le fait de POUVOIR voyager. Ce n’est pas parce qu’Air Transat recommence ses vols le 23 que les pays vont rouvrir.

Il y a eu des vols Montréal-Paris tout le long de la pandémie; ils n’ont jamais cessé. Pourtant les Canadiens n’ont pas le droit d’entrer en France et les Français n’ont pas le droit d’entrer au Canada. Les vols Chine-Canada n’ont jamais arrêté pendant la pandémie… et c’est le cas des vols vers plein d’autres pays. Mais la liste des pays où les Canadiens ont présentement le droit d’entrer est extrêmement courte.

Pour être bien clair, le Canada n’a rien à voir avec le fait de POUVOIR voyager non plus: les frontières du Canada ne sont jamais fermées aux Canadiens qui veulent rentrer, c’est un mythe ça. Et il n’y a pas (et il n’y a jamais eu) de règle qui t’empêche de sortir du Canada non plus.

Voici ce que l’article de La Presse dit par rapport à cette annonce (l’emphase est la mienne):

«Il faudra que des changements aux règles en vigueur surviennent d’ici le 23 juillet dans la plupart de ces destinations pour que les vols aient bien lieu, a admis Transat, mais elle estime qu’ils sont en voie de survenir.»

Bref, la version simple c’est que les vols et les restrictions, c’est vraiment deux choses. Pour plus de détails, tu peux lire notre article sur les 3 mythes à propos des fermetures de frontières.

 

Ce que ça veut dire

Bon, si Air Transat annonce la reprise, c’est qu’ils sont confiants que le 23 les pays vont être rouverts. Oui, c’est bien possible que les restrictions d’entrée des pays soient pas mal levées: plusieurs pays ont déjà annoncé leur réouverture aux voyageurs en juillet. Surtout en Europe.

Mais ça peut changer vite. D’ailleurs, l’Islande, qui était sensée rouvrir aux Canadiens le 15 juin, a décidé de rouvrir aux Européens seulement et de reporter au 1er juillet pour les Canadiens. Bref, c’est trop tôt pour se réjouir… tout comme c’est trop tôt pour exclure de voyager aussi.

Et n’oublie pas que sans être un facteur qui détermine si tu PEUX voyager, un des facteurs les plus importants pour décider si tu DEVRAIS voyager est la question des assurances-voyages.

L’avertissement de voyage du gouvernement canadien ne t’empêche pas de voyager (je répète: la seule restriction, c’est si le pays où tu vas est fermé aux Canadiens; c’est simple, c’est vraiment la seule chose qui fait que tu PEUX voyager ou non) mais il fait en sorte de ne pas pouvoir être assuré. C’est un gros frein pour plusieurs.

Est-ce-que l’avertissement va être levé le 23 juillet? Impossible de le savoir. Air Transat l’espère, mais c’est loin d’être une certitude, car on sait maintenant que les compagnies aériennes n’ont pas trop d’information privilégiée.

C’est qu’il y a deux semaines, Air Canada ont annoncé plein de vols internationaux au début juillet en espérant que l’avertissement soit levé.

Malgré cela, avec la fermeture de la frontière Canada–États-Unis qui devrait être prolongée jusqu’au 21 juillet, il semble peu probable que l’avertissement soit levé avant cette date. Le fait qu’Air Canada ait annoncé des vols début juillet n’affecte en rien la décision du gouvernement fédéral, et c’est la même chose pour l’annonce de Transat.

C’est certainement un bon signe et c’est encourageant… mais ce n’est absolument pas une garantie.

 

Voyages dernière minute… et choix d’un transporteur aérien canadien

Autant qu’en temps normal, acheter un billet d’avion et planifier un voyage à la dernière minute est toujours une terrible idée en termes de faire en sorte que ça coûte moins cher… cet été, même si on croit que ce sera bel et bien possible de voyager, il semble assez évident qu’il faudra réserver à la dernière minute.

À cause des restrictions d’entrée de chaque pays, du fait que tout change rapidement, et du fait que notre gouvernement fédéral n’est absolument pas transparent et ne donne aucune information par rapport à son avertissement de voyage ou sa fermeture des frontières.

Je disais aussi que la fermeture de la frontière canadienne ne s’applique évidemment pas aux Canadiens, mais ça peut quand même avoir un impact indirect dans certains cas: certaines réouvertures de frontières de d’autres pays sont des ententes réciproques, c’est-à-dire que si le Canada ne laisse pas entrer les citoyens d’un pays, ce pays pourrait ne pas rouvrir aux Canadiens.

Bref, pour l’été au moins, à moins que tu sois comme moi et que tu as déjà tes billets d’avion achetés (dans ce cas il faut attendre jusqu’à plus près de la date et espérer que ce soit possible), il faudra probablement réserver à la dernière minute pour réserver un voyage à l’étranger.

Remarque que si tu as été victime de l’arnaque des crédits-voyage, les modalités pourraient bien faire en sorte que réserver maintenant spéculativement pour cet été est sans grand risque si tu peux rannuler gratuitement… mais ça dépend vraiment du prix des billets d’avion.

Et il faut faire attention: quand les compagnies offrent des changements de dates sans frais, ça ne veut pas dire que tu peux choisir n’importe quelle date pour le même prix: ça veut simplement dire qu’il n’y a pas le frais de modification habituellement chargé pour tout changement. Tu devras quand même payer la différence de tarif. C’est pourquoi les crédits-voyage, c’est nul pour les voyageurs.

D’ailleurs, le PDG d’Air Transat a abordé la question des remboursements, et apparemment ils sont ouverts à rembourser si le gouvernement les aide. Ce qui est déjà une position plus défendable que celle d’Air Canada, même si ça demeure illégal et mal de ne pas rembourser à la base. Sauf que si le gouvernement fédéral voulait vraiment protéger les voyageurs, ça ferait des mois qu’il l’aurait fait…

Mais dans les faits, Air Transat a dévoilé hier dans ses résultats du deuxième trimestre dit qu’ils allaient contester les mesures d’application du gouvernement et les recours collectifs pour garder les 400 millions de dollars qui appartiennent aux voyageurs.

Pour ceux qui avaient démontrer de l’intérêt à obtenir de l’aide pour obtenir des remboursements (et tous les autres qui en veulent), on va bientôt avoir une super aide pour faire toutes les démarches pour toi gratuitement et t’obtenir ton remboursement (abonne-toi pour obtenir l’accès gratuit en primeur lorsque ce sera prêt).

En attendant, plusieurs nous ont écrit pour demander si ce ne serait pas mieux de réserver avec des compagnies américaines ou européennes pour plus de protection. C’est évidemment une décision personnelle, chacun a droit à son opinion.

Mais chacun n’a pas droit à ses faits, et ceux-ci sont sans équivoque:

  • si un transporteur américain ou européen annule ton vol, il te remboursera (peut-être pas rapidement, mais il le fera)
  • si un transporteur canadien annule ton vol, il ne te remboursera possiblement pas (le gouvernement les soutient et leur permet de ne pas le faire)

On en aura beaucoup plus sur le sujet lorsque notre guide ultime pour les remboursements sortira, mais tu peux lire plus de détails sur cet aspect néfaste des remboursements pour les compagnies aériennes canadiennes (en plus de l’effet néfaste de juste pas bien traiter ses clients).

 

Achat d’Air Transat par Air Canada

Tu as peut-être vu passer quelques nouvelles sur le fait qu’Air Canada voudrait annuler son achat d’Air Transat. Bien que ce ne soit pas confirmé et que le PDG de Transat a affirmé hier toujours s’attendre à la clôture de la transaction avant la fin de 2020, ce n’est pas clair que c’est encore bien logique pour AC vu les circonstances actuelles.

Du moins pas à ce prix. AC est sensé payer 18$ par action, mais l’action de Transat se transige présentement à 6$, donc le marché n’est pas très confiant. Mais pour garder cet article-ci plus court, j’en parlerai plus en détails dans un prochain article bientôt.

 

Liste des liaisons débutant le 23 juillet

Il y aura des vols intérieurs entre les 4 plus grandes régions métropolitaines du Canada (Toronto, Montréal, Vancouver, Calgary), mais rien de la ville de Québec qui n’est pas incluse dans le plan de relance, ce qui n’est pas particulièrement surprenant.

Côté international, voici les pays qui seront théoriquement desservis de Montréal et Toronto par Transat:

  • France
  • Grèce
  • Portugal
  • Royaume-Uni (Angleterre)
  • Royaume-Uni (Écosse)
  • Italie
  • États-Unis
  • Mexique
  • Cuba
  • République dominicaine
  • Haïti

Comme on l’a fait pour Air Canada, voici la carte des destinations internationales qui seront reprises, les destinations qui nous intéressent probablement tous le plus:

Reprise des vols transatlantiques de Transat (crédit image: GCmap)

 

Pour les États-Unis, la seule destination offerte sera Fort Lauderdale (FLL) dans la région de Miami. Mais il y a possiblement de nouveaux développements assez surprenants pour les voyages vers les États-Unis. On t’en reparlera la semaine prochaine car c’est assez majeur.

Tu veux recevoir plus de contenu pour être prêt à recommencer à voyager?

Inscris-toi à notre infolettre gratuite

 

Sommaire

Air Transat compte reprendre plusieurs liaisons le 23 juillet, mais le fait que des vols soient offerts ou non ne change rien à la seule restriction qui détermine si tu peux voyager: si les pays te laissent entrer. Sans compter que ce n’est pas garanti que le gouvernement canadien lèvera l’avertissement actuel qui n’est pas contraignant, mais qui invalide la plupart des assurances-voyages.

Que penses-tu de possiblement pouvoir voyager en juillet? Dis-le-nous dans les commentaires ci-dessous.

 

Explore des destinations géniales: inspiration de voyage

Apprends des trucs de pro: astuces de voyage

Découvre les voyages gratuits: récompenses voyage

 

Photo de couverture: Lyon, France (crédit photo: Mitchell Henderson)

Divulgation publicitaire: Par souci de transparence, Flytrippers peut recevoir des commissions sur les liens inclus dans cet article, à coût nul pour toi. Merci de les utiliser pour nous encourager gratuitement, nous l’apprécions! Tu nous permets de continuer à trouver gratuitement d’excellents deals et à offrir gratuitement du contenu intéressant. Puisque nous avons à coeur notre mission d’aider les voyageurs et que notre réputation et notre crédibilité priment sur tout, nous ne recommanderons JAMAIS un produit ou service dans lequel nous n’avons pas confiance ou que nous n’utilisons pas nous-mêmes et nous ne donnerons jamais à aucun tiers parti le moindre contrôle sur notre contenu. Pour plus de détails sur notre politique publicitaire, clique ici.

Partage cet article pour nous aider à aider le plus de gens à voyager plus pour moins:

Andrew D'Amours

Andrew est le cofondateur de Flytrippers. Il est passionné de voyages, mais aussi de l'industrie du voyage elle-même en tant qu'ancien consultant en gestion. Il partage son expérience et t'aide à économiser sur tes voyages. En tant que voyageur très économe, il adore trouver des bons deals et avoir des voyages gratuits grâce aux points de récompenses de voyage... pour l'aider à visiter chacun des pays du monde (compte actuel: 62/193 pays, 46/50 États Américains & 9/10 Provinces Canadiennes).

Cet article a 2 commentaires

  1. Céline Gagnon

    Avec la reprise des vols d’air Transat vers l’ouest Canadien, pensez-vous qu’il est réaliste et raisonnable d’envisager voyager dans cette région pour un québécois cet été? Serons nous couvert par nos assurances ou la RAMQ en cas de problèmes?

    1. Andrew D'Amours

      On va couvrir en détails tous les facteurs à considérer bientôt, mais oui on est couvert par la RAMQ dans tout le Canada pour ce qui est des hospitalisations 🙂

Leave a Reply