Prolongement de la fermeture de la frontière (terrestre) Canada–États-Unis jusqu’au 21 juin

La fermeture de la frontière Canada–États-Unis (la frontière terrestre) a été prolongée pendant un mois supplémentaire, jusqu’au 21 juin 2021. Et surprenamment, ce sont les États-Unis qui ont torpillé une exception très intéressante pour aller se faire vacciner par voie terrestre (sans quarantaine au retour).

Voici tout ce que tu dois savoir sur la fermeture de la frontière Canada–États-Unis à cause du coronavirus.

 

Fermeture de la frontière Canada–États-Unis (mise à jour du 19 mai)

La frontière terrestre entre le Canada et les États-Unis a été fermée le 21 mars 2020 pour un mois, et la mesure avait déjà été prolongée à 13 reprises (habituellement 1 mois à la fois), jusqu’au 21 mai. Je te laisse lire les détails ci-dessous au cas où tu ne l’aurais pas déjà fait.

Maintenant c’est confirmé que la fermeture de la frontière Canada–États-Unis sera encore une fois prolongée d’un mois, jusqu’au 21 juin, la 14ème extension.

Je ne crois pas que grand monde soit surpris par ce prolongement. Le Président Biden avait parlé de la mi-mai comme date de fin des quelques restrictions sur les voyages internationaux, mais clairement ça ne s’est pas encore produit (même si pas mal tout est rouvert au États-Unis).

Tu peux lire notre article sur toutes les règles du Canada pour les voyages internationaux pendant la COVID-19, mais on va expliquer les règles pour les voyages de tourisme entre le Canada et les États-Unis.

Car la fermeture de la frontière n’est pas si hermétique que certains semblent le croire.

Mais avant…

 

Exception pour aller se faire vacciner par voie terrestre

MISE À JOUR: le gouvernement américain a déclaré que la vaccination n’était pas considérée une raison essentielle pour passer à la frontière terrestre, même si le gouvernement du Canada disait que oui de son côté. Donc pas de route facile vers un vaccin sans avion.

Mais tu peux quand même te faire vacciner en prenant l’avion sans aucun prérequis du tout. Comme tu le sais peut-être, on est entièrement vaccinés personnellement après avoir été aux États-Unis pour ça au début avril.

Je vais partager un guide détaillé sur comment le processus fonctionne ce weekend, parce qu’avec «l’été à une dose» de Trudeau qui découle de son échec à procurer des vaccins assez rapidement, tes plans de voyages estivaux pourraient être ruinés.

Ça va inclure la longue liste des États américains qui donnent le vaccin gratuitement aux non-résidents, incluant un nouveau qui est très populaire auprès des Canadiens.

Plus de détails ce weekend.

 

Frontière terrestre Canada–États-Unis vs. frontière aérienne

Il est important de clarifier que pour les Canadiens, la fermeture de la frontière Canada–États-Unis ne s’applique qu’à la frontière terrestre seulement.

Il n’y a absolument aucune restriction quant au fait d’entrer aux États-Unis par avion et il n’y en a jamais eu (juste une exigence de test négatif antigène depuis janvier—la version la plus rapide et abordable).

Voici une infographie qui devrait rendre plus simple la compréhension des faits sur la situation à la frontière Canada–États-Unis.

Règles pour les voyages de loisir entre le Canada et les États-Unis

 

Tu peux encore aller aux États-Unis en avion, si ça te tente… mais ce n’est pas parce que tu peux que tu devrais.

Deux choses complètement séparées. La situation de chacun est différente.

Il y a amplement de bonnes raisons pour certains de ne pas aller aux États-Unis, alors nul besoin de recourir à des faussetés comme dire que ce n’est pas permis/que c’est banni/que c’est illégal.

Tu peux définitivement, ça c’est objectif. Si tu devrais, ça c’est subjectif. Tu peux lire notre article détaillé sur pourquoi les Canadiens ont le droit d’aller aux États-Unis.

 

Prédire quand la fermeture de la frontière Canada–États-Unis prendra fin

Depuis des mois maintenant, on te dit que plusieurs experts sont assez confiants que la frontière Canada–États-Unis ne rouvrira même du tout au cours de l’année 2020. Maintenant la fermeture de la frontière Canada–États-Unis va officiellement avoir été fermée pour 1 an.

Notre gouvernement n’a donné aucune indication à propos du futur, que ce soit à propos de ceci, à propos de la restriction d’entrée qui s’applique à tous les étrangers qui veulent entrer au Canada ou à propos de la quarantaine obligatoire en entrant au pays. Presque toutes les règles de voyage du Canada expirent maintenant théoriquement le 21 mai.

Le Président des États-Unis planifiait rouvrir la frontière dès la mi-mai et ce serait franchement surprenant qu’il ne lève pas toutes les autres restrictions de voyages internationaux bientôt (pas que les Américains en ont beaucoup). Mais même si Biden rouvre la frontière, ça ne veut pas dire que le Canada enlèverait la quarantaine.

Mais c’est assez fou quand on y pense: notre frontière commune avec les États-Unis n’a essentiellement jamais été fermée de l’histoire et elle va être fermée pour plus d’une année complète.

C’est extrêmement difficile de prévoir quoi que ce soit dans le contexte par contre, alors on doit voir comment ça va évoluer. Flytrippers te gardera au courant de tout développement.

 

Exceptions à nos restrictions d’entrée à la frontière Canada–États-Unis

Évidemment, il y a toujours des exceptions pour les voyages essentiels.

Mais en juin, le Canada a changé ses restrictions d’entrée (pas seulement pour les Américains — toutes les restrictions frontalières) en vue de permettre à certains non-Canadiens d’entrer, spécifiquement ceux qui sont des membres de la famille immédiate des citoyens canadiens et des résidents permanents.

Certains médias ont déclaré qu’il s’agissait d’une exception «pour les Canadiens», mais c’est faux.

Paragraphe tiré d’un autre média.

 

Au risque de me répéter, il est important de comprendre comment fonctionnent les restrictions d’entrée si tu veux être mieux préparé pour voyager quand il sera temps de le faire: les Canadiens n’ont jamais eu d’interdiction d’entrer au Canada. Il n’est pas possible pour les «Canadiens d’être exemptés» puisque les Canadiens sont déjà exemptés des restrictions d’entrée canadiennes (et l’ont toujours été).

Évidemment, je comprend que ce qu’ils voulaient dire c’est que ça va profiter aux Canadiens qui sont séparés de leur famille. Mais l’exemption n’est pas pour eux quand même. C’est une distinction importante. Tellement de gens sont confus par rapport aux restrictions d’entrée, c’est pourquoi c’est important de bien clarifier que les Canadiens ne peuvent pas être bannis d’entrer au Canada.

Bref, cette exception s’applique aux ressortissants étrangers qui souhaitent entrer pour retrouver leur famille, tant qu’ils ne présentent pas de symptômes de COVID-19s. Ils doivent tout de même faire une quarantaine pendant 14 jours, quoi qu’il arrive.

Tu peux lire qui est éligible à cette exception ici.

 

Ce que le prolongement de la fermeture de la frontière veut dire pour les voyageurs (mise à jour à venir)

Évidemment, ça ne veut pas dire que tu ne peux pas entrer au Canada si tu es Canadien. Les restrictions d’entrée canadiennes ne s’appliquent jamais aux Canadiens. Ça veut aussi dire que tu ne peux pas aller aux États-Unis en auto, mais ça ne veut pas dire que tu ne peux pas y aller du tout.

En bref, cette mesure impose une restriction d’entrée aux Canadiens qui veulent entrer aux États-Unis par voie terrestre et impose une restriction d’entrée aux Américains, peu importe si c’est à la frontière terrestre ou pas. C’est tout.

C’est seulement une des règles du Canada pour les voyages internationaux pendant la COVID-19.

 

Les restrictions d’entrée qui t’empêchent de voyager

Bien sûr, tu es certainement autorisé à voyager à l’étranger même en date d’aujourd’hui (de nombreux vols sont disponibles et plusieurs pays ont rouvert aux Canadiens). Les restrictions d’entrée et l’avertissement de voyage sont des choses complètement séparées, tel qu’expliqué dans notre article sur les 3 mythes à propos des fermetures de frontières.

Juste pour être clair, plusieurs pays sont ouverts et ils sont les seuls à déterminer si tu PEUX voyager ou non, le Canada n’a rien à voir avec ça. Ce sont les faits et ils sont importants à comprendre car tous ces concepts demeureront probablement à prendre en considération pour un moment, même quand certaines mesures auront été levées.

Donc comprendre comment les mesures fonctionnent t’aidera, peu importe c’est quand que tu seras prêt à voyager.

Si tu veux penser à un voyage, tu devrais au moins le faire de manière sécuritaire et responsable — on va être là pour qu’a t’aider à le faire. Tu devrais considérer attentivement les 15 facteurs dans notre guide ultime pour t’assurer que tu es à l’aise avec tous les risques actuels selon ta propre situation.

 

Les facteurs à considérer qui ne t’empêchent pas formellement de voyager

Du ressort de notre gouvernement canadien, il y a surtout deux facteurs qui sont à considérer pour si tu DEVRAIS voyager, soit la quarantaine au retour et l’avertissement de voyage qui invalide certaines assurances-voyages (quoique maintenant il y a des assureurs canadiens qui incluent la COVID-19 dans leur couverture d’assurance voyage médicale).

Tous les nombreux autres éléments à considérer sont dans notre guide, mais mettons l’emphase sur ces deux-là.

Premièrement, la quarantaine. Ce n’est pas impossible que la quarantaine obligatoire soit levée en mai pour les pays sécuritaires, pour rendre plus accessible des voyages internationaux ce printemps, mais notre optimisme a certainement été considérablement atténué pour ceux qui ne veulent pas faire de quarantaine de 14 jours au retour.

Pour ce qui est de l’avertissement de voyage du Canada (qui n’interdit pas de voyager contrairement au mythe commun), il pourrait être levé avant que cette quarantaine se termine ou avant que nos propres frontières rouvrent aux voyageurs internationaux, ce qui aiderait les Canadiens à choisir les destinations les plus sécuritaires parmi les pays qui ont rouvert aux Canadiens. Il n’y a pas de date d’expiration connue pour cet avertissement.

Tu peux lire plus d’analyse dans notre article sur les règles du Canada pour les voyages internationaux pendant la COVID-19.

Mais il est juste trop tôt pour savoir quand les choses vont changer. C’est ce qu’on ne cesse de dire: on ne peut qu’attendre et espérer. Les voyages internationaux nécessitent présentement d’être plus flexible et «relax», comme on l’avait expliqué à la fin de notre article sur le fait que les Canadiens sont sur la liste des 15 nationalités «autorisées» à entrer dans l’Union européenne.

 

Les restrictions d’entrées du Canada

Le Canada a prolongé ses restrictions d’entrée (sa fermeture de frontière) à tous les voyageurs internationaux non-Américains jusqu’au 21 mai.

Ce n’est pas pertinent pour nous les Canadiens évidemment, mais… quand le gouvernement du Canada va laisser entrer des voyageurs internationaux, logiquement il va aussi cesser de recommander aux Canadiens de ne pas voyager (au moins vers les destinations à faible risque, au lieu d’un avertissement global comme maintenant).

Sinon ça n’a aucun sens.

Il n’est pas impossible que les restrictions soient levées pour les pays moins touchés par le coronavirus que les États-Unis avant d’être levées pour les Américains. Quand le Canada a fermé ses frontières en mars, au début les Américains étaient exempts (seulement pour une journée, mais quand même), donc peut-être que ce sera le contraire cette fois.

 

Prolongements précédents de la fermeture de la frontière Canada–États-Unis

Voici l’historique de la fermeture de la frontière Canada–États-Unis à cause du coronavirus:

  • Le 19 mai, la fermeture de la frontière a été prolongée jusqu’au 21 juin
  • Le 20 avril, la fermeture de la frontière a été prolongée jusqu’au 21 mai
  • Le 18 mars, la fermeture de la frontière a été prolongée jusqu’au 21 avril
  • Le 19 février, la fermeture de la frontière a été prolongée jusqu’au 21 mars
  • 12 janvier, la fermeture de la frontière a été prolongée jusqu’au 21 février
  • Le 11 décembre, la fermeture de la frontière a été prolongée jusqu’au 21 janvier
  • Le 18 novembre, la fermeture de la frontière a été prolongée jusqu’au 21 décembre
  • Le 19 octobre, la fermeture de la frontière a été prolongée jusqu’au 21 novembre
  • Le 15 septembre, la fermeture de la frontière a été prolongée jusqu’au 21 octobre
  • Le 14 août, la fermeture de la frontière a été prolongée jusqu’au 21 septembre
  • En juillet, la fermeture de la frontière a été prolongée jusqu’au 21 août
  • En juin, la fermeture de la frontière a été prolongée jusqu’au 21 juillet
  • En mai, la fermeture de la frontière a été prolongée jusqu’au 21 juin
  • En avril, la fermeture de la frontière a été prolongée jusqu’au 21 mai
  • En mars, la fermeture de la frontière a été annoncée du 21 mars au 21 avril

 

Annonce initiale de la fermeture de la frontière Canada–États-Unis le 18 mars 2020

Voici un autre incroyable (et rapide) développement: la frontière Canada–États-Unis sera fermée bientôt. Chez Flytrippers, on avait appris cette information d’une source en soirée avant que ça sorte dans les grands médias, mais comme ce n’était pas confirmé, on ne voulait pas nous non plus partager des informations qui n’étaient pas officielles.

 

Notre source

En date de minuit trente dans la nuit de mardi à mercredi, ce n’est toujours pas à 100% officiel, mais les grands médias l’ont publié, alors disons que ça va presque certainement arriver.

Comment on l’a su 2 heures avant que l’article de CNN soit publié tard hier soir? C’est que quelqu’un qui est pris à l’étranger en ce moment, une connaissance de Kevin (l’autre cofondateur de Flytrippers), nous a partagé ce que l’ambassade canadienne lui a dit. Ils ont dit que trouver un vol de retour qui passait par les États-Unis n’était pas une option pour rentrer au Canada.

C’était étrange, puisqu’au moment où on se parle, il n’y a pas de restrictions pour entrer aux États-Unis pour les Canadiens (à condition de ne pas avoir été en Europe, comme notre source qui est dans une autre région complètement).

Cela nous a mené à croire que l’ambassade canadienne savait que quelque chose se tramait à propos de la frontière Canada–États-Unis, quoique nous étions un peu sceptiques que l’ambassade soit libre te partager ça avec des voyageurs réguliers avant que ce soit officiel.

Mais effectivement, ils l’ont fait, car le tout est vrai. Finalement, il n’y a pas de restrictions pour les Canadiens en avion, donc ils n’avaient peut-être pas toute l’info, mais ils en avaient. C’est donc important de contacter le service consulaire d’urgence si tu es pris, comme mentionné dans notre section comment revenir au Canada.

 

Bases de la fermeture de la frontière

Alors pour résumer:

Du tout début de cette crise jusqu’à ce lundi (le 16 mars), il n’y avait absolument aucune restriction pour entrer au Canada.

Lundi, le gouvernement a annoncé la fermeture de la frontière à tous les étrangers, sauf les Américains.

Et dès le lendemain, les ambassades ont dit aux Canadiens de ne pas passer par les États-Unis pour rentrer et un membre de l’administration Trump a dit à CNN que la frontière Canada–États-Unis serait fermée après tout.

Wow, cette situation évolue plus rapidement que quoi que ce soit qu’on aie vu auparavant.

Maintenant, qu’est-ce-que ça veut dire?

Apparemment, la frontière sera fermée à tous les voyages non-essentiels, ce qui veut dire qu’il y aura certaines exceptions (non-définies pour le moment). Alors c’est un peu moins restrictif que la restriction précédente du Canada qui vise toutes les autres nationalités annoncée lundi. Et celle-ci est un peu différente car elle est bilatérale et non unilatérale, en d’autres mots c’est une entente mutuelle.

Plusieurs se demandaient pourquoi le Canada a pris autant de temps à fermer ses frontières. Plusieurs disent que la gestion de la relation vitale avec les États-Unis était un facteur, alors que d’autres ne sont pas d’accord puisque les Américains étaient exclus de la première annonce de toute façon. Peu importe, bientôt elles fermeront aux Américains aussi.

Bien sûr, cela ne veut pas dire que la frontière canadienne est fermée aux Canadiens qui veulent retourner à la maison. Tel qu’expliqué dans notre article sur les faits à propos de l’avertissement de voyage gouvernemental émis avant la fermeture des frontières: tu vis ici, ils ne peuvent pas t’empêcher d’entrer. L’exception est si tu as des symptômes, et si ça t’intéresse, même ça c’est apparemment anticonstitutionnel selon plusieurs experts. Il y en a qui organisent déjà une action légale pour faire tomber cette condition.

Mais comme nous l’avions aussi dit, lorsque la frontière est fermée, il n’y a plus de demande pour des vols et ceux-ci seront éventuellement presque tous annulés, alors tu ne pourras pas revenir de cette façon. C’est le problème principal auquel font face la plupart des gens pris à l’étranger en ce moment, puisque les compagnies aériennes coupent à gauche et à droite pour plein de raisons, une majeure étant le simple fait de préserver des liquidités pour amoindrir l’impact de ce qui va fort probablement être la pire crise que le secteur de l’aviation a connu depuis… bien, depuis toujours peut-être.

La fermeture de la frontière Canada—États-Unis n’est pas juste problématique pour ceux pris aux États-Unis, mais bien pour tous ceux qui sont pris partout. C’est que les États-Unis, étant le plus grand marché d’aviation au monde, était la meilleure solution vers où aller pour sortir de tous les autres pays (sauf l’Europe) pour ensuite regagner le Canada, avec beaucoup plus de choix de vols que vers le Canada directement.

Au moins, ceux pris aux États-Unis peuvent possiblement en dernier recours revenir à la maison via la route, mais à la vitesse où les choses vont, qui sait quand les restrictions de voyage domestiques pourraient être mises en place aux États-Unis. Ce n’est pas impossible à ce stade-ci, le président l’ayant évoqué lui-même. Si les mouvements entre les États sont restreints, même revenir via la route serait compliqué. Les nombreux snowbirds canadiens encore aux États-Unis devraient prendre ça en compte.

Comme j’ai dit hier, je viens de revenir de 10 jours aux États-Unis et ma perception est que les choses vont devenir pas mal pires avant de devenir meilleures. Ne manque pas mon article bientôt sur mon expérience d’entrée au pays en avion lundi dernier, et les mesures auxquelles j’ai été subjecté. Celles-ci ont été grandement critiquées dans la dernière semaine.

Finalement, hier mon oncle et ma tante m’ont demandé de l’aide pour leur trouver une façon de revenir de Saint-Martin dans les Caraïbes, où ils passent plusieurs mois d’hiver. Le problème n’est pas uniquement les vols annulés, mais bien toutes les restrictions d’entrée qui limitent les possibilités de transit. Ils ne sont certainement pas les seuls à vouloir revenir de différents endroits dans le monde.

Jeudi matin, je vais partager un article avec des astuces pour trouver des vols de retour dépendant d’où tu es pris, laisse un commentaire ci-dessous pour nous dire où tu es pris pour qu’on puisse tenter de t’aider si tu es dans cette situation. Et en attendant je te rappelle de lire notre section comment revenir au Canada.

 

Tu veux recevoir plus de contenu pour être à jour sur les restrictions de voyage?

Inscris-toi à notre infolettre gratuite

 

Sommaire

La fermeture de la frontière Canada–États-Unis a été prolongée au 21 juin au moins.

Que penses-tu de la fermeture de la frontière Canada–États-Unis ? Dis-le-nous dans les commentaires ci-dessous.

 

Explore des destinations géniales: inspiration de voyage

Apprends des trucs de pro: astuces de voyage

Découvre les voyages gratuits: récompenses voyage

 

Photo de couverture: drapeaux à la frontière Canada–États-Unis (crédit photo: inconnu)

Divulgation publicitaire: Par souci de transparence, Flytrippers peut recevoir des commissions sur les liens inclus dans cet article, à coût nul pour toi. Merci de les utiliser pour nous encourager gratuitement, nous l’apprécions! Tu nous permets de continuer à trouver gratuitement d’excellents deals et à offrir gratuitement du contenu intéressant. Puisque nous avons à coeur notre mission d’aider les voyageurs et que notre réputation et notre crédibilité priment sur tout, nous ne recommanderons JAMAIS un produit ou service dans lequel nous n’avons pas confiance ou que nous n’utilisons pas nous-mêmes et nous ne donnerons jamais à aucun tiers parti le moindre contrôle sur notre contenu. Pour plus de détails sur notre politique publicitaire, clique ici.

Partage cet article pour nous aider à aider le plus de gens à voyager plus pour moins:

Andrew D'Amours

Andrew est le cofondateur de Flytrippers. Il est passionné de voyages, mais aussi de l'industrie du voyage elle-même en tant qu'ancien consultant en gestion. Il partage son expérience et t'aide à économiser sur tes voyages. En tant que voyageur très économe, il adore trouver des bons deals et avoir des voyages gratuits grâce aux points de récompenses de voyage... pour l'aider à visiter chacun des pays du monde (compte actuel: 62/193 pays, 46/50 États Américains & 9/10 Provinces Canadiennes).

Cet article a 34 commentaires

  1. Gus

    Bonjour Andrew, je veux voyager de Montréal à Boston pour visiter mon frère et ma nièce , et j’imagine il faut que je prenne l’avion . mes sous-questions:
    1)comment je peux retourner en voie terrestre pour éviter le 1000 $ d’hôtel
    2) je sais que la quarantaine de 14 jours restera longtemps mais vous savez quand au moins ils vont enlever l’affaire d’hôtel, c’est pénible
    3) il faut absolument réserver l’hôtel de retour avant que je voyage aux états unis?

    1. Andrew D'Amours

      Bonjour!
      1) Voici un guide complet sur ce sujet précis, c’est assez facile surtout de Boston! https://flytrippers.com/fr/entree-au-canada-frontiere-terrestre/
      2) Ils n’ont pas le moindre plan pour alléger quoi que ce soit malheureusement
      3) De ce que je comprend, les transporteurs aériens ne vérifient pas si tu as une réservation à l’embarquement du vol vers le Canada, mais en théorie il y a une amende si tu atteris sans avoir réservé d’avance (mais je ne suis pas sûr si c’est vraiment appliqué). Je pourrai t’en dire plus dans environ une semaine lorsque je reviendrai 😛

  2. keglanie

    Bonsoir Andrew, bravo pour ce que vous osez denoncer et pour toutes ces aberations que vous pointez. J’envisage un passage aux usa par voie aérienne (pour y visiter ma famille) et un retour par voie terrestre, mais avez vous des retours d’expérience sur des loueurs de voitures qui autorisent une prise de véhicule aux usa et un retour a une agence canadienne, en ontario ou quebec, peu importe ? mille merci.

    1. Andrew D'Amours

      Bonjour, eh oui, on ne se gênera pas malgré que pour plusieurs gens qui semblent avoir perdu toute nuance: ne pas trouver la quarantaine d’une seule journée à l’hôtel très efficace = vouloir que tout le monde meure de la COVID-19.
      Bref, plusieurs gens ont mentionné avoir pu réserver une aut en mode aller-simple aux États-Unis, mais c’est évidemment plus cher. Ça dépend des dates et du lieu. Le mieux serait de faire des recherches avec un comparateur qui permet de voir toutes les options: https://flytrippers.com/fr/location-autos/
      On va également avoir un article sur comment entrer via la frontière terrestre ce dimanche.

    2. keglanie

      merci Andrew, vous etes au top et reactif en plus. Hate de vous lire

  3. DyeDye

    Bonjour, mon amoureux vit au Kansas aux États-Unis et on aimerait bien se voir (dernière fois en octobre 2020)… En date d’aujourd’hui, quelles sont les conditions d’entrée et de sortie de part et d’autre de la frontière à part la quarantaine en arrivant au Canada qui est maintenue? Doit-on fournir une preuve de test négatif également? Je sais qu’on peut seulement voyager par les airs. Merci!

      1. DyeDye

        Merci!

      2. Andrew D'Amours

        Ça fait plaisir, merci à toi de nous suivre!

  4. Monarome

    J’ai mon amoureux aux USA, il a quitté chez moi le 15 mars 2020. Naturellement, nous ne nous sommes pas vus depuis ce temps, c’est très dur. En plus, il est haitien d’origine, green card permanente mais pas citoyen américain. Je ne trouve la réponse nulle part???

  5. Banu Ion

    Bonjour!on veut y aller par voie terestre voir notre fils et les petits enfents a Malone etat NY-nous avons un petit fils de 4 mois qu’on n’a pas connu!est possible?

    1. Andrew D'Amours

      Bonjour, je sais que le Canada a des exemptions pour des raisons familiales, peut-être que c’est aussi le cas aux États-Unis, il faudrait vérifier auprès des autorités. Pour ce qui est des voyages du moins, pour raisons non-essentielles, impossible à la frontière terrestre et il faut vraiment y aller en avion. Bonne chance pour voir le petit bébé!

  6. Robin Labesse

    Bonjour, question:
    Je suis résident canadien et mes parents habitent aux états-unis. Ils peuvent donc me rejoindre mais doivent faire une quarantaine, mais s’ils font escale en Alberta, peuvent-ils participer au projet pilote et arriver au Canada sans avoir à faire la quarantaine ?
    Merci

  7. Denis Rossignol

    Quoi qui empêche les américains d’ouvrir la frontière terrestre de leur côté . Le Canada n’a pas juridictions sur la frontière terrestre américain .

    1. Andrew D'Amours

      En effet, soit le gouvernement canadien met assez de pression pour que les États-Unis continuent de garder ça fermé même s’ils veulent ouvrir, soit les États-Unis veulent garder ça comme “leverage” pour faire en sorte que ce soit réciproque et que les Américains aient aussi le droit d’entrer au Canada.
      Voici justement un article sur le sujet: https://flytrippers.com/fr/canadiens-voyager-aux-etats-unis-coronavirus/

  8. Jeanne

    Andrew, comment puis-je “appliquer” pour avoir une autorisation de traverser la frontière terrestre; j’ai mon “amoureux” (depuis juillet 2019) que j’aimerais revoir… (dernière fois en novembre 2019…). J’ai lu qu’ils allaient relâcher un peu pour les familles et amoureux… Jeanne

    Merci

    1. Andrew D'Amours

      Bonjour, situation pénible j’imagine oui :S
      Est-ce que tu parles d’une autorisation pour que lui traverse la frontière terrestre vers le Canada ou toi vers les É-U?

  9. Sophie

    Peut0n entrer aux Etats-Unis par bateau?

    1. Andrew D'Amours

      Non, c’est considéré “terrestre”. Seulement par avion que c’est permis.

  10. Bab

    Allô
    J’aimerais savoir si c’est possible pour un Canadien d’entrer en Alaska ou à Washington state par ferry puisque ce n’est pas voie terrestre. Merci pour votre temps

    1. Andrew D'Amours

      Bonjour, non terrestre dans ce cas ça inclut tout sauf les aéroports.

  11. Marie-Eve

    Bonjour, je viens d’appeler au numéro de téléphone du gouvernement du Canada pour avoir des infos en lien avec la COVID-19 afin de savoir si la quarantaine obligatoire au retour d’un voyage a été prolongé au delà du 31 août et l’agent m’a dit que oui, prolongé jusqu’au 21 septembre. Je trouve aucun info à ce sujet. La seule information en lien avec cette date c’est le prolongement de la fermeture de la frontière Canada – États-Unis. Avez-vous l’information? Merci

    1. Andrew D'Amours

      C’est un cas classique de “hang up; call again” qui dans le monde du voyage en général est très commun. Autant qu’il y a de bons employés de première ligne, autant il arrive relativement souvent qu’ils ne savent pas vraiment de quoi ils parlent malheureusement haha. Le 21 septembre ça n’a rien à voir avec la quarantaine, c’est effectivement la frontière avec les États-Unis. Bref, ça n’a pas encore été prolongé dépassé le 31 août, mais ça risque de l’être. On ne le saura probablement que quelques jours avant (c’est ce qui est arrivé en juin).

  12. sylvain

    que vas il arrive avec les snowbird en oct 2020

    1. Andrew D'Amours

      Si la frontière terrestre demeure fermée, ce qui est assez plausible, ils pourront aller en Floride en avion s’ils le désirent comme il n’y a aucune restriction en avion!

  13. Julien

    Bonjour je cherche l’info pour les voyageurs étranger qui veulent venir au Canada.
    Précisement ma partenaire conjugale vie en Équateur on avait prévu venir au Canada en juillet 2020.
    La date du 31 août 2020 est bonne pour elle ?
    Je suis confus avec toutes ces informations
    Merci pour votre temps

  14. PaulJack

    Bonjour, est ce que la possibilté de voyager en avion aux US est aussi valable pour les résidents canadiens temporaires (pas de citoyenneté canadienne, mais ESTA valide) ?
    Merci

    1. Andrew D'Amours

      Bonjour, je ne veux pas m’avancer par rapport à la validité des ESTA en ce moment comme je ne m’y connais vraiment pas. Mais ce qui est certain c’est que la seule restriction d’entrée par rapport au coronavirus que les États-Unis ont en place, c’est une interdiction pour ceux qui ont été en Europe/Iran/Chine/Brésil dans les 14 jours précédents. Il n’y a pas de restrictions basées sur la nationalité comme tel 🙂

      1. Denis Rossignol

        Que faire vous des Snowbirds qui on tout vendu pour acquérir un motorisé ,et vive a plein temps dans leur unité ..
        Pourquoi ne pas lesser passer . On est dans un pays libre .

  15. johanne duperron

    C est bien correct de laisser la frontière fermé, c est encore trop zone chaude et rouge au USA plusieurs millions personnes ne suivent pas les recommandations.

  16. Vincent

    Question à laquelle je ne trouve aucune réponse sur le site du gouvernement: si je suis citoyen canadien vivant à l’étranger (Europe) et que je peux seulement venir au Canada pour 7 jours. Est-ce que j’ai le droit de repartir à la fin de ces 7 jours malgré la quarantaine imposée?

    1. Andrew D'Amours

      C’est une bonne question. Mon impression serait que de sortir de chez toi et aller à l’aéroport le 8ième jour ça contrevient clairement à la loi sur la quarantaine, alors ça doit être interdit. Si on se fie à la nouvelle exemption annoncée cette semaine pour les familles, le séjour minimum permis est de 15 jours alors j’assumerais que la même chose s’applique pour les Canadiens.

Leave a Reply