L’assurance-voyage médicale contre la COVID-19 est maintenant disponible

Mise à jour: davantage d’assureurs offrent maintenant une assurance voyage médicale pour la COVID-19, on va mettre à jour cet article sous peu.

Deux assureurs ont annoncé que leur assurance-voyage médicale couvre maintenant la COVID-19, malgré l’avertissement de voyage du Canada (et on en ajoute un troisième spécial). C’est une nouvelle géniale pour ceux qui préfèrent les voyages internationaux — et quelque chose qu’on t’avait dit qui arriverait plus vite que ce que les nombreux pessimistes voulaient te faire croire (plusieurs disaient que ça prendrait des mois pour pouvoir être assuré, en ne se basant sur rien de factuel du tout).

La semaine dernière, après 4 mois à conseiller à tout le monde de ne pas voyager du tout, Flytrippers a fait une mise à jour et recommandé les voyages à l’intérieur du Canada faits de manière sécuritaire et responsable, si ça a du sens selon ta propre situation.

Pour les voyages internationaux… un des plus grands obstacles est maintenant chose du passé: l’assurance-voyage médicale contre la COVID-19 est enfin disponible.

 

Base de la couverture d’assurance-voyage pour la COVID-19

Ceci est une nouvelle très récente alors on va la couvrir rapidement et ensuite te donner beaucoup plus d’infos bientôt lorsqu’on va publier notre guide ultime sur l’assurance-voyage (abonne-toi gratuitement à notre infolettre pour ne rien manquer).

Il y a quelques conditions bien sûr, qu’on détaille ci-dessous… mais la chose la plus importante c’est que tu seras couvert si tu tombes malade à cause de la COVID-19 en voyage. C’est une excellente nouvelle et ça te donne des options au moins, car les Canadiens étaient parmi les seuls à ne pas pouvoir obtenir d’assurance pour la COVID-19.

À ce jour, il y a deux assureurs canadiens qui ont annoncé que la COVID-19 était incluse dans leur couverture d’assurance-voyage médicale:

  • Croix Bleue (pour ceux qui vivent au Québec, en Ontario et au Canada Atlantique)
  • Medipac

Il y a aussi un assureur international qui est disponible pour les Canadiens et qui couvre la COVID-19:

Commençons d’abord avec la Croix Bleue car ils ont gracieusement offert plusieurs détails sur ce développement excitant lorsque Flytrippers les a contacté.

 

Couverture COVID-19 de la Croix Bleue

Ceci s’applique aux lecteurs du Québec et de l’Ontario, mais la Croix Bleue pourrait être une option même si tu vis ailleurs (voir la section ci-dessous).

Il y a 4 notes importantes à propos de la couverture COVID-19 de la Croix Bleue:

  1. tu ne dois pas avoir de symptômes de la COVID-19 avant de partir
  2. tous les voyages sont couverts (essentiels et non-essentiels)
  3. la COVID-19 est seulement couverte pour le volet médical (pas l’assurance annulation/interruption)
  4. les prix n’ont pas augmenté

 

1. Conditions pré-existantes

Le premier est très simple. Si tu ne montrais pas de signes ou de symptômes de la COVID-19 avant de partir en voyage, tu es couvert pendant ton voyage. Si tu as des symptômes, s’il-te-plaît isole-toi et ne voyage surtout pas.

Alors tu es couvert, mais ils ajoutent un avertissement. En tant qu’assureurs, ils le mentionnent dans l’esprit de s’assurer que tu considères tous les risques. Ils spécifient ceci: «étant donné l’ampleur de la crise et la disponibilité réduite des ressources médicales à travers le monde, notre service d’assistance voyage est très limité dans les moyens de soutenir et de guider les personnes en situation d’urgence à l’étranger».

Ça a du sens et nous semble très raisonnable comme avertissement, c’est une situation imprévisible et inhabituelle. Avec cette couverture, personnellement on serait absolument à l’aise de voyager dans les pays sécuritaires côté assurances, mais comme pour la décision de voyager ou non, c’est de ta responsabilité de considérer tous les aspects.

Selon notre opinion personnelle, cet avertissement serait surtout pour les destinations très dûrement touchées ou assez isolées… ou bien dans le cas où la situation devait dégénérer gravement. C’est certainement une possibilité, alors c’est bon à garder en tête lorsque tu prends ta décision personnelle. Il n’y aura jamais de risque zéro, mais disons que le risque n’est pas le même pour une destination développée et accessible comme l’Europe comparativement à une île arbitraire dans les Caraïbes.

 

2. Tous les voyages sont couverts

La Croix Bleue est très claire sur le fait qu’ils encouragent fortement d’éviter les voyages non-essentiels. Ils ne veulent pas encourager des décisions qui mettraient à risque les clients ou les communautés et recommandent de toujours prendre des précautions et de respecter les recommandations des autorités.

Cela dit, ils ont confirmé que tous les voyages sont couverts (même les non-essentiels) et ils font confiance à leurs clients pour ce qui est de prendre la décision de voyager ou non.

C’est la même position que celle du gouvernement fédéral qui ne recommande pas de voyager (via l’avertissement de voyage) mais qui ne l’empêche pas. Juste pour être bien clair, l’avertissement n’est pas contraignant et n’est pas une restriction comme Flytrippers l’a expliqué à maintes reprises.

Et on croit qu’il devient de plus en plus raisonnable de considérer les voyages internationaux fais de manière sécuritaire et responsable (on en aura beaucoup plus sur ce sujet très bientôt, incluant pourquoi c’est en fait même moins risqué pour les autres que les voyages domestiques).

Bref, notre position chez Flytrippers c’est que chaque voyageur devrait prendre sa propre décision à propos de voyager ou non en analysant tous les facteurs à considérer (notre guide ultime en couvre 15). Cette assurance est là pour toi si jamais tu décides de partir.

 

3. Volet médical seulement

En guise de rappel, il y a deux types d’assurance-voyage séparés (et bien différents un de l’autre):

  • l’assurance-voyage médicale
  • toutes les autres couvertures (annulation de voyage, interruption de voyage, délai, etc.)

On ira plus en détail dans le guide ultime sur le sujet, mais sache que l’assurance COVID-19 de la Croix Bleue ne s’applique qu’au volet médical, qui est d’ailleurs le plus important dans ce cas-ci. Tu ne pourras pas invoquer la COVID-19 comme raison pour annuler un voyage et être remboursé, puisque c’est maintenant considéré une situation connue.

Ça a beaucoup de sens et c’est pourquoi tu devrais t’assurer de lire nos astuces à venir sur comment réserver des voyages pendant la pandémie.

Si tu n’es pas à l’aise d’acheter des vols et planifier des voyages à la dernière minute (habituellement une mauvaise idée, mais une bonne idée à court terme pour réduire les chances que quoi que ce soit change et affecte ton voyage), tu pourras prendre en compte les politiques de chaque transporteur aérien: plusieurs d’entre eux offrent maintenant des réservations flexibles.

 

4. Les prix n’ont pas augmenté

La Croix Bleue a mentionné que les prix pour les couvertures n’ont même pas été augmentées malgré l’inclusion de la COVID-19, ce que je trouve génial et digne de mention.

Je vais te montrer un exemple de prix dans un instant, ça semble très raisonnable.

 

Pourquoi avoir l’esprit ouvert est la bonne stratégie

Mais avant… écoute, plusieurs pessimistes voulaient vraiment te faire penser que les assurances ne seraient pas disponibles pour des mois, mais on te disait depuis le début que c’était loin d’être une certitude.

Ça ne donne rien de prendre pour acquis le pire scénario, personne ne connaît l’avenir. Avec cette pandémie, on est tous en eaux inconnues.

Mais comme on t’a dit dans un message en juin, il vaut mieux garder l’esprit ouvert pour tout ce qui touche les voyages futurs. C’est ce que j’ai fait, et grâce à ça, il y a des chances non-nulles que je sois en Grèce ou en Turquie dans 10 jours (au lieu d’avoir eu à investir les précieuses et rares semaines de voyage disponibles à voyager près de chez moi — qui peut être très bien, mais que j’aime beaucoup moins qu’un voyage international personnellement).

Il faut garder l’esprit ouvert, du moins si on veut voyager bientôt (plusieurs des pessimistes ne veulent sûrement pas, et c’est bien correct… mais on recommande de ne pas te laisser influencer par leur négativité).

Surtout qu’on a très bien vu pendant cette pandémie que plusieurs croient malheureusement à de nombreux mythes pourtant très faux (c’est normal, c’est tout un monde complexe).

Par exemple, plusieurs pensent que:

Bref, le fait est que les voyages internationaux sont bel et bien permis. La quarantaine obligatoire au retour demeure un frein pour plusieurs (ça expire le 31 août, mais ça pourrait être prolongé), mais l’option d’être assuré pour la COVID-19 change vraiment la donne!

Les voyages internationaux demeurent plus complexes que les voyages domestiques, mais c’est aussi tellement plus intéressant (pour bien des voyageurs du moins).

 

Exemple de prix

Tu peux aller sur le site de la Croix Bleue du Québec pour obtenir une soumission, car les prix varient évidemment grandement selon plusieurs facteurs (ton âge, ta destination, la durée de ton voyage).

Mais pour te donner un exemple rapide, je vais utiliser ce potentiel voyage en Turquie et en Grèce que je peux maintenant au moins considérer pour août.

Je ne paie habituellement jamais pour une assurance-voyage car je suis couvert gratuitement par plusieurs de ma panoplie de cartes de crédit de récompenses voyages, alors j’ai peu de points de comparaison… mais le prix de la Croix Bleue est à peine plus cher que celui de ma soumission récente auprès de TuGo (qui couvrait tout pendant l’avertissement, sauf la COVID-19).

J’ai inscrit les infos pour un voyage de 27 jours et mon âge et j’ai eu un prix de 92$ (qui peut baisser en ajoutant une franchise). Ça me semble très raisonnable.

 

C’est évidemment 92$ de plus que ce que j’aimerais payer en tant que «budget-traveler» (voyageur à petit budget), mais on dit toujours que ça n’a pas de sens de voyager sans assurance médicale.

Ça n’a pas de sens surtout parce que tout le monde peut être couvert gratuitement (il y a même une carte qui offre l’assurance médicale même si tu n’as pas le revenu plus élevé requis par certaines bonnes cartes). 

Surtout pendant une pandémie. J’étais moi-même plus hésitant de partir sans assurance… même si je suis de loin parmi les plus tolérants au risque en général (et que je suis statistiquement très peu à risque d’hospitalisation si j’attrape la COVID-19, qui est un assez faible risque en soi aussi).

Finalement, il y a aussi une option de plan annuel pour seulement 50% de plus.

 

Ça aurait certainement du sens si l’avertissement gouvernemental restait pour un bout, mais je ne suis pas si confiant que ça va être le cas alors… on analysera cela pour tout plus en détail dans le guide ultime sur l’assurance-voyage.

 

Pour les résidents des provinces autres que le Québec et l’Ontario

La Croix Bleue, c’est en fait une association de 7 assureurs régionaux indépendants, qui ont chacuns leurs politiques:

  • Croix Bleue du Québec
  • Blue Cross Ontario
  • Blue Cross Manitoba
  • Blue Cross Saskatchewan
  • Blue Cross Alberta
  • Pacific Blue Cross (BC)
  • Medavie Blue Cross (NB, NS, PE, NL)

On a seulement pu confirmer que la COVID-19 est incluses auprès de la Croix Bleue du Québec et de Blue Cross Ontario. À l’opposé, la Pacific Blue Cross nous a confirmé que non (seuls les voyages «essentiels» sont couverts pour eux) et pour Blue Cross Alberta et Blue Cross Manitoba aussi c’est non. On demeure sans réponse des autres au moment de publier.

Cela dit, dans le menu déroulant du formulaire de soumission sur la Croix Bleue du Québec, toutes ces provinces sont incluses:

 

Basé là-dessus, les résidents des 4 provinces Atlantiques semblent pouvoir acheter directement sur le site du Québec, alors on pourrait assumer que cette assurance est disponible pour eux aussi, mais on veut quand même être certains avec une confirmation officielle. On te laissera savoir dès qu’on reçoit une réponse (tu as quand même Medipac comme option potentielle si tu pars très bientôt).

 

Couverture COVID-19 de Medipac

Tout d’abord, Medipac n’a pas répondu à notre requête de détails, alors on va mettre à jour cette page lorsqu’ils le feront. Cela dit, c’est un assureur qui est moins connu que la Croix Bleue, mais qui est endossé par l’Assocation canadienne des snowbirds et la Légion Royale Canadienne.

On pourrait assumer que les conditions pour l’assurance COVID-19 de Medipac est la même ou au moins assez similaire, on espère confirmer bientôt. Leur site web indique clairement que la COVID-19 est couverte au moins.

Pour ce que ça vaut, en attendant j’ai fait une soumission pour ce même voyage auprès de Medipac pour comparer.

 

J’ai obtenu le même prix, mais avec une franchise («deductible») de 99$ à payer en cas de réclamation. C’est un échantillon d’une seule donnée, alors comme tout le reste dans le monde du voyage, comparer les prix vaut quand même toujours la peine si tu veux augmenter tes chances d’économiser.

Plus de détails à venir.

 

Couverture COVID-19 de Safety Wing

On aura plus d’information sur SafetyWing dans un article séparé très bientôt.

En bref, la différence c’est qu’en tant qu’assureur international, tu dois acheter la couverture après avoir quitté le Canada (alors qu’avec les assurances-voyages normales, c’est tout le contraire).

Par exemple, voici ce que l’autre cofondateur de Flytrippers Kevin a fait lors de notre voyage en Grèce et en Turquie: il a acheté le plan SafetyWing dès qu’on a atteri à Athènes.

Le montant de la couverture est aussi beaucoup plus bas que les autres (250 000$ au lieu de plusieurs millions). À toi de voir si ça te suffit selon ta situation.

Finalement, du côté positif, SafetyWing est pas mal moins cher.

Ça inclut également une portion d’assurance-voyage non-médicale contrairement aux autres: une assurance interruption de voyage, une assurance délai, une assurance de perte de bagages, etc. À noter que la portion «évacuation politique» elle ne s’applique pas à cause de la COVID-19, comme pour les autres assureurs (ils ne paieront pas pour ton billet si tu es pris à cause de frontières fermées).

Détails à venir.

 

Tu veux recevoir plus de contenu pour décider quand recommencer à voyager?

Inscris-toi à notre infolettre gratuite

 

Sommaire

Les Canadiens ont maintenant des options d’assurance-voyage médicale qui couvrent la COVID-19, ce qui est une excellente nouvelle pour ceux qui adorent voyager à l’international.

Que penses-tu de ces assurances? Dis-le-nous dans les commentaires ci-dessous.

 

Explore des destinations géniales: inspiration de voyage

Apprends des trucs de pro: astuces de voyage

Découvre les voyages gratuits: récompenses voyage

 

Photo de couverture: voyageuse à Malte (crédit photo: Florian Weichelt)

Divulgation publicitaire: Par souci de transparence, Flytrippers peut recevoir des commissions sur les liens inclus dans cet article, à coût nul pour toi. Merci de les utiliser pour nous encourager gratuitement, nous l’apprécions! Tu nous permets de continuer à trouver gratuitement d’excellents deals et à offrir gratuitement du contenu intéressant. Puisque nous avons à coeur notre mission d’aider les voyageurs et que notre réputation et notre crédibilité priment sur tout, nous ne recommanderons JAMAIS un produit ou service dans lequel nous n’avons pas confiance ou que nous n’utilisons pas nous-mêmes et nous ne donnerons jamais à aucun tiers parti le moindre contrôle sur notre contenu. Pour plus de détails sur notre politique publicitaire, clique ici.

Partage cet article pour nous aider à aider le plus de gens à voyager plus pour moins:

 

Andrew D'Amours

Andrew est le cofondateur de Flytrippers. Il est passionné de voyages, mais aussi de l'industrie du voyage elle-même en tant qu'ancien consultant en gestion. Il partage son expérience et t'aide à économiser sur tes voyages. En tant que voyageur très économe, il adore trouver des bons deals et avoir des voyages gratuits grâce aux points de récompenses de voyage... pour l'aider à visiter chacun des pays du monde (compte actuel: 62/193 pays, 46/50 États Américains & 9/10 Provinces Canadiennes).

Cet article a 6 commentaires

  1. Claire

    Ma plus grande crainte ce serait d’attraper le covid-19 à l’étranger. Oui l’hospitalisation est payée par l’assurance (par exemple, si on doit être placé sous respirateur), mais l’assurance ne couvrira pas les frais d’isolement / quarantaine qu’on nous obligera à faire là-bas, à nos frais, si impossible de revenir comme prévu. Aucune compagnie aérienne n’acceptera de laisser revenir un voyageur avec symptômes.
    L’autre éventualité: tu es en voyage en Grèce et, tout à coup, arrive la fameuse 2e ou 3e vague :-). Tout recommence: confinement à l’étranger, vols de rapatriement problématiques, etc.
    J’adore voyager mais….

    1. Andrew D'Amours

      En effet, ce sont d’autres facteurs mentionnés dans le guide de tout ce qu’il faut considérer. Ça dépend vraiment de la personne, moi je n’ai aucun problème à prendre le risque de devoir rester plusieurs semaines si il le faut si ça me permet de recommencer à voyager, mais la situation de chacun est différente bien sûr et c’est bien correct de ne pas être prêt, surtout pour l’international 🙂
      https://flytrippers.com/fr/devrais-tu-voyager-maintenant-guide-ultime-des-facteurs-a-considerer/

  2. Charles

    Salut, sais-tu si la quarantaine de 14 jours obligatoires au retour au Canada après un voyage internationale peut être écourtée si on effectue un test de dépistage?

    1. Andrew D'Amours

      Bonjour, je n’ai jamais entendu parler d’une telle exception et le site officiel du gouvernement sur la quarantaine n’en fait pas mention, alors j’aurais tendance à dire que ça n’existe pas non. La logique étant sûrement que même si tu te fais dépister le jour du retour, tu pourrais développer des symptômes 6 jours plus tard et ainsi potentiellement infecter d’autres gens pendant ce temps. On surveille la situation, si jamais quoi que ce soit change dans les conditions, on va mettre à jour notre guide ultime 🙂

  3. Steeve Grenier

    Wow!
    Merci Andrew!!! Je regarde mes infolettres tous les jours pour voir cette nouvelle! Nous partons aussi en Grèce le 10 septembre 2020 et ça nous encourage et aide à prendre notre décision de partir ou non!
    Merci beaucoup pour toutes ces bonnes informations.
    Steeve Grenier.

    1. Andrew D'Amours

      Merci à toi de nous suivre, ça nous fait plaisir 🙂 Et il y aura beaucoup d’autres bonnes informations 🙂

Leave a Reply