You are currently viewing 2 exemples concrets de confusion autour de changements récents de règles de voyage

Comme notre mission chez Flytrippers c’est de t’aider à voyager plus pour moins, ça fait plus d’un an qu’on essaie très fort de t’expliquer les bases des règles de voyage pandémiques. Parce qu’elles vont rester pour un bout et donc ce sont des connaissances importantes si on aime voyager.

Ces 2 exemples concrets récents pourraient aider à illustrer la chose la plus importante sur les règles de voyage, alors regardons ça en attendant notre FAQ à venir très bientôt.

 

Transits aux États-Unis après avoir été en Europe

Une interdiction des vols directs du Canada au Maroc a récemment été annoncé, une rare interdiction du genre (le seul autre pays visé par une règle spéciale est l’Inde).

Tel qu’expliqué, ça ne change rien à qui peut entrer au Canada et ça ne change rien au fait que les Canadiens au Maroc peuvent entrer au Canada.

Il faut simplement qu’ils fassent une escale dans un autre pays (et qu’ils fassent le test pré-entrée exigé par le Canada dans ce pays-là).

Mais avoir le droit d’entrer au Canada veut juste dire que tu as le droit d’entrer au Canada: ça ne veut pas dire que tu as le droit de transiter où tu veux! Chaque pays a ses propres règles d’entrée: des fois elles s’appliquent aux transits, des fois non. Chaque pays est différent.

Avec cette mesure, des Canadiens ont vu leur vol direct être annulé et doivent trouver un nouvel itinéraire. C’est le cas de la fille d’une de nos lectrices, qui nous a demandé si c’était possible de faire Maroc-Paris-Boston-Montréal.

Non, ce n’est pas permis!

Même si les Canadiens peuvent aller aux États-Unis en avion sans aucun problème (on l’a fait nous-même, comme des milliers de personnes le font chaque jour).

Tel que mentionné dans notre guide sur comment les Canadiens peuvent voyager aux États-Unis, les États-Unis ont une seule restriction d’entrée par avion et elle n’est même pas en fonction de la nationalité et du passeport: elle est en fonction d’où tu as été dans les 14 jours précédents.

Voir l’infographie pleine grandeur ou la partager sur Facebook

 

Qui que ce soit qui a été dans un des pays en question ne peut pas entrer aux États-Unis (à moins évidemment d’être Américain; les Américains ont toujours le droit d’entrer aux États-Unis, comme les Canadiens ont toujours le droit d’entrer au Canada).

Et presque toute l’Europe est sur cette liste. C’est en fait l’espace Schengen européen au complet (donc presque toute l’Union européenne) ainsi que le Royaume-Uni et l’Irlande.

Donc non, tu ne peux pas transiter par les États-Unis si tu as été dans la plupart des pays d’Europe dans les 14 jours précédents. Et oui, même juste un transit en Europe compte. Si tu veux entrer aux États-Unis (ou juste passer), tu ne peux pas avoir été dans ces pays du tout, c’est aussi simple que ça.

C’est pourquoi on a expliqué que la chose la plus importante pour voyager en ce moment, c’est de comprendre que chaque pays a des règles qui peuvent être très différentes et de bien lire les détails.

Ce n’est pas si compliqué: en théorie tu ne visiteras pas 18 pays pendant ton voyage. Lis attentivement les règles du pays où tu veux aller et les règles des pays où tu veux transiter aussi, si tes vols ont des transits. Et pas juste 2 mois d’avance évidemment, ça peut changer très vite.

En passant, une brève parenthèse pour ceux qui seraient pris au Maroc (c’est un bon choix de destination: tu peux facilement avoir 10 nuits complètement gratuites dans de superbes hôtels avec un compagnon de voyage — on refait d’ailleurs un webinaire gratuit sur les récompenses-voyage si tu as manqué ta chance le premier coup).

Alors tu peux soit revenir via l’Europe sans repasser par les États-Unis, ou soit passer par la Turquie ou les pays du Golfe si tu veux transiter aux États-Unis. Quand je suis revenu d’Asie centrale en mai dernier, je suis passé par la Turquie et les États-Unis sans aucun problème: les États-Unis ont juste une restriction, et je n’avais pas été dans les pays en question dans les 14 jours.

 

La fin de la quarantaine au Royaume-Uni

Lundi, le Royaume-Uni a enfin retiré le Canada de sa liste des pays d’où les arrivants doivent faire une quarantaine obligatoire.

(Les pays sérieux aident leurs citoyens avec des listes de niveau de risque, mais aussi certains modulent les exigences selon le niveau de risque — ça c’est de la science contrairement à l’absurde 1 jour d’hôtel du Canada que tu pouvais quitter même si tu testais positif… au moins c’est fini ça.)

On repère justement très souvent des vols à ≈ 530$ aller-retour vers Londres. Incluant la semaine dernière.

C’était tentant à première vue pour plusieurs d’entre vous qui regardez les deals qu’on repère chaque jour directement sur notre page de deals de vols pas chers.

Deal repéré vers Londres (crédit image: Flytrippers)

 

Mais comme je viens de le dire dans l’exemple précédent, chaque pays est différent et il faut lire attentivement les règles.

Il faut aussi préciser que le Royaume-Uni est un pays mais qu’il est composé de 4 «nations constitutives», de sorte que chacune d’entre elles a des règles légèrement différentes de celles de l’Angleterre, où se trouve Londres. Il y a ça aussi à regarder si jamais tu voulais aller en écosse, en Irlande du Nord ou au pays de Galles.

LIRE AUSSI: Royaume-Uni vs. Angleterre vs. Grande-Bretagne vs. Îles britanniques

Tu vois, l’enjeu c’est que les vols pas chers vers Londres avaient une escale à Lisbonne, au Portugal.

Le Portugal lui, n’est pas sur la liste verte du Royaume-Uni. Seuls ceux qui arrivent des pays figurant sur la liste verte peuvent éviter la quarantaine.

Donc à cause de l’escale au Portugal, même les Canadiens auraient à faire une quarantaine en arrivant au Royaume-Uni. Même si le Canada est sur la liste verte, le Portugal ne l’est pas. Et tu passes par là.

Alors je le répète encore, parce que c’est très important: voyager en ce moment est simple, il faut juste lire attentivement les règles. C’est tout.

Tu peux consulter notre guide ultime des voyages en temps de pandémie pour t’aider avec tous les détails.

 

Tu veux recevoir plus de contenu pour découvrir des destinations géniales?

Inscris-toi à notre infolettre gratuite

 

Sommaire

Les règles d’entrée de chaque pays sont différentes alors il faut bien les lire, tout simplement.

Que veux-tu savoir sur ces règles? Dis-le-nous dans les commentaires ci-dessous.

 

Vois les deals qu’on repère: Vols pas chers

Explore des destinations géniales: Inspiration de voyage

Apprends des trucs de pro: Astuces de voyage

Découvre les voyages gratuits: Récompenses-voyage

 

Photo de couverture: Londres (crédit photo: Heidi Fin)

Divulgation publicitaire: Par souci de transparence, Flytrippers peut recevoir des commissions sur les liens inclus dans cet article, à coût nul pour toi. Merci de les utiliser pour nous encourager gratuitement, nous l’apprécions! Tu nous permets de continuer à trouver gratuitement d’excellents deals et à offrir gratuitement du contenu intéressant. Puisque nous avons à coeur notre mission d’aider les voyageurs et que notre réputation et notre crédibilité priment sur tout, nous ne recommanderons JAMAIS un produit ou service dans lequel nous n’avons pas confiance ou que nous n’utilisons pas nous-mêmes et nous ne donnerons jamais à aucun tiers parti le moindre contrôle sur notre contenu. Pour plus de détails sur notre politique publicitaire, clique ici.

Partage cet article pour nous aider à aider le plus de gens à voyager plus pour moins:

 

Andrew D'Amours

Andrew est le cofondateur de Flytrippers. Il est passionné de voyages, mais aussi de l'industrie du voyage elle-même en tant qu'ancien consultant en gestion. Il partage son expérience et t'aide à économiser sur tes voyages. En tant que voyageur très économe, il adore trouver des bons deals et avoir des voyages gratuits grâce aux points de récompenses de voyage... pour l'aider à visiter chacun des pays du monde (compte actuel: 62/193 pays, 46/50 États Américains & 9/10 Provinces Canadiennes).

Leave a Reply