2 aéroports majeurs augmentent leurs frais d’aéroport (chargé sur chaque billet)

Tout le monde sait que très peu d’industries ont été aussi touchées par la pandémie de coronavirus que l’industrie du voyage. Alors que certains pessimistes te diront que les transporteurs aériens vont augmenter leurs prix (mais c’est loin d’être certain, car ils voudront probablement remplir leurs avions), c’est confirmé qu’une composante du prix du billet d’avion va augmenter dans certains aéroports canadiens.

Voici les détails.

 

Notions de base sur les frais d’aéroport

Tu peux passer directement à la nouvelle si tu sais déjà ce que sont les frais d’aéroport et qu’ils sont hauts au Canada.

Le Canada a les tarifs aériens parmi les plus élevés de tous les pays développés, en partie parce que les frais aéroportuaires sont si élevés. Les frais d’aéroport (officiellement les frais d’améliorations aéroportuaires mais parfois appelés les taxes aéroportuaires) sont un coût fixe qui est inclus dans chaque billet d’avion.

Malheureusement, les frais d’aéroport à eux seuls sont déjà plus élevés dans la plupart des aéroports canadiens… que le coût total de nombreux billets d’avion qu’on peut facilement trouver partout dans le monde.

Pour mettre les choses en contexte, la plupart des grands aéroports canadiens ont des frais d’aéroport d’environ 25$ à 30$ par segment de vol, alors que j’ai personnellement payé:

  • 14$US total pour des vols aux États-Unis
  • 10€ total pour des vols en Europe
  • 25$C total pour des vols en Asie du Sud-Est
  • 20$ total pour des vols en Amérique du Sud

En bref, au Canada, sans même donner 1¢ au transporteur aérien, et sans même tenir compte des divers autres frais et taxes (en plus de ces frais d’aéroport), le prix de ton billet d’avion commence plus haut que le prix total dans d’autres pays. C’est pourquoi les tarifs des transporteurs ultra-low-cost (ULCC) canadiens ne sont pas aussi bas que ce que nous voyons partout ailleurs, ce qui est malheureux pour nous les voyageurs à petit budget.

(Surtout au Québec, littéralement la seule province qui n’a pas de ULCC… et où les 2 joueurs majeurs vont fusionner et faire augmenter les prix!)

Bref, tu peux lire notre article détaillé sur les frais d’aéroport au Canada pour plus de détails.

 

Augmentations annoncées à Montréal et à Toronto

Les aéroports Toronto-Pearson (YYZ) et Montréal-Trudeau (YUL) se classent au 1er et au 3e rang au Canada… et les deux ont annoncé des augmentations importantes de leurs frais d’aéroport pour le début de 2021.

Toronto augmentera ses frais d’aéroport de 20%, passant de 25$ à 30$. Ils imposent également des frais aéroportuaires pour les correspondances, qui augmentent de 200%, passant de 2$ à 6$ par vol.

Montréal fera passer ses frais d’aéroport de 30$ à 35$. Bien que ce pourcentage d’augmentation soit plus faible (17%), Montréal se joindra maintenant à Québec (YQB) et à St. John’s (YYT) en tant que détenteur du titre peu enviable de grands aéroports ayant les frais d’aéroport les plus élevés au Canada.

 

Attends, c’est encore pire

Ce n’est pas la seule mauvaise nouvelle sur ce front: les aéroports communautaires régionaux du Canada (RCAC) ont également averti que «des augmentations massives des tarifs ainsi que des réductions de service» sont attendues en raison de l’inaction du gouvernement fédéral.

Factuellement, le Canada continue d’être l’un des seuls pays à avoir à la fois:

  • certaines des restrictions de voyage les plus strictes
  • pas de soutien financier sectoriel pour l’industrie de l’aviation

Qu’on soit d’accord ou pas pour que les transporteurs aériens obtiennent de l’argent des contribuables ou que les restrictions de voyage soient levées n’est même pas pertinent. C’est subjectif.

Ce qui est objectif, c’est que ces 2 faits sont très mauvais pour les transporteurs aériens. Ils évoluent dans une des industries les plus mondialisées et compétitionnent directement avec des joueurs qui n’ont pas à faire face à aucune de ces réalités, ou à juste une au moins.

Ce qui est objectif, c’est que ces 2 faits ont des conséquences. Nous avons déjà vu Air Canada et WestJet se retirer complètement de certains petits aéroports, et ce n’est peut-être que le début.

On peut blâmer les transporteurs pour bien des choses (comme par exemple l’arnaque des crédits-voyages) mais on ne peut pas les blâmer de se retirer de certains aéroports quand le gouvernement fait pas mal tout ce qu’il peut pour rendre impossible d’être rentable dans bien des aéroports. Il faut être cohérent.

Les décisions du gouvernement ont des répercussions. Et celles-ci pourraient être particulièrement néfastes pour les petits aéroports et tous ceux qui ne vivent pas dans les hubs majeurs.

Et c’est également mauvais pour ceux qui vivent dans les grandes villes, car cela affectera sans aucun doute les grands aéroports aussi. Avec le modèle d’aviation «hub-and-spoke» (les vols qui se rabattent tous vers les plaques tournantes), une réduction du service régional réduit le volume de passagers et pourrait se traduire par une réduction des options de vols internationaux dans les grandes villes — et peut-être aussi des tarifs plus élevés.

La RCAC estime qu’il faut s’attendre à des hausses de frais très élevées de 45 à 60 % (transmises directement aux transporteurs aériens et donc aux passagers), ce qui en plus d’entraîner des hausses de tarifs directes, pourrait aussi mener à des réductions permanentes de service et, par conséquent, une réduction de la concurrence.

La concurrence, c’est littéralement l’élément le plus important pour des bas prix, donc l’effet total de ces hausses de frais sur le prix des billets d’avion sera bien plus élevé que la hausse elle-même pour les petits aéroports.

Et ce n’est pas comme si les petits aéroports canadiens avaient des billets d’avion abordables en partant…

Alors une chose est sûre: quand tu seras prêt à voyager à nouveau, il sera vital de suivre Flytrippers pour être le premier à profiter des deals de vols à 50% de rabais que nous avons recommencé à repérer à la demande générale (avec des avertissements importants à considérer, évidemment)!

 

Tu veux recevoir plus de contenu pour les voyageurs canadiens?

Inscris-toi à notre infolettre gratuite

 

Sommaire

Les aéroports de Toronto et de Montréal augmenteront leurs frais d’aéroport. L’association qui représente les aéroports régionaux prévient que les augmentations seront encore plus grandes. Si l’inaction du gouvernement se poursuit, c’est une mauvaise nouvelle pour tous les voyageurs canadiens.

Que penses-tu de cette nouvelle? Dis-nous dans les commentaires ci-dessous.

 

Explore des destinations géniales: inspiration de voyage

Apprends des trucs de pro: astuces de voyage

Découvre les voyages gratuits: récompenses voyage

 

Photo de couverture: Aéroport Montréal-Trudeau (crédit photo: Bill Fawcett)

Divulgation publicitaire: Par souci de transparence, Flytrippers peut recevoir des commissions sur les liens inclus dans cet article, à coût nul pour toi. Merci de les utiliser pour nous encourager gratuitement, nous l’apprécions! Tu nous permets de continuer à trouver gratuitement d’excellents deals et à offrir gratuitement du contenu intéressant. Puisque nous avons à coeur notre mission d’aider les voyageurs et que notre réputation et notre crédibilité priment sur tout, nous ne recommanderons JAMAIS un produit ou service dans lequel nous n’avons pas confiance ou que nous n’utilisons pas nous-mêmes et nous ne donnerons jamais à aucun tiers parti le moindre contrôle sur notre contenu. Pour plus de détails sur notre politique publicitaire, clique ici.

Partage cet article pour nous aider à aider le plus de gens à voyager plus pour moins:

Andrew D'Amours

Andrew est le cofondateur de Flytrippers. Il est passionné de voyages, mais aussi de l'industrie du voyage elle-même en tant qu'ancien consultant en gestion. Il partage son expérience et t'aide à économiser sur tes voyages. En tant que voyageur très économe, il adore trouver des bons deals et avoir des voyages gratuits grâce aux points de récompenses de voyage... pour l'aider à visiter chacun des pays du monde (compte actuel: 62/193 pays, 46/50 États Américains & 9/10 Provinces Canadiennes).

Cet article a 1 commentaire

  1. Pierre Robert

    On sait bien que c’est le consommateurs qui va faire tous les frais de la Covid-19. C’était écrit dans le ciel.

Leave a Reply