Deal incroyable: 50% de rabais sur les vols Aéroplan au Canada et aux États-Unis

Air Canada vient d’annoncer une promotion assez incroyable pour son programme de récompenses Aéroplan. C’est en fait leur meilleure promo d’utilisation de milles de tous les temps: tu obtiens 50% de remise sur tous les vols vers le Canada et les États-Unis! Il faut rendre à César ce qui appartient à César: Air Canada a vraiment été innovant avec Aéroplan pendant cette pandémie.

Cette promo en est une de courte durée, alors c’est seulement pour ceux qui ont déjà des milles Aéroplan (ou qui ont des points American Express transférables à Aéroplan, soit ceux de la carte Or et de la carte Platine — pas ceux de la carte Cobalt). C’est pourquoi c’est bon d’avoir une réserve de points en tout temps!

Si tu veux tous nos trucs pour accumuler plein de milles Aéroplan sans voyager, notre guide ultime sur le programme et notre «cheat sheet» de ce que tu dois faire absolument avant la refonte du programme à l’automne… abonne-toi gratuitement à notre infolettre sur les points de récompenses voyages qui te donnera l’accès en primeur à ce contenu dans les prochains mois.

Et c’est pour ceux qui veulent voyager dans les prochains mois (ce qui devrait certainement être possible et responsable) et heureusement tu peux réserver avec absolument aucun risque. Dans mon cas, je «ne me peux plus» comme on dit; j’ai tellement hâte de voyager à nouveau.

Voici une analyse détaillée de la promo.

Je vais assumer que tu connais la base des milles Aéroplan, mais si ce n’est pas le cas, j’ai ajouté quelques notions de bases à travers l’article afin de t’aider! Et tu peux lire notre guide d’introduction à Aéroplan pour en savoir plus sur le programme que ≈ 95% des voyageurs!

 

Promo 50% de rabais d’Aéroplan

Le prix des vols en milles Aéroplan est fixe et c’est le même de n’importe quel aéroport d’une région (même les petites villes) à n’importe quel aéroport d’une région.

La promo à 50% fait en sorte que les prix sont extrêmement alléchants:

  • 3 750 milles pour les vols court-courrier (7 500 aller-retour)
  • 6 250 milles pour tout le reste du Canada et des États-Unis (12 500 aller-retour)

C’est vraiment incroyablement pas cher, mais en plus, un des meilleurs avantages d’Aéroplan c’est l’escale gratuite avec tout aller-retour, ce qui te donne donc 2 destinations pour ce même prix! Air Canada m’a confirmé directement que c’était permis avec cette promo aussi.

J’y reviens avec des exemples concrets de combien de valeur ça peut te donner (combien tu peux sauver) et pour le détail des vols court-courrier vs. long-courrier.

Mais premièrement, il y a 6 conditions principales à cette remise de 50%:

  1. pour les vols réservés avant le 1er juillet
  2. pour les vols du 1er juillet au 15 octobre
  3. pour les vols sur Air Canada seulement
  4. pour les vols au Canada et aux États-Unis
  5. tu paies le plein prix et 50% t’est redonné en 3 semaines
  6. pour le prix des vols uniquement

Je vais détailler chaque point après pour ceux qui veulent vraiment toute l’info, mais la version brève c’est:

1. Ça te laisse moins de 2 semaines, mais il n’y a aucun risque de réserver (si tu as déjà les milles): Aéroplan permet de rembourser gratuitement toutes les réservations jusqu’au 31 août pour quelque raison que ce soit.

2. Bien que ce ne soit pas encore le temps de voyager aujourd’hui, on ne croit honnêtement pas que ça va tarder. Et de toute façon, je répète: zéro risque de réserver.

3. Habituellement il faut éviter d’utiliser les milles Aéroplan sur Air Canada, à cause de leurs surcharges. Mais dans ce cas-ci, c’est un excellent deal à cause du 50%. Mais c’est uniquement sur Air Canada.

4. Ça ne s’applique pas aux destinations outre-mer, mais ça donne quand même des tonnes de possibilités.

5. La promo, c’est que tu paies le plein prix et ils te redonnent 50% des milles. Donc ce n’est pas instantané alors ça te limite donc à réserver seulement ce que tu peux payer au plein prix avec ta réserve actuelle de milles.

6. Tu ne devrais jamais utiliser des milles pour payer les taxes et surcharges de toute façon, c’est un terrible usage. En tout temps. Cette promo exclut aussi cette mauvaise utilisation, donc tu ne recevras que 50% du prix des vols. Si tu fais le choix de payer les taxes/surcharges avec des milles malgré la mauvaise valeur, tu ne recevras pas 50% de remise sur cette portion.

Finalement, eux ils ajoutent une condition bonus, qui est que ça ne s’applique qu’aux nouvelles réservations. Mais évidemment, comme les annulations sont gratuites… si tu as un vol réservé au Canada ou aux États-Unis avec Aéroplan d’ici au 15 octobre, annule-le immédiatement pour le racheter à moitié prix (et s’ils retardent ton remboursement pour t’empêcher de rebooker, le pire qui peut arriver c’est que tu refais ta réservation au même prix qu’avant).

Voici maintenant chaque condition détaillée, ou tu peux passer aux exemples d’utilisations incroyables directement.

 

1. Pour les vols réservés avant le 1er juillet

La notion de quand on pourra voyager, c’est le prochain point. Mais peu importe, tout ce que tu réserves pendant la promo peut être annulé sans aucuns frais avant le 31 août. Tu vas ravoir tous tes milles Aéroplan et toutes les taxes/surcharges, il n’y a aucune arnaque. Tu peux même le faire en ligne en quelques clics. Et si Aéroplan fait comme en mars et en juin, ça pourrait même être prolongé comme délai.

Bref, aucun risque si tu as déjà les milles. Si tu dois transférer des points AMEX à Aéroplan, alors là évalue si le bénéfice d’obtenir 50% de rabais vaut le risque d’avoir tes points investis dans le programme Aéroplan si jamais tu dois annuler. Si tu es comme moi, la plupart de tes points AMEX (hors-Cobalt) devraient déjà servir à être transférés à Aéroplan, alors ça devrait valoir la peine dans bien des cas… si tu veux voyager bientôt.

Bref, réserver des vols dans les conditions actuelles implique un certain risque en payant en argent, mais ce n’est pas le cas avec Aéroplan grâce à cette flexibilité d’annulation.

Par exemple, réserver un vol vers Vancouver pour juillet ou août serait risqué en argent, car les voyages ne sont pas encore recommandés. Mais en milles… tu peux te faire rembourser si il y a quoi que ce soit. Si tu veux profiter du deal pour visiter la Californie en septembre considérant que la situation se sera sûrement améliorée, réserver un vol est quand même un peu risqué en argent aux yeux de plusieurs. Mais en milles… si à la fin août tu réévalues la situation et tu ne crois pas que ce sera possible, tu n’as qu’à te faire rembourser tout simplement.

Donc tu peux réserver sans craintes et sans risques, mais tu dois le faire rapidement pour obtenir le 50%.

 

2. Pour les vols du 1er juillet au 15 octobre

Je ne répétérai pas tout sur pourquoi on est prudemment optimiste que voyager sera possible bientôt et aussi pourquoi ça n’a aucun sens d’écarter la possibilité de voyager cet été si tu veux voyager, car ces textes-là contiennent nos réflexions initiales à ce sujet.

Je partagerai sous peu un article séparé pour mettre à jour ma perspective personnelle sur les voyages estivaux, selon les faits les plus récents. Et on aura beaucoup d’autre contenu pour t’aider à décider quand ce sera le temps de voyager. Ce qui, on l’espère, sera en juillet.

Mais peu importe quand ce sera le temps, il vaut mieux être préparé pour pouvoir en profiter. Et on est très confiants que ce sera possible de voyager d’ici au 15 octobre pour ceux qui veulent le faire, surtout au Canada. Ça, ça pourrait vraiment être possible dès juillet.

 

3. Pour les vols sur Air Canada seulement

Une des choses les plus importantes à comprendre à propos des milles Aéroplan, c’est qu’il faut éviter les surcharges en volant sur United (et sur d’autres transporteurs aériens partenaires pour ailleurs qu’aux États-Unis) et non pas Air Canada. Du moins en temps normal.

Mais cette promo est seulement pour les vols opérés par Air Canada / Air Canada Express / Air Canada Rouge (on dit sur «du métal Air Canada» dans le jargon des récompenses). Donc c’est le contraire de d’habitude, car tu dois t’assurer que ton itinéraire vers les États-Unis repéré sur l’outil de recherches Aéroplan n’inclut pas d’autres transporteurs (c’est beaucoup plus facile que d’habitude où il faut chercher les itinéraires sans Air Canada, qui sont moins nombreux).

Avec la promo et le coût en milles réduit de moitié, c’est un très bon deal de voler sur Air Canada et de payer les surcharges comme tu vas le voir clairement ci-dessous. Et je rappelle que ceux qui ont profité du deal dont on t’avait parlé pour devenir membre élite Air Canada facilement n’ont jamais à payer les surcharges pour les vols au Canada et aux États-Unis.

 

4. Pour les vols au Canada et aux États-Unis

Avec cette promo, Air Canada se concentre sur deux destinations qui sont présentement ouvertes aux Canadiens: le Canada et les États-Unis. Ironiquement, certaines provinces ont des restrictions actuellement même si c’est dans notre propre pays, alors que les États-Unis n’en ont pas pour les Canadiens qui arrivent en avion.

Il est probable que les restrictions à l’intérieur du Canada soient levées au cours de l’été aussi, mais prend tout ça en considération dans ton choix de destination. Tu pourrais toujours réserver deux destinations pour avoir un plan B, si tu as assez de milles. Et annuler celui que tu décides de ne pas prendre.

En guise de rappel, les restrictions d’entrée des destinations sont la seule chose qui fait que tu PEUX voyager quelque part (même s’il y a bien d’autres choses à considérer pour savoir si tu DEVRAIS voyager).

Ces restrictions sont complexes et changent constamment, alors bien que les voyages internationaux seront sûrement possible cet été, il faut arrêter de penser que ce sera possible de prévoir quoi que ce soit beaucoup d’avance. Il faut attendre et voir, comme je le fais pour mon voyage en Europe du 3 août. On te prépare un super guide sur la réouverture des pays.

 

5. Tu paies le plein prix et 50% t’est redonné en 3 semaines après tes vols

Assez simple: tu es limité à ce que tu peux payer au plein prix.

 

6. Pour le prix des vols uniquement

Pas grand-chose à ajouter. Ne paie pas les taxes ou les taxes/surcharges avec des milles. Ni quand il n’y a pas de promo, ni quand il y a une promo.

 

La base à comprendre absolument

Voici quelques lignes de rappel de la base très importante à comprendre pour tous (tu peux passer aux exemples concrets si tu es déjà un expert).

En temps normal, les bons deals avec les milles Aéroplan au Canada et aux États-Unis sont en les utilisant pour les vols qui coûtent chers en argent et en prenant United pour ne pas payer de surcharges (tu peux lire les 10 meilleurs usages de milles Aéroplan en temps normal).

Toutes les destinations coûtent le même prix en milles:

  • un prix pour les provinces/États à proximité (court-courrier)
  • un prix pour tout le reste de l’Amérique du Nord (Alaska inclus, Hawaï exclus)

Donc la valeur de tes milles — ce qui détermine si c’est un bon usage ou non — dépend tu prix du vol en argent… car le prix en milles est pareil lui. La valeur d’un mille/d’un point, c’est combien d’argent tu sauves. Ce que tu sauves dépend du prix en argent: tu comprends la logique. Tu peux lire le détail de la valeur des milles si ce n’est pas clair.

Avec la promo, toutes les destinations sont un bon deal et un bon usage, car c’est à 50% de rabais. C’est donc plus une question de décider où tu as envie d’aller avant le 15 octobre.

Mais en tant que fan de tout maximiser et d’être stratégique, je te recommanderais de choisir des destinations qui sont normalement chères en argent. Par exemple, je trouve toujours des vols vers Miami autour de 200$-250$ aller-retour, et c’est pourquoi j’y vais plusieurs fois par année. Je ne prendrais donc pas ce deal de milles pour aller là, c’est bien plus intelligent de payer 200$-250$ en argent et de garder les milles pour un endroit qui est cher habituellement. Pour les maximiser.

Bref, même si partout coûte le même prix en milles, la valeur de tes milles varie et certains usages sont meilleurs: ça dépend du prix en argent. C’est ça la base des points à valeur variable comme les milles Aéroplan.

C’est d’ailleurs pourquoi les deals sur les vols avec les points de récompenses comme c’est le cas avec cette offre sont extrêmement rares, contrairement aux deals fréquents sur les billets achetés en argent. C’est normal: les «deals» avec les points sont inhérents et toujours trouvables à l’année, pusiqu’ils dépendent du prix en argent de chaque vol.

 

Meilleures utilisations de milles avec cette promo

Notre valorisation Flytrippers des milles Aéroplan est de ≈ 1,5¢ par point. Cela veut dire qu’en temps normal, pour le Canada et les États-Unis, les vols aller-retours payés avec des points te coûtent des milles qui valent ≈ 225$ (court-courrier) ou ≈ 375$ (le reste des destinations), avant les taxes (et avant les surcharges aussi sur Air Canada seulement).

Avec la promo, c’est l’équivalent de seulement ≈ 113$ ou ≈ 188$ aller-retour (avant taxes et surcharges), ce qui est simplement fantastique.

Voici des exemples.

 

Canada (long-courrier)

Les vols long-courrier sont 25 000 milles aller-retour normalement, donc 12 500 aller-retour avec le rabais.

Plusieurs veulent prioriser les voyages à l’intérieur du Canada, ne serait-ce que pour la fameuse question des assurances, et ce même si l’avertissement viendrait à être levé et à permettre au moins les assurances non-coronavirus en allant aux États-Unis. Alors commencons avec le Canada long-courrier.

Les endroits les plus probables de susciter de l’intérêt sont évidemment la Colombie-Britannique et l’Alberta, pour ceux qui veulent du dépaysement au bord du Pacifique ou dans les Rocheuses.

Par exemple un vol Montréal (YUL) – Vancouver (YVR) coûterait 12 500 milles aller-retour (des milles qui valent ≈ 188$) et 174$ de taxes et surcharges, soit l’équivalent de 362$ aller-retour.

 

C’est exceptionnellement bon pour le mois de juillet, mais sachant que c’est remboursable en plus, c’est encore mieux. Et ce sont des vols directs pour ceux qui sont difficiles là-dessus; c’est tout le même prix avec des milles.

Les mêmes vols en argent te coûtent 631$!!!

 

Cet usage de milles te donnent donc une valeur de 3,7¢ par point!!! C’est énorme, c’est plus que 2 fois plus que la «valeur» des points. J’ai expliqué en détails récemment cette base des points à valeur variable, et pourquoi ils sont tellement meilleurs que les points à valeur fixe: car ils sont les seuls qui peuvent te donner une valeur démesurée.

Bref, c’est un excellent deal pour explorer le Canada. C’est le même prix pour atterrir à Calgary (YYC) pour être plus près de Banff, ou à Edmonton (YEG) pour être plus près de Jasper.

Mais tel que mentionné, un des plus grands avantages d’Aéroplan: tu as toujours droit à une escale gratuite sur un billet aller-retour. Donc par exemple, pourquoi avoir à choisir entre le Pacifique et les Rocheuses? Visite les deux dans le même voyage pour seulement quelques taxes d’aéroports de plus.

Cet itinéraire te coûterait 774$ en argent!

 

Ça te donne une valeur de 4,6¢ par point, encore mieux!!! 3 fois la valeur des milles!!!

Comme mentionné, si tu es comme moi et que tu es accro à maximiser et accro aux bons deals, tu pourrais même considérer une destination où les billets sont beaucoup plus chers en argent pour sauver plus.

C’est le temps de choisir une plus petite ville ou un endroit plus éloigné comme disons atterrir directement à Victoria (YYJ) ou Nanaimo (YCD) si c’est la magnifique île de Vancouver que tu veux découvrir, et éviter le traversier dans un sens. Car oui, en plus, tu as beaucoup de flexibilité avec des milles Aéroplan, comme arriver dans une ville et repartir d’une autre (sauf que ça t’enlève ton droit à une escale par contre).

Ou encore mieux, tu peux choisir une destination hors du commun comme le Yukon (YXY) ou les Territoires du Nord-Ouest (YZF), qui sont aussi au même prix, mais qui viennent rarement à rabais en argent. Ils sont présentement fermés aux voyageurs, mais j’ai bien envie moi-même de réserver un des deux pour le plus loin possible (début octobre) pour maximiser les chances que ça rouvre d’ici là.

Tu pourrais combiner les deux: le Pacifique et le Nord, comme par exemple avec cet itinéraire qui est au même prix encore une fois!

 

Ce billet coûterait 840$ en argent!!!

 

Ça te donne une valeur de 5,2¢ par point!!!

Tu ne veux pas choisir entre les deux territoires? Va voir les deux, c’est l’occasion en or à 50%! Et c’est facile de garder une distanciation dans ces grands espaces! C’est le même prix (et encore moins cher de taxes qu’aller dans l’Ouest avec une seule destination en fait).

Ce serait 830$ en argent.

 

Et donc une valeur de 5,3¢ par point et un voyage épique dans les deux territoires, deux destinations uniques!

Compare ça à la façon dont la plupart des gens utilisent leurs milles Aéroplan, en obtenant 1¢ par point ou à peine plus à cause qu’ils ne les utilisent pas bien. C’est plus de 5 fois plus de valeur!!!

 

Canada (court-courrier)

Les vols court-courrier sont 15 000 milles aller-retour normalement, donc 7 500 aller-retour avec le rabais.

Ça s’applique pour tous les vols vers les provinces ou États avoisinants. Parfait pour ceux qui ne veulent pas aller aussi loin, ou même ceux qui voudraient aller ailleurs au Québec mais en avion.

Voici ce qui compte comme court-courrier:

 

Pour le Québec, ignore les vols vers Iqaluit car c’est une exception qui n’est pas opérée par Air Canada. Mais ça inclut quand même l’Ontario et toutes les provinces de l’Atlantique, quoique celles-ci semblent parmi les plus probables à demeurer fermées aux voyageurs.

Tu commences sûrement à comprendre le principe, mais je vais montrer uniquement un exemple pour aller dans le nord de Terre-Neuve, qui est magnifique, mais qui est très loin en auto.

Tu pourrais l’acheter en argent et payer 490$.

 

Ou avec tes milles, ça revient à l’équivalent de 283$ aller-retour: des milles qui valent ≈ 113$ (7 500 milles aller-retour) et 170$ de taxes et surcharges. Ça te permet d’obtenir une valeur de 4,3¢ par point!

Les Îles-de-la-Madeleine (YGR) et Gaspé (YGP) semblent assez populaires car la disponibilité pour les vols est très limitée cet été. Disons que tu veux aller aux Îles, il n’y a que l’aller qui serait disponible avec des milles, ce qui te permettrait quand même de sauver pas mal comparativement au prix en argent.

 

États-Unis (court-courrier)

C’est la même chose que la section précédente, sauf que c’est ici que tu dois faire attention aux itinéraires sur United qui ne sont pas à 50% eux. Et il faut comprendre aussi que la liste des aéroports américains desservis par Air Canada en ce moment est fortement réduite.

Pour l’été, celles qui sont confirmées en court-courrier sont Washington (IAD ou DCA), Chicago (ORD), New York (LGA et EWR) et Boston (BOS). J’ai visité toutes ces villes et elles valent toutes la peine d’être découvertes, mais les deals en argent vers Chicago et Washington sont un peu plus rares et ce sont les plus loin en auto, donc les meilleurs usages selon moi.

Ça revient à 7 500 milles aller-retour et environ 156$ de taxes et surcharges.

 

Plusieurs villes comme Nashville (BNA), que j’ai également adoré, figurent à l’horaire pour septembre et octobre mais pourraient ne pas être opérés si les restrictions ne sont pas levées. Donc c’est un peu plus risqué pour ces villes-là, car si c’est annulé tu auras perdu l’opportunité de réserver quelque chose d’autre à 50%, parmi la liste «confirmée».

 

États-Unis (long-courrier)

Finalement, au même prix que les vols long-courrier au Canada, tu peux aller n’importe où aux États-Unis, ce qui inclus des endroits sublimes ou tu peux garder tes distances, comme dans les grands et magnifiques parcs de l’Ouest américain ou sur la côte du Pacifique.

Les destinations confirmées sont Los Angeles (LAX), San Francisco (SFO), Las Vegas (LAS), Seattle (SEA), Dallas (DFW), Houston (IAH), Fort Lauderdale (FLL) et Orlando (MCO).

Ça revient à 12 500 milles aller-retour et environ 156$ avec les taxes et surcharges.

 

Pourquoi Air Canada offre cette promo

Comme j’ai dit, les deals sur les points de récompenses sont très rares. Ce n’est pas surprenant qu’Air Canada veut commencer à remplir les avions et ceci est certainement un incitatif très intéressant.

Le PDG d’Air Canada, aux côtés de 100 autres leaders canadiens de l’industrie du voyage, fait beaucoup de pression pour que les restrictions de voyage soient réduites. Ils ont envoyé une lettre ouverte aux Premiers Ministres et font la promotion du hashtag #TimeToTravel depuis une semaine (ou #tempsdevoyager en français).

Bien qu’on ne soit pas tout à fait d’accord que ce soit le temps, on est d’accord que ça va être le cas très bientôt (on va te dire en détails pourquoi bientôt, mais la réponse évidente est que tout le reste recommencer à ouvrir). Et on est certainement d’accord avec leur requête que les gouvernements devraient au moins commencer à planifier la réouverture.

Presque tous les autres pays ont établi un plan clair pour réouvrir aux voyageurs de manière sécuritaire, ou ont au moins commencé les préparatifs. Pas le Canada. L’expression anglais «failing to plan is planning to fail» s’applique très bien ici.

Malgré que l’industrie du voyage génère 12% des emplois du pays, sur cet enjeu, notre gouvernement semble passif, silencieux et désintéressé. Tout comme il l’est à propos d’aider les voyageurs à ravoir l’argent des remboursements auxquels ils ont droit (quoique dans ce cas-là, ça fait bien l’affaire des transporteurs aériens). D’ailleurs, on va t’aider à obtenir tes remboursements très bientôt avec un guide complet.

 

Remboursements Air Canada et option de conversion en milles

Je t’ai déjà parlé que l’option de transformer ton crédit-voyage Air Canada en milles Aéroplan n’est pas nécessairement avantageuse, même si on adore les points.

C’est toujours une question de faire les calculs avec les points récompenses voyages, et pour la plupart des voyageurs cette option n’a juste pas beaucoup de sens. Comme il n’y a aucune garantie que tu recevrais les milles à temps pour profiter du 50%, je ne crois pas que cette promo y change quoi que ce soit malheureusement.

 

Les initiatives d’Aéroplan pendant la pandémie

Outre l’évident désastre des crédits-voyages, je ne peux qu’encenser à quel point Air Canada ont été proactifs pour offrir des initiatives intéressantes pendant qu’on ne pouvait pas voyager.

Leur campagne de 6 semaines baptisée «Voyager chez soi» a inclus:

  • une vente de milles à des prix très bas
  • un raccourci au statut élite
  • plusieurs opportunités d’accumulation à la maison

Ils nous ont fourni quelques données intéressantes, du moins si tu es aussi amateur de l’industrie du voyage que moi:

  • 5,5 milliards de milles Aéroplan ont été accumulés
  • 5000 personnes ont profité du raccourci élite

C’est vraiment beaucoup de milles ça 5,5 milliards. À notre valorisation Flytrippers de 1,5 c par point, c’est plus de 8 milliards $. Finalement, 5000 personnes qui ont profité du raccourci élite, je dois avouer que je trouve ça plus bas que ce à quoi je me serais attendu.

D’autres faits qu’ils nous ont partagé incluent que 3,5 millions de recherches de vols ont été lancées sur leurs sites pendant leur campagne de 6 semaines, ce qu’ils considèrent un signe d’intérêt à recommencer à voyager de la part de bien des voyageurs.

Est-ce ton cas? C’est ta dernière chance de nous le dire en répondant à notre court sondage de 4 minutes afin qu’on puisse savoir comment tu te sens par rapport aux voyages futurs!

Tu veux recevoir plus d’astuces Aéroplan?

Inscris-toi à notre infolettre sur les points

 

Sommaire

Un rabais de 50% sur tous les vols au Canada et aux États-Unis, c’est une promotion incroyable. Si tu as des milles Aéroplan, j’en profiterais définitivement: il n’y a aucun risque.

As-tu des questions sur Aéroplan? Dis-le-nous dans les commentaires ci-dessous.

 

Explore des destinations géniales: inspiration de voyage

Apprends des trucs de pro: astuces de voyage

Découvre les voyages gratuits: récompenses voyage

 

Photo de couverture: Squamish (crédit photo: Jack Nagz)

Divulgation publicitaire: Par souci de transparence, Flytrippers peut recevoir des commissions sur les liens inclus dans cet article, à coût nul pour toi. Merci de les utiliser pour nous encourager gratuitement, nous l’apprécions! Tu nous permets de continuer à trouver gratuitement d’excellents deals et à offrir gratuitement du contenu intéressant. Puisque nous avons à coeur notre mission d’aider les voyageurs et que notre réputation et notre crédibilité priment sur tout, nous ne recommanderons JAMAIS un produit ou service dans lequel nous n’avons pas confiance ou que nous n’utilisons pas nous-mêmes et nous ne donnerons jamais à aucun tiers parti le moindre contrôle sur notre contenu. Pour plus de détails sur notre politique publicitaire, clique ici.

Partage cet article pour nous aider à aider le plus de gens à voyager plus pour moins:

Andrew D'Amours

Andrew est le cofondateur de Flytrippers. Il est passionné de voyages, mais aussi de l'industrie du voyage elle-même en tant qu'ancien consultant en gestion. Il partage son expérience et t'aide à économiser sur tes voyages. En tant que voyageur très économe, il adore trouver des bons deals et avoir des voyages gratuits grâce aux points de récompenses de voyage... pour l'aider à visiter chacun des pays du monde (compte actuel: 62/193 pays, 46/50 États Américains & 9/10 Provinces Canadiennes).

Cet article a 4 commentaires

  1. Frédéric

    J’ai pris des vols pour Vancouver’s avec mes aéroplans à partir du 10 juillet. Il y’a tellement d’information que je réussis pas à trouver, puis-je ou non faire ce voyage, dois-j’e faire une quarantaine là-bas comme au Manitoba? Quand je reviens au Qc après? Merci de me diriger vers l’info.

    1. Andrew D'Amours

      Il n’y a aucune obligation de quarantaine en C-B pour le moment non 🙂

  2. Mathieu

    Bonjour Andrew,
    Intéressant la promotion de 50% pour les Aéroplans pour l’Ouest du Canada. Dans ton exemple de départ pour Vancouver et Calgary en juillet et août, comment être certain que ces deux provinces n’imposent pas de quarantaine de 14 jours lors de l’arrivée?

    1. Andrew D'Amours

      Ils n’en imposent pas pour le moment donc ce serait surprenant, mais il n’y a aucun moyen d’être certain en fait. L’avantage c’est que tu ne perds rien si jamais tu ne peux pas y aller, tu te fais rembourser. Donc je ne réserverais pas d’hôtels ou quoi que ce soit de non-remboursable, mais si tu vis bien avec les décisions de dernière minute, je réserverais en espérant 🙂 C’est ce que je compte faire même pour octobre, car ce n’est même pas sûr que le Yukon et les TNO vont rouvrir d’ici là eux :S

Leave a Reply