Le transporteur aérien canadien premium Porter annonce une expansion MAJEURE

Porter, déjà l’un des plus grands transporteurs aériens au Canada, vient d’annoncer une expansion absolument énorme: ils vont en fait chambouler tout leur modèle d’affaires. Évidemment, c’est très bon pour les voyageurs: la concurrence est vitale pour avoir des tarifs aériens bas.

En rappel: La seule chose qui détermine le prix qu’un transporteur aérien charge pour un billet d’avion, c’est le prix le plus haut qu’ils peuvent réussir à charger. C’est tout. Ça n’a rien à voir avec la distance parcourue, le nombre de segments de vol, rien. C’est une question de concurrence.

Le paysage concurrentiel du Canada a été tout simplement terrible dans le passé, ce qui est l’une des raisons pour lesquelles on a toujours eu les tarifs aériens les plus élevés du monde développé (et de loin la principale raison).

Mais on est sur le point d’avoir beaucoup plus de concurrence avec cette annonce (et le fait que le Canada a maintenant 2 transporteurs ultra low-cost aussi, ce qui a encore plus d’impact sur les prix bien sûr).

 

L’expansion majeure de Porter

Pour te donner un peu de contexte: Porter est un petit transporteur aérien actuellement basé à l’aéroport Billy Bishop de Toronto (YTZ), anciennement appelé City Centre Airport.

Leur flotte compte seulement 29 avions, tous des turbopropulseurs (des avions à hélices) Bombardier Q400 (les jets ne sont pas autorisés à opérer à YTZ, ce qui limite le potentiel de croissance de Porter).

Q400 de Porter (crédit photo: abdallahh)

 

Non seulement Porter vient de commander jusqu’à 80 nouveaux avions (plus de deux fois plus que ce qu’ils ont actuellement), mais ils commandent des avions beaucoup plus grands (presque deux fois plus de sièges que leurs avions actuels)… et changent complètement leur modèle d’affaires en tant que tel.

En tant qu’ancien consultant en gestion dans le domaine de la stratégie — et en tant que personne qui se trouve être également un fanatique de l’aviation… personnellement je trouve ça extrêmement fascinant! C’est vraiment majeur.

Avec 29 avions, Porter est actuellement loin d’être aussi grand que nos 2 grands joueurs Air Canada (312 avions) et WestJet (158 avions), mais on a si peu de concurrence au Canada que Porter demeure un des plus gros quand même.

Mais avec cette commande d’avions, Porter pourrait devenir un acteur majeur (peut-être avec l’aide d’un transporteur aérien américain…) si le plan est exécuté en entier: la commande est un engagement ferme de 30 avions (garantissant d’au moins doubler la flotte), ainsi que 50 options également.

 

Introduction à Porter

Porter est actuellement plutôt un transporteur aérien régional: ils ont juste ce seul hub à YTZ.

C’est le principal argument de vente du transporteur aérien: tu atterris sur une île juste au large de la rive, littéralement à quelques minutes du centre-ville de Toronto. J’adorais atterrir là quand je devais me rendre à Toronto pour des voyages d’affaires.

Vue de YTZ à partir de la tour du CN (crédit photo: Ken Lund)

 

Porter a également un positionnement premium très clair, en offrant:

  • Un “lounge” pour tous les passagers à YTZ (c’est mieux qu’une porte d’embarquement ordinaire, mais ce n’est pas vraiment un lounge: tu as juste droit à quelques collations et boissons)
  • Une flotte sans aucun siège du milieu
  • Des sièges très confortables et spacieux à bord
  • Des collations premium ainsi que de la bière et du vin servis dans de vrais verres pour tous les passagers à bord

LIRE AUSSI: Accès illimité aux lounges d’aéroport pendant 2 ans et plus de 1 200$ en profit

Combine tout ça avec leur emplacement à YTZ et comme tu peux l’imaginer, Porter est très populaire auprès des voyageurs d’affaires notamment.

J’ai déjà pris Porter et c’est vrai que c’était agréable. Même si je ne paierais pas nécessairement plus pour les choisir (je ne paie jamais plus pour prendre n’importe quel transporteur aérien en fait; c’est comme ça que je peux faire 12 voyages internationaux par année comme en 2019), le fait est que pour les villes qu’ils desservaient, ils n’étaient même pas nécessairement plus chers de toute façon.

 

Le nouveau modèle d’affaires de Porter

Porter va devenir un transporteur aérien classique («full-service airline») à part entière, va obtenir ses tout premiers jets, va commencer à opérer à Toronto-Pearson (YYZ) entre autres, et va voler jusqu’à la côte ouest et même aux Caraïbes.

La mascotte de raton laveur de Porter annonçant les grands changements (crédit image: Porter)

 

Pour être clair, cette expansion ne remplacera pas leurs opérations actuelles de jets régionaux à YTZ; elle les complémentera.

En gros, l’année prochaine, Porter sera presque comme 2 transporteurs aériens distincts (parce que les vols régionaux ne peuvent même pas alimenter des passagers sur les vols sur les jets, étant donné le fait qu’ils vont être à des aéroports séparés).

Porter sera le client de lancement nord-américain de l’Embraer E195-E2, un tout nouvel avion économe en carburant qui fait en fait concurrence au CSeries de conception canadienne, maintenant appelé Airbus A220.

LIRE AUSSI: Assister au dévoilement officiel de l’A220 d’Air Canada

Porter a publié cette carte des futures destinations potentielles.

Les destinations potentielles de Porter (crédit image: Porter)

 

C’est certainement très ambitieux. Il y a beaucoup de destinations sur cette carte.

Bien sûr, cela ne veut pas dire qu’elles se concrétiseront toutes. Il y a peu de choses que les transporteurs aériens aiment plus que de «teaser» de nouvelles routes… dont beaucoup finissent par finalement jamais être lancées.

Mais si Porter commence à desservir ne serait-ce que la moitié des points sur la carte, ce sera extrêmement positif pour notre paysage concurrentiel canadien.

Ils mentionnent que les nouveaux jets seront basés dans 4 aéroports canadiens:

  • Toronto-Pearson (YYZ)
  • Ottawa (YOW)
  • Montréal (YUL)
  • Halifax (YHZ)

Les autres villes canadiennes sur cette carte auront des vols vers ces 4 villes ou conserveront leur service YTZ existant (ou potentiellement les deux — pour ceux qui sont dans le rayon limité de portée d’un avion à turbopropulseur à partir de YTZ, bien sûr).

Porter commencera à recevoir ses livraisons du E195-E2 dans la seconde moitié de 2022, donc c’est encore assez loin.

Dans l’annonce d’hier, ils ont mentionné que les nouvelles liaisons spécifiques seront divulguées dans le futur. Le calendrier de réservation de Porter est déjà ouvert jusqu’en mai 2022 aujourd’hui, donc les nouvelles liaisons pourraient potentiellement être mis en vente d’ici quelques mois.

 

Le partenaire américain potentiel de Porter

Lorsque la rumeur de cette expansion a fait surface il y a quelques semaines, on ne savait pas si on devait en parler ou non parce que franchement, cela semblait être un changement tellement important. Presque trop important pour être vrai.

(Porter avait déjà fait une grosse commande conditionnelle de CSeries par le passé, mais ils voulaient simplement obtenir la permission de faire voler les jets à partir de YTZ, et non pas changer tout leur modèle d’affaires comme ils veulent le faire cette fois-ci).

Une partie de la rumeur impliquait un partenaire américain, et rien de tout cela n’a été mentionné dans l’annonce officielle d’hier.

Mais comme la rumeur initiale parlait précisément d’une commande ferme de 30 E195 et que cette partie s’est avérée tout à fait vraie, je vais quand même la partager — garde juste en tête que ce n’est pas officiel comme la première partie.

En gros, la rumeur parlait que Porter s’associerait à American Airlines (le plus grand transporteur aérien au monde selon de nombreuses mesures) et pourrait même rejoindre l’alliance aérienne oneworld en tant que partenaire de correspondance (en gros c’est une façon moins chère de rejoindre une alliance sans devenir membre à part entière).

Avions AA à DFW (crédit photo: Jimmy Emerson)

 

Ce serait formidable pour les amateurs de récompenses-voyage, avec potentiellement une nouvelle façon d’utiliser les points Avios déjà puissants, l’une des devises dans notre fichier gratuit des 5 programmes de récompenses essentiels pour les voyageurs canadiens (tu peux facilement obtenir des points Avios en les transférant à partir des points Amex, RBC et HSBC — ne manque pas notre guide ultime de ce programme la semaine prochaine).

Cette rumeur a beaucoup de sens: Air Canada est partenaire de United (ils dominent depuis longtemps) et WestJet est partenaire de Delta (depuis assez récemment, depuis que WestJet a pivoté vers un modèle de «full-service airline» aussi).

Donc le seul des transporteurs «Big 3 legacy» américains à ne pas avoir de partenaire canadien est American Airlines (AA)… parce que le Canada n’a juste pas (encore) 3 grands transporteur aériens.

C’est ironique, car si tu connais l’histoire de l’aviation canadienne, tu sais qu’AA est passé très proche d’acquérir Air Canada et qu’AA était associé dans le passé à Canadian Airlines, qui était un acteur très important ici avant de disparaître et de laisser AA sans aucune présence sur le marché canadien.

D’ailleurs, 8 des plus gros hubs d’AA sont sur la carte publiée par Porter (Dallas, Charlotte, Chicago, Miami, Phoenix, Los Angeles, Washington, New York) mais bon, ils ont tellement de villes sur cette carte que ça ne veut rien dire en soi. Aussi à noter: le président du conseil d’administartion de Porter est nul autre que Donald J. Carty… ancien PDG d’American Airlines.

Bref, le temps nous dira si cela se concrétise. Mais c’est certainement prometteur, parce qu’avoir un partenariat avec le plus grand transporteur aérien au monde aiderait certainement Porter à concurrencer les autres compagnies aériennes canadiennes… ce qui est toujours positif pour les consommateurs.

 

Tu veux recevoir plus de contenu pour recomencer à voyager pour moins cher?

Inscris-toi à notre infolettre gratuite

 

Sommaire

Porter a annoncé une expansion majeure et un bouleversement complet de son modèle d’affaires, ce qui augmentera la concurrence dans l’aviation canadienne et aidera à faire baisser les tarifs aériens!

Que veux-tu savoir sur Porter et son expansion? Dis-le-nous dans les commentaires ci-dessous.

 

Explore des destinations géniales: inspiration de voyage

Apprends des trucs de pro: astuces de voyage

Découvre les voyages gratuits: récompenses-voyage

 

Photo de couverture: Un futur E195-E2 dans la livrée de Porter (crédit photo: Porter)

Divulgation publicitaire: Par souci de transparence, Flytrippers peut recevoir des commissions sur les liens inclus dans cet article, à coût nul pour toi. Merci de les utiliser pour nous encourager gratuitement, nous l’apprécions! Tu nous permets de continuer à trouver gratuitement d’excellents deals et à offrir gratuitement du contenu intéressant. Puisque nous avons à coeur notre mission d’aider les voyageurs et que notre réputation et notre crédibilité priment sur tout, nous ne recommanderons JAMAIS un produit ou service dans lequel nous n’avons pas confiance ou que nous n’utilisons pas nous-mêmes et nous ne donnerons jamais à aucun tiers parti le moindre contrôle sur notre contenu. Pour plus de détails sur notre politique publicitaire, clique ici.

Partage cet article pour nous aider à aider le plus de gens à voyager plus pour moins:

Andrew D'Amours

Andrew est le cofondateur de Flytrippers. Il est passionné de voyages, mais aussi de l'industrie du voyage elle-même en tant qu'ancien consultant en gestion. Il partage son expérience et t'aide à économiser sur tes voyages. En tant que voyageur très économe, il adore trouver des bons deals et avoir des voyages gratuits grâce aux points de récompenses de voyage... pour l'aider à visiter chacun des pays du monde (compte actuel: 62/193 pays, 46/50 États Américains & 9/10 Provinces Canadiennes).

Leave a Reply