Guide d’introduction au programme Avios

Un programme plus méconnu, le programme Avios est pourtant un des plus avantageux. Surtout pour les voyageurs internationaux, mais on va te montrer comment il peut être très utile pour tous ceux qui veulent prendre l’avion à prix très réduit grâce au Travel Hacking (et comment c’est parfois mieux qu’Aeroplan).

On a commencé par partager les guides sur Aeroplan et Marriott, mais comme beaucoup d’entre vous sont des détenteurs de cartes American Express Or et American Express Platinum, voici le guide d’introduction pour comprendre le programme Avios.

Le programme Avios est le deuxième plus pratique au Canada parce que ce sont les Miles les plus faciles à accumuler pour obtenir des vols (presque) gratuits, après ceux d’Aeroplan. Moi personnellement, je trouve qu’ils sont même encore plus utiles! 

Déjà que c’est un monde qui peut être complexe, il faut vraiment avoir lu la base de comment les Miles de compagnies aériennes fonctionnent avant de se lancer dans les spécificités du programme Avios lui-même. Surtout que le programme Avios est un des plus complexes. 

Cet article tentera de tout expliquer le plus simplement possible, donc ça se peut qu’on aille un peu en surface dans quelques-uns des nombreux volets pour alléger… on pourra détailler davantage plusieurs sujets dans des articles de suivis!

En passant, pour ceux qui ne le savent pas, notre priorité chez Flytrippers demeure de repérer des deals de billets d’avion pas chers. Mais si tu aimes les vols pas chers, tu devrais aimer obtenir des voyages gratuits aussi, c’est pourquoi on a lancé notre nouvelle section sur le Travel Hacking.

Le programme Avios

Comme presque tous les programmes de Miles de compagnies aériennes, les Avios sont des Points à valeur variable, c’est donc dire que l’utilisation que tu en fais déterminera combien tu en auras pour tes Miles.

C’est un programme un peu moins «grand public» qu’Aeroplan, c’est-à-dire qu’il est surtout avantageux pour certaines situations spécifiques. Plus tu voyages beaucoup et plus tu es flexible, plus c’est facile de maximiser la valeur des Miles, surtout avec Avios.

D’où l’importance qu’on soit justement là pour t’aider à les maximiser. Commençons par le début.

Voici ce qu’on va aborder:

  • Un peu de background
  • La valeur d’un Mile et quand les utiliser
  • Où utiliser les Avios
  • La charte des prix
  • Les taxes
  • Comment accumuler des Avios
  • Comment réserver
  • Les meilleurs usages

Un peu de background

Le programme Avios, c’est le programme de Points de la compagnie aérienne British Airways. BA fait partie de l’alliance Oneworld, donc tu peux en fait utiliser les Points sur toutes les compagnies de Oneworld. 

C’est un programme qui est excellent pour utiliser à l’international. En gros, les Avios sont surtout bons pour les courts vols qui coûtent cher en argent, hors Amérique du Nord. C’est-à-dire si tu trouves un bon deal de Montréal et que là-bas tu veux te déplacer en avion à l’intérieur du pays ou à proximité (dépendant des destinations bien sûr). Mais il y a de bons usages au départ de Montréal aussi!

Une particularité de Avios, c’est que British Airways a aussi acquis la compagnie aérienne espagnole Iberia et la compagnie aérienne irlandaise Aer Lingus (qui elle n’est pas dans Oneworld), donc tu peux aussi transférer tes Avios Executive Club de British Airways (le nom officiel) en Points différents, c’est-à-dire en Avios Iberia et en Avios Aer Lingus. Ce sont des programmes séparés (mais qui portent le même nom pour être sûr d’être mêlant).

Un vol Air Canada peut coûter un nombre différent de Miles dépendant que tu utilise le programme Aeroplan ou un autre programme, c’est normal. Mais Avios, c’est pire: un vol Iberia peut coûter un nombre différent de Miles dépendant que tu utilises des Points Avios Executive Club BA ou des Points Avios Iberia… même si ils ont le même nom.

J’ai en ce moment moi-même des Points Avios dans 3 comptes séparés. Un peu mêlant, mais sache seulement que ça te donne plus d’options. On y reviendra.

C’est complexe le Travel Hacking. C’est pourquoi certains préfèrent se joindre à notre Club exclusif de Travel Hacking et qu’on leur dise comment avoir 1000$ par année et ne pas avoir à apprendre tous les détails, mais ne t’inquiète pas, on trippe Travel Hacking et on va continuer de te partager tous nos articles gratuitement pour que tu apprennes si tu veux apprendre. Le Club, la seule différence c’est que c’est clé-en-main.

La valeur d’un Mile et quand les utiliser

C’est possible de faire des très bons coups et d’en avoir pour 700$ de vols gratuits avec le 25 000 Avios qu’une carte donne en ce moment… comme c’est possible d’en avoir pour seulement 200$ de vols gratuits avec les mêmes 25 000 Miles si tu les utilises mal (ou 250$ en les utilisant en tant que Points à valeur fixe).

On va parler des bons usages à la fin, mais pour savoir ce qui est un bon usage, il faut savoir calculer le retour pour un usage.

Pour cela, il faut savoir combien vaut un Point Avios. Notre estimation et la valeur qu’on leur accorde nous-mêmes, c’est 1,5 ¢ par Point. Si un usage ne nous donne pas 1,5 ¢ au moins par Point, on paye en argent comptant.

Évidemment, c’est subjectif. Quelqu’un qui voyage moins pourrait accorder une valeur un peu moindre (mais il ne faut jamais descendre à moins de 1 ¢ par Mile). Un voyageur de luxe va leur accorder une valeur supérieure. Ça dépend. Mais 1,5 ¢ est pas mal un consensus standard.

C’est donc dire qu’utiliser 25 000 Miles, c’est comme dépenser 375$ de Miles. Tu n’as pas à payer 375$ évidemment, mais tu utilises l’équivalent de 375$ de Miles.

En prenant en compte les taxes (et parfois les surcharges) que tu payes en plus, ça limite les bons usages. Si le vol en argent comptant est moins cher que la valeur des Miles + les taxes et surcharges à payer, ce n’est pas un bon usage.

On a donné des exemples de tout ça dans comment maximiser les Points.

La valeur de 1,5 ¢, c’est la même valeur (théorique et estimée) qu’un Mile Aeroplan, mais comme les programmes sont complètements différents, tu peux faire un bien meilleur coût en transférant des Points AMEX parfois en Avios, parfois en Aeroplan.

Où utiliser les Avios

Ironiquement, même si c’est le programme de récompenses de British Airways, unes des pires compagnies aériennes avec qui tu peux utiliser tes Avios… c’est British Airways (même chose que les Aeroplan avec Air Canada).

C’est qu’ils imposent des surcharges indécentes sur les billets achetés avec des Points qui passent par Londres (leur hub principal), au point où c’est difficile de faire un bon coup avec British Airways.

Heureusement, les Miles sont aussi utilisables sur toutes les compagnies aériennes qui font partie de Oneworld, l’alliance aérienne dont British Airways fait partie tel que mentionné.

Les compagnies membres de Oneworld.

 

Voici la liste des compagnies aériennes de Oneworld:

American Airlines, British Airways, Cathay Pacific, Finnair, Iberia, Japan Airlines (JAL), LATAM, Malaysia Airlines, Qantas, Qatar Airways, Royal Jordanian, S7 Airlines, SriLankan

BA a aussi d’autres partenaires que tu peux prendre avec tes Avios:

Air Italy, Air Nostrum/Iberia Regional, Alaska Airlines (téléphone seulement), Cathay Dragon, Comair (BA sud-africain), Flybe, Iberia Express, Jetconnect (téléphone seulement), QantasLink (téléphone seulement), SUN-AIR

Bon, ce sera pour un article futur, mais comme c’est complexe, sache aussi qu’en transférant tes Avios en Avios Iberia ou en Avios AerLingus, tu peux même réserver certains vols sur des partenaires additionnels:

Avianca, Binter Canarias, LEVEL, Royal Air Maroc, Vueling

La charte des prix

C’est bien beau tous ces partenaires, mais comment ça fonctionne?

Les règles du programme Avios sont complètement différentes de celles du programme Aeroplan. 

Le programme Avios utilise une charte par distance (alors qu’Aeroplan utilise une charte par région).

Donc le prix en Miles pour un vol est quand même facile à comprendre: ça dépend de la distance entre les deux villes.

C’est donc là un des avantages incroyables d’Avios: comme le prix (en argent) des billets d’avions n’a rien à voir avec la distance parcourue, certains vols courts sont parfois très chers. Avec Avios, c’est très peu de Points qui sont requis.

Un des désavantages, c’est que chaque segment de vol est compté séparément. Par exemple, avec Aeroplan, un itinéraire de Montréal au Mexique serait calculé en fonction de la région du Mexique seulement, peu importe les escales.

Comme Avios est par distance, il faut calculer séparément le coût de Montréal à Miami et de Miami au Mexique par exemple. Dans le fond, les escales ne sont pas gratuites contrairement à Aeroplan. Donc les Avios sont surtout avantageux pour les vols directs.

La charte indique donc le prix de chaque segment de vol séparé (ce sont des prix aller-simple).

Voici les prix par distance:

La première remarque, c’est que la zone 1 ne coûte que 4500 Points, c’est incroyablement peu. Pour comparer avec Aeroplan, le moins cher vol coûter 12 500 (presque 3 fois plus), si on exclut les vols short-haul à 7 500 qui ne peuvent être utilisés que sur Air Canada, donc avec une centaine de dollars de surcharges par direction (souvent un très mauvais usage).

La plupart des usages de Avios qui ne coûte que 4500 Points ont moins de 50$ de taxes / surcharges, souvent moins de 10$.

Le seul problème (ou exception), ce sont les vols qui touchent aux États-Unis. Comme 4500 c’est pratiquement donné, et qu’à peu près tout le monde qui fait du Travel Hacking est aux États-Unis, les vols de Zone 1 qui touchent aux États-Unis sont chargés à 7 500 au lieu de 4 500.

La notion de Peak / Off-Peak c’est aussi unique, pour Aeroplan ça n’existe pas par exemple. C’est assez rare même pour tous les programmes en général, car habituellement c’est un des plus grands avantages du Travel Hacking: les gens qui ne peuvent voyager que pendant les périodes où les billets sont chers en argent paient le même nombre de Points à l’année.

Mais ce n’est que pour les usages sur British Airways, Iberia ou Aer Lingus (les compagnies qui appartiennent à la même compagnie) pas aux vols sur les partenaires. Pour les partenaires, c’est toujours le prix Peak. À voir dans l’article sur les meilleurs usages.

Donc, en gros, le meilleur usage des Avios, c’est pour des vols internationaux courts à 4 500 Points, sans escales (donc à partir de chacun des hubs Oneworld), je vais plus en détails dans l’article des meilleurs usages.

L’astuce pour voir le prix en Avios des destinations (à partir d’un aéroport précis) c’est d’utiliser la carte Avios super pratique de Wandering Aramean. Ça ne montre que les vols directs d’un aéroport, donc suffit d’additionner le prix des vols car Avios charge par segment (mais là, plus tu ajoutes de vol, moins Avios a de chances d’être un bon programme à utiliser pour tes besoins).

Donnons simplement quelques exemples rapides juste pour te montrer le fonctionnement de la charte. Un vol en classe économique de Montréal à une région proche coûte 7 500 Miles, donc vers Chicago, New York, Philadelphie et Charlotte, car ce sont les seuls vols directs de American Airlines dans cette zone (Avios c’est toujour un prix par vol direct).

American a aussi un vol Miami-Montréal, mais c’est un vol d’une distance de 1 404 miles donc ça tombe dans la zone 3, un coût de 10 000 Avios (donc 20 000 aller-retour).

Pour comparaison, le même vol sur Air Canada va te coûter 25 000 Aeroplan (et pas mal plus cher de taxes et surcharges, voir la prochaine section). Tu sauves donc 5000 Points AMEX par exemple, ce qui te donne en fait un vol de plus gratuit dans la Zone 1 à l’international! Rien qu’en transférant tes Points AMEX à Avios au lieu de Aeroplan.

D’ailleurs, dernier exemple avant la section des meilleurs usages, c’est justement ces vols-là qu’il faut maximiser avec Avios. Les courts à 4 500 Points, comme par exemple celui que je vais réserver entre Johannesbourg et Victoria Falls, qui coûterait 228$ aller-simple, mais qui ne coûte que 4500 Avios.

Ce vol-là coûte seulement 60$ de taxes, donc un retour de 3,7 ¢ par Point Avios (228$ – 60$ = 168$ et 168$ / 4 500 = 3,7 ¢), pas mal plus que la valeur de 1,5¢ estimée n’est-ce-pas! L’autre méthode de calcul, c’est que j’ai pris 4500 Avios qui valent 1,5 ¢ (donc 68$ de Points) plus 60$ de taxes: j’ai payé l’équivalent de 128$ pour un vol qui vaut 228$. Pas mal.

Les taxes

Si tu connais le programme Aeroplan, tu sais que les taxes et surcharges, du moins sur Air Canada, sont très élevées. Le principe est similaire pour British Airways, pour les vols qui passent par Londres. Donc c’est à éviter.

Mais pour la plupart des partenaires Avios, les surcharges sont faibles ou inexistantes. Tu peux payer aussi peu que 5$US de taxes sur certains billets Avios, là ce n’est pas comme Aeroplan ou le Canada, c’est vraiment des billets presque gratuits (presque comme les nuits avec les Points d’hôtels, qui elles ne nécessitent pas de payer les taxes).

Par exemple, le vol direct Montréal-Miami qui coûte 20 000 Avios aller-retour te coûtera seulement 72$ de taxes.

Le même vol sur Air Canada avec des Aeroplan te coûte non seulement 5000 Points AMEX de plus, mais aussi 130$ de surcharges Air Canada en plus des taxes, car c’est 203$ au total avec Aeroplan…

Les gens qui ne s’y connaissent pas beaucoup en Travel Hacking font malheureusement souvent ce genre d’erreur commune. 5000 Points et 130$ de plus perdus, pour exactement le même itinéraire.

Comment accumuler des Avios

La clé du travel hacking, ce sont les cartes de crédit, car c’est ce qui permet des Points et Miles hyper rapidement.

Surtout avec les primes de bienvenue, mais aussi ensuite en accumulant des Miles sur tous tes achats.

Voici les meilleurs en ce moment (ça change toujours, on met toujours à jours notre classement des cartes de crédit):

  • American Express Or: c’est la meilleure pour la plupart des gens, elle donne 25 000 Points AMEX (qui se transfèrent en 25 000 Points Avios). On estime que ça vaut 375$ et elle ne coûte que 150$ (net de ~225$ de voyages gratuits) Lire l’article détaillé
  • American Express Platine: cette offre est présentement suspendue pendant la crise du coronavirus. Abonne-toi à notre infolettre gratuite sur les points de récompenses voyage pour le savoir en primeur quand elle sera de retour.
  • American Express Or PME: celle-là est pour ceux qui ont une PME ou sont travailleurs autonomes (la définition est très loose en passant). Elle donne 30 000 Avios (au net ~275$ de voyages gratuits après le frais annuel) Lire les détails
  • RBC Avion: la moins bonne offre, honnêtement ne la commande pas tout de suite à moins d’avoir déjà la AMEX Or et d’avoir besoin d’Avios rapidement! Il y a souvent des offres de 25 000 Points et première année gratuite, en ce moment c’est seulement 20 000 Points alors ça peut être mieux, mais si tu l’as déjà sache qu’elle te permet de transférer en Avios et sinon surveille notre classement à tous les mois pour qu’on te dise quand elle revient intéressante Commander la carte (en anglais car en français la promo n’existe pas…)

Une fois que tu as une carte qui accumule des Points AMEX ou RBC, ça te permet d’accumuler des Points Avios sur tous tes achats.

D’ailleurs, elles ne sont pas toutes créées égales pour le taux d’accumulation. Le taux de base est de 1 Point Avios accumulé par 1$ dépensé, sauf pour la Platine qui donne toujours 1,25 Avios (25% de plus). Mais sur certaines catégories, la Or donne 2 Avios par 1$. Ce sera pour un article à venir bientôt.

Comment réserver

Le défi, c’est toujours de trouver de la disponibilité sur les vols, tel qu’expliqué dans l’article sur la base des Miles de compagnies aériennes. On va faire un article détaillé là-dessus plus tard. Particulièrement avec Avios, il faut donc chercher d’avance et être un peu flexible quand même.

Le programme Avios a une particularité, c’est que l’outil de recherche sur le site de British Airways est un peu nul. 

L’astuce, c’est donc de faire les recherches sur le site de la compagnie aérienne que tu veux réserver, comme si tu prenais leurs Points. Par exemple pour les vols American Airlines de Montréal à Miami, je cherche sur le site de AA et je regarde pour voir la disponibilité avec leur calendrier pratique.

Sans aller trop dans le détail pointu, il faut qu’il y ait de la disponibilité au niveau de Points le plus bas pour que ça soit réservable par Avios.

Donc ici, tu vois que du 22 au 26 janvier il y a de la disponibilité pour le vol au niveau 15 000 Points (laisse faire le prix, ça c’est si tu prendrais des Points American Airlines, c’est juste la disponibilité qui compte).

Donc les dates disponibles à 15K vont apparaître sur le site Avios lorsque tu vas vouloir réserver. Celles à 25K, tu n’auras tout simplement pas de disponibilité.

Même chose pour les autres partenaires, j’y reviendrai dans un article plus avancé.

Les meilleurs usages

Voici l’article sur les meilleurs usages de Points Avios qui aide à décider si tu devrais transférer des Points AMEX en Avios avec la promo de 30% qui se termine ce soir.

Tu veux recevoir plus de contenu sur Avios?

Inscris-toi à notre infolettre sur les points

 

Voilà la base sur Avios, ne manque pas d’autres articles de niveau plus avancé bientôt (et des articles sur d’autres programmes). As-tu des questions? Pose-nous les dans les commentaires ci-dessous.

Vous voulez voir nos rabais sur les billets d’avion?
Cliquez ici pour voir nos aubaines de vols à très bas prix
Vous voulez d’autres astuces et inspirations voyage?
Cliquez ici pour aller à la page principale du blog
Vous aimerez sûrement cet article:
Cartes de crédit de voyage: les meilleures offres

Aidez-nous à faire connaître nos aubaines et nos conseils sur les voyages à bas prix en partageant cet article et surtout ajoutez Flytrippers à vos favoris pour nous permettre de vous aider à naviguer dans le monde des voyages à bas prix!

Divulgation publicitaire: Flytrippers reçoit des commissions sur les liens inclus dans cet article. Nous apprécions que vous utilisiez ceux-ci, surtout que cela ne vous coûte jamais plus cher, et nous vous remercions de nous encourager et nous permettre de continuer à trouver pour vous d’excellents deals et du contenu intéressant. Par souci de transparence, sachez que nous ne recommanderons JAMAIS un produit ou service dans lequel nous n’avons pas confiance ou que nous n’utilisons pas nous-même, puisque notre réputation et notre crédibilité vaut beaucoup plus que les commissions. Ce principe est une partie essentielle et non-négociable de tous nos partenariats: nous ne donnerons jamais à aucun tierce parti le moindre contrôle sur notre contenu. Pour plus de détails sur notre politique publicitaire, cliquez ici.

Divulgation: Flytrippers n’est pas un conseiller financier et ne peut d’aucune manière être considéré de la sorte. Nous vous exprimons des opinions personnelles pour vous informer sur le sujet, mais nous vous recommandons de faire vos vérifications personnelles pour vous assurer que le travel hacking est adéquat pour votre propre situation.

Andrew D'Amours

Andrew est le cofondateur de Flytrippers. Il est passionné de voyages, mais aussi de l'industrie du voyage elle-même en tant qu'ancien consultant en gestion. Il partage son expérience et t'aide à économiser sur tes voyages. En tant que voyageur très économe, il adore trouver des bons deals et avoir des voyages gratuits grâce au points de récompenses de voyage... pour l'aider à visiter chacun des pays du monde (compte actuel: 59/193 pays, 46/50 États Américains & 9/10 Provinces Canadiennes).

Cet article a 2 commentaires

  1. roxane deslandes

    Bonjour! Je viens de transférer mes points amex or en avios suite à la promotion du 30 %. Si je n’utilise pas mes points tout de suite, est-ce qu’après 1 an mes points retombent à zéro ? Merci :)))

    1. Bonjour, la politique d’expiration des Avios c’est 36 mois (3 ans) alors ça te laisse un peu plus de loose 🙂

Laisser un commentaire