Quelle est la différence entre un “layover” et un “stopover” ?

Il y a plusieurs détails que tu ne connais peut-être pas si tu n’es pas un expert des recherches de vols, mais qui sont très utiles pour planifier tes voyages. Par exemple, plusieurs ne savent pas qu’il y a deux types complètement différents d’escales et ne savent donc pas quelle est la différence entre un “layover” et un “stopover” (les termes en anglais).

Je t’explique la différence importante entre les deux.

Et la semaine prochaine je vais te partager les 4 astuces de pro, soit comment chacun peut t’aider à visiter des villes supplémentaires en voyage (ce qui est génial et quelque chose que ceux qui aiment voyager aiment habituellement faire).

 

L’importante distinction

D’abord, répondons à la question linguistique: pourquoi dire “layover” et “stopover” ?

Tout dans le monde du voyage est plus simple en anglais, car qu’on le veuille ou non, c’est la langue internationale. Mais une autre raison dans ce cas-ci, c’est qu’ils ont deux mots séparés pour deux choses complètement séparées, ce qui est tout à fait logique et qui n’est malheureusement pas le cas en français.

En anglais, il y a des layovers et des stopovers. En français… les deux sont officiellement des “escales”, même si les deux types n’ont à peu près rien en commun (il est compliqué notre français, mais si tu t’y connais et que tu veux devenir un nomade digital et voyager, Flytrippers embauche alors applique avant demain pour devenir notre experte ou expert en traduction).

Alors quelle est la différence entre un layover et un stopover ?

Un “layover” c’est:

  • une simple correspondance
  • moins de 24 heures
  • inclus par défaut dans tes billets
  • inclus dans le prix (et les vols avec layovers sont souvent moins chers)
  • un arrêt que tu ne peux pas “choisir”, outre les choix offerts par les moteurs de recherche

Un “stopover” c’est:

  • pas une simple correspondance
  • plus de 24 heures
  • jamais inclus par défaut, tu dois te le créer toi-même spécifiquement
  • pas le même prix, la plupart du temps (voir ci-dessous)
  • un arrêt que tu peux choisir et personnaliser entièrement

 

Layovers

La plupart des vols moins chers ont des layovers intégrés dans les billets, et tu as définitivement déjà eu une correspondance si tu as le moindrement déjà pris l’avion. Tu les connais. Correspondance serait d’ailleurs le terme le plus approprié si on veut absolument traduire le mot layover.

Si tu consultes notre page de deals de vols pas chers régulièrement, tous les deals qu’on repère sont soit directs ou avec correspondance; il n’y a jamais de stopovers.

Tu peux parfois te servir des correspondances pour visiter la ville où tu arrêtes, grâce aux plus longues correspondances. Le plus long c’est, le mieux c’est. Mais pour être clair, ce qu’on appelle les longues correspondances ne sont quand même pas des stopovers. Oui, elles te permettent de visiter (brièvement) la ville, mais elles remplissent quand même les critères pour être de simples correspondances.

Même si les longues correspondances ne sont pas aussi géniales que les stopovers, elles peuvent quand même être intéressantes: j’ai utilisé de nombreuses longues correspondances pour découvrir des villes que je n’aurais pas encore eu la chance de visiter encore.

Non seulement est-ce une ville supplémentaire gratuitement, en fait c’est encore mieux: ça te sauve te l’argent habituellement, parce que les vols avec de longues correspondances sont généralement moins chers (parce que la plupart des gens préférent que voyager soit pratique plutôt que pas cher).

Mais les longues correspondances sont malheureusement rares et la plupart d’entres elles ne sont généralement que suffisamment longues pour changer d’avion (et trop courtes pour visiter la ville). Internationalement tu trouveras plus de longues escales dans les résultats de recherches, mais même là, c’est rarement près du maximum de 24 heures.

Exemple de layover (correspondance):

Tu cherches un vol Montréal-Budapest.

 

Tu verras donc des vols avec des options différentes de correspondances dans des villes variées.

 

Ces arrêts sont des correspondances (layovers).

En passant, en guise de rappel, s’il-te-plaît ne paye pas 1000$ pour aller en Europe si tu veux voyager pour pas cher: il y a une option pas mal meilleure (voir la dernière section pour l’astuce).

 

Stopovers

Comme les stopovers ne sont jamais inclus par défaut, tu dois les réserver spécifiquement si tu en veux. Les vols avec stopovers sont aussi connus sous le nom de vols multi-destinations ou multi-villes (multi-city ou multi-destination en anglais).

Les vols multi-destinations sont tout de même achetés sur un seul billet, alors c’est à ne pas confondre avec notre technique des itinéraires multi-billets qui a le même effet de créer un stopover, mais qui est souvent moins chère, car tu combines carrément deux billets entièrement séparés.

Malheureusement, les billets avec stopovers sont souvent plus chers que les allers-retours réguliers, car la plupart des gens sont prêts à payer plus pour passer plus de temps dans une ville supplémentaire (ce qui a du sens, puisque c’est génial) et pour l’aspect pratique d’avoir tout sur le même billet.

Mais il y a des astuces pour obtenir des stopovers gratuitement, j’y arrive dans un instant.

Exemple de stopover (multi-destination):

Tu sélectionnes l’option de recherche “multi-destination” pour choisir un vol Montréal-Barcelone-Budapest car tu veux passer quelques jours en Espagne (soit parce que l’Espagne c’est magnifique ou parce que tu veux profiter du deal d’hôtel qui te donne 17 nuits en Espagne pour 120$ total par personne avec un compagnon de voyage).

 

Tu verras donc des résultats qui combinent précisément des vols vers Barcelone et ensuite vers Budapest.

 

Ces arrêts sont des stopovers.

Encore une fois, cette option n’est pas la moins chère si tu veux sauver de l’argent (pour cette astuce-là, tu devras revenir lire la suite dans l’article suivant).

 

Astuce pour éviter de payer 1000$ pour aller en Europe

Dans le premier exemple ci-dessus, les vols de Montréal à Budapest étaient 1000$. Ce qui n’est quand même pas si pire, souvent des gens paient encore plus que ça pour aller en Europe. Mais il y a une astuce si facile que plus de gens devraient savoir.

Plutôt que d’acheter le vol sur un seul billet à 1000$, repère plutôt la destination la moins chère en Europe pour tes dates. Il y a souvent Paris autour de 600$, c’est le cas pour les dates de l’exemple. Alors achète ça, et ensuite Paris-Budapest, c’est souvent 100$ aller-retour.

C’est 300$ d’économies très facilement. Ce 300$, ça peut couvrir toutes tes dépenses de voyages pour une semaine complète dans bien des pays d’Europe de l’Est si tu voyages en mode budget-travel! Ou même presque deux semaines dans les pays encore plus abordables.

La nuit à Paris va te coûter un peu plus chère qu’à Budapest (ce n’est qu’un surplus, tu l’aurais payé quand même à Budapest) mais on peut classer ça comme dépense très raisonnable pour la chance de pouvoir passer une journée à Paris en bonus. Se promener dans les rues parisiennes, il y a pire que ça dans la vie non?

 

Tu veux recevoir la suite directement dans ta boîte de courriels?



 

Sommaire

Tu connais maintenant l’importante différence entre un layover et un stopover, les deux types d’escales très distinctes. Et encore plus important, reviens la semaine prochaine pour connaitre comment les utiliser pour ajouter une ville additionnelle à ton prochain voyage.

 

As-tu des questions sur les types d’escales? En as-tu déjà utilisé pour explorer une nouvelle ville? Dis-nous-le dans les commentaires ci-dessous!

Aide-nous à faire connaître nos aubaines et nos conseils sur les voyages à bas prix en partageant cet article et surtout ajoute Flytrippers à tes favoris pour nous permettre de t’aider à naviguer dans le monde des voyages à bas prix!

Photo de couverture: Budapest (crédit photo: Patrick Robert Doyle)

Divulgation publicitaire: Flytrippers reçoit des commissions sur les liens inclus dans cet article. Nous apprécions que vous utilisiez ceux-ci, surtout que cela ne vous coûte jamais plus cher, et nous vous remercions de nous encourager et nous permettre de continuer à trouver pour vous d’excellents deals et du contenu intéressant. Par souci de transparence, sachez que nous ne recommanderons JAMAIS un produit ou service dans lequel nous n’avons pas confiance ou que nous n’utilisons pas nous-même, puisque notre réputation et notre crédibilité vaut beaucoup plus que les commissions. Ce principe est une partie essentielle et non-négociable de tous nos partenariats: nous ne donnerons jamais à aucun tierce parti le moindre contrôle sur notre contenu. Pour plus de détails sur notre politique publicitaire, cliquez ici.

Andrew D'Amours

Andrew est le cofondateur de Flytrippers. Il est passionné de voyages, mais aussi de l'industrie du voyage elle-même en tant qu'ancien consultant en gestion. Il partage son expérience et t'aide à économiser sur tes voyages. En tant que voyageur très économe, il adore trouver des bons deals et avoir des voyages gratuits grâce au points de récompenses de voyage... pour l'aider à visiter chacun des pays du monde (compte actuel: 59/193 pays, 46/50 États Américains & 9/10 Provinces Canadiennes).

This Post Has 6 Comments

  1. Oui j’aime bien les stopovers… je le fais régulièrement et une façon de profiter du voyage pour connaître des destinations intermédiaires… Je privilégie des stopover plus longs et je ne prends qu’un billet a/r vers l’Europe. Et là-bas, je fais un segment intermédiaire train/avion low cost très facile à organiser à l’avance

    1. En effet, tu l’as bien compris c’est vraiment pratique, surtout pour l’Europe 🙂 Merci d’avoir partagé ton expérience 🙂

  2. J’apprécie beaucoup les trucs que vous mettez pour nous aider.

  3. Je tiens juste à vous remercier pour vos contenus si éducatifs pour moi. J’adore vous lire. Je ne voyage qu’une fois ou deux par année et j’en suis à mes débuts mais vous me réveillez solidement avec tous vos articles et vous me donnez le goût de m’y intéresser toujours davantage. Nous allons au Costa Rica en janvier et c’est en parti grâce à vous. ( si vous avez un article à ce sujet ou une blogueuse qui a un article, je serais très heureuse de le lire). Bonne continuité.

    1. Allo Karen, merci beaucoup pour ton message! Aider à voyager plus, c’est vraiment notre but alors ça nous fait plaisir à lire 🙂 Super pour le Costa Rica, l’autre cofondateur de Flytrippers Kevin vient d’y passer quelques semaines, je vais l’inciter à partager son expérience car ni un ni l’autre sommes assez assidus sur parler de nos propres voyages, mias en attendant en voici deux sur le pays écrits par nos blogueuses-invitées 🙂
      https://flytrippers.com/fr/tag/costa-rica-fr/

Laisser un commentaire

×

Cart