You are currently viewing Ma semaine à Nashville (partie 2): mon top des choses à faire et à voir à Music City

Nashville, au Tennessee, est souvent surnommée «Music City», et on peut facilement comprendre pourquoi. C’est une ville où des stars de la musique country et des auteurs-compositeurs de talent se rendent en quête de gloire et d’inspiration. Impossible d’aller quelque part sans entendre de la musique qui résonne dans un des nombreux honky-tonks et autres salles de spectacles qui font la renommée de la ville. 

Mais il y a loin d’avoir juste de la musique country à Nashville. C’est exactement ce que j’ai découvert en juin lors de mon voyage solo dans cette ville. 

Pour en savoir un peu plus sur le contexte de mon voyage à Nashville et les astuces logistiques, tu peux lire la première partie ici. Reste à l’affût pour la dernière partie sur les voyages solos, en tant que personne qui commence à peine à voyager de cette manière.

Voici donc quelques-uns de mes endroits et attraits préférés pour une semaine à Nashville.

 

Explorer le meilleur de Music City

Je suis une grande fan de musique, et c’est une des principales raisons pour lesquelles j’ai choisi Nashville comme destination pour un de mes voyages cet été. Et la musique est vraiment partout dans la ville, à commencer par la musique live.

L’atmosphère festive et musicale de Nashville est vraiment unique. Peu importe l’heure du jour ou de la nuit, il y a presque assurément un spectacle quelque part — et un enterrement de vie de jeune fille ou un groupe d’amis qui font la fête dans un party bus à toit ouvert ou une remorque tirée par un tracteur!

Un des meilleurs endroits pour écouter de la musique live, c’est sur Lower Broadway, également connu sous le nom de «Honky Tonk Highway». C’est là que se trouvent les célèbres bars de musique country appelés honky tonks, avec une atmosphère éclatée, des boissons fraîches et de la musique live du matin au soir.

Lower Broadway un soir de semaine (crédit photo: Isabelle Labrosse)

 

La plupart des honky tonks de Lower Broadway ne chargent rien pour l’entrée, ce qui veut dire que tu peux en visiter plusieurs pour profiter de l’ambiance unique de chacun et vivre l’expérience complète. Mais apporte quand même de l’argent comptant pour laisser un pourboire aux artistes et montrer que tu apprécies leur performance! 

Les honky tonks peuvent être assez bondés, donc si ce n’est pas trop ton truc, sache que plusieurs d’entre eux ont un 2e (ou même 3e) étage avec un groupe différent, un autre bar et souvent un peu plus d’espace.

C’est très animé sur Lower Broadway, en journée comme en soirée (crédit photo: Drew Hays)

 

Parmi la variété d’établissements qui longent Lower Broadway, le Tootsie’s Orchid Lounge (c’est le bâtiment violet) est un des premiers honky tonks, une institution dont les murs sont couverts de photos et de souvenirs de l’époque où il accueillait des stars comme Kris Kristofferson, Patsy Cline et Willie Nelson au début de leur carrière.

Pas trop loin de là, le Ryman Auditorium est un autre morceau de l’histoire de la musique à Nashville. Cet amphithéâtre légendaire accueillait autrefois le Grand Ole Opry, un concert de musique country tenu chaque semaine en personne et à la radio depuis les années 1920, qui réunit sur scène des légendes de la musique country et des nouveaux talents prometteurs.

Le Ryman Auditorium (crédit photo: Isabelle Labrosse)

 

Si tu as l’occasion, va voir un concert au Ryman (je l’ai fait et j’ai adoré!). Arrive un peu plus tôt pour voir la salle, ses jolis vitraux et ses bancs en bois qui rappellent ceux d’une église (pas étonnant qu’on lui donne le surnom d’«église mère de la musique country»). 

Si tu ne peux pas assister à un concert, fais une visite guidée pour en savoir plus sur le passé et le présent de ce lieu mythique.

L’intérieur du Ryman Auditorium (crédit photo: Isabelle Labrosse)

 

Si tu veux en savoir plus sur l’histoire musicale de Nashville, il y a plusieurs musées consacrés à la musique dans la ville, y compris le National Museum of African American Music, qui célèbre le rôle central joué par les Afro-Américains dans les différents genres de musique américaine, du jazz au hip-hop, et le Country Music Hall of Fame and Museum, qui retrace l’histoire de la musique country de ses racines à aujourd’hui.

Country Music Hall of Fame (crédit photo: Isabelle Labrosse)

 

Le RCA Studio B est un studio d’enregistrement historique construit en 1957 par les légendes de Nashville Chet Atkins et Owen Bradley. Il a été utilisé par de nombreux grands noms de la musique country, y compris Patsy Cline, Roy Orbison, Dolly Parton et Elvis Presley.

La visite du studio est seulement possible en achetant des billets pour le Country Music Hall of Fame and Museum, mais ça en vaut vraiment la peine. Tu vas voir le matériel et les instruments d’enregistrement d’origine, en plus d’entendre des histoires et des anecdotes sur les heures de gloire du studio et son rôle dans l’histoire de l’enregistrement de la musique country. Tu vas aussi pouvoir te tenir à l’endroit exact où Elvis a enregistré plus de 200 de ses chansons.

À l’intérieur du RCA Studio B (crédit photo: Isabelle Labrosse)

 

Music Row est le surnom d’un quartier historique qui s’étend sur quelques coins de rue au sud-ouest du centre-ville de Nashville, et c’est là que se concentre l’industrie musicale de la ville. 

La plupart des grandes maisons de disques y ont leur siège social, tout comme de nombreuses maisons d’édition musicale et studios d’enregistrement. Si tu es fan de musique, c’est une visite qui vaut le coup pour t’imprégner de l’ambiance et voir où certaines de tes chansons préférées ont été enregistrées.

Si tu veux faire une pause de la marche, je te recommande vivement le circuit guidé Soul of Music City de la compagnie Old Town Trolley. Tu vas vraiment pouvoir découvrir l’esprit de Nashville avec un guide qui joue de la musique (oui, il y a un clavier dans le bus!), tout en chantant des passages de chansons écrites, jouées ou enregistrées à Nashville et en entendant des histoires intéressantes sur Music City.

 

Nashville au-delà de la musique

Mais il y a bien plus que de la musique à Nashville, et c’est vraiment en visitant ses différents quartiers que tu peux le découvrir. Voici quelques points forts de ceux que j’ai visités:

 

Centre-ville de Nashville

C’est le cœur de Nashville, et il y a beaucoup à faire et à voir dans le centre-ville. Tu peux commencer par te rendre au State Capitol, qui est considéré comme l’un des plus beaux capitoles aux États-Unis (Andrew, le cofondateur de Flytrippers, en a visité 24 et il était d’accord). 

C’est aussi un monument historique national, et il y a une belle vue sur le reste de la ville du haut de la colline.

Le State Capitol à Nashville (crédit photo: Isabelle Labrosse)

 

Pas trop loin du capitole se trouve le Tennessee State Museum, qui raconte l’histoire du Tennessee depuis ses débuts jusqu’à aujourd’hui avec des expositions interactives et une vaste collection d’art. L’entrée est gratuite, ce qui est toujours intéressant.

Si tu te diriges vers la rivière Cumberland, tu peux faire un promenade sur le pont piétonnier John Seigenthaler, qui relie le centre-ville à la rive est de la rivière. Tu vas avoir une belle vue sur la silhouette de la ville et sur le Nissan Stadium (domicile des Tennessee Titans de la NFL). 

Je te suggère d’y aller en soirée pour éviter la chaleur (les étés de Nashville peuvent être assez chauds), mais surtout pour voir les jolies couleurs du coucher de soleil derrière les bâtiments.

Vue sur Nashville de la passerelle piétonne (crédit photo: Isabelle Labrosse)

 

Le centre-ville de Nashville regorge aussi de restaurants et autres établissements pour animer la vie nocturne. 

Pour une soirée un peu à l’écart du côté clinquant et de la foule de Lower Broadway, Printer’s Alley est un incontournable. On dit que cette ruelle étroite abrite certains des meilleurs bars de Nashville. Tu vas y trouver un peu de tout pour tous les goûts, des petits dive bars aux terrasses sur les toits.

Printer’s Alley (crédit photo: Isabelle Labrosse)

 

J’ai aussi beaucoup aimé le Sixty Vines, un restaurant et bar à vin très design et lumineux, où tu peux choisir parmi une sélection de 60 vins en fût (ça explique le nom).

 

East Nashville et le quartier Five Points

Ça, c’est un de mes endroits préférés à Nashville. C’est un peu plus éloigné du centre-ville, mais c’est aussi un peu plus alternatif que les autres quartiers et on y trouve d’excellents restaurants, bars, cafés et boutiques.

Il y a aussi beaucoup de murales et d’art de rue à admirer en marchant.

Art de rue à East Nashville (crédit photo: Isabelle Labrosse)

 

J’aime toujours beaucoup vivre des expériences en lien avec la cuisine et les boissons quand je voyage, et East Nashville a définitivement livré la marchandise sur cet aspect. 

J’ai pris un délicieux déjeuner à l’australienne au Heart, un petit restaurant verdoyant inspiré de la culture des cafés de Melbourne. Les œufs turcs et le «Heartbeet» (un latte glacé avec de la poudre de betterave) étaient excellents!

Repas au restaurant Heart (crédit photo: Isabelle Labrosse)

 

Pour les cocktails, le Fox Bar & Cocktail Club, caché à l’arrière d’un commerce, a aussi une atmosphère vraiment agréable et une excellente sélection de cocktails et d’alcools.

J’avais aussi décidé de me payer une expérience typique du Tennessee, donc je me suis inscrite à un atelier sur le whisky du Tennessee, organisé par un chef devenu expert en whisky au Rosemary & Beauty Queen, un bar très mignon du quartier Five Points.

C’était vraiment intéressant de jaser avec l’hôte et d’en apprendre sur cet alcool et sur la façon de préparer des old-fashioneds comme une pro, tant une version classique qu’une autre infusée au thé à la pêche! Et comme je voyageais en solo, c’était aussi un bon moyen de rencontrer de nouvelles personnes. 

Atelier sur le whisky (crédit photo: Isabelle Labrosse)

 

Le West End

L’épicentre du West End, c’est le Centennial Park, un grand parc avec un centre d’arts, des monuments historiques et un jardin encaissé. Il y avait de la musique live gratuite pour les célébrations de la Fierté quand j’y suis allée, et c’était vraiment agréable de se promener sur le sentier d’un peu plus d’un kilomètre qui fait une boucle autour du lac.

Par contre, la pièce maîtresse de ce parc est sans contredit le Parthénon, une réplique grandeur nature du temple de la Grèce antique qui sert maintenant de musée d’art. Un des surnoms de Nashville, «Athènes du Sud», a inspiré le choix de bâtir ce monument.

Je n’ai pas été à l’intérieur, mais il y a une statue d’Athéna de 13 mètres de haut — la plus grande statue intérieure aux États-Unis.

Le Parthénon (crédit photo: Isabelle Labrosse)

 

Même si j’ai passé une semaine entière à Nashville, il y a encore plusieurs endroits que je n’ai pas pu voir (vu que je travaillais en même temps), comme The Gultch, un quartier haut de gamme avec des hôtels chics, des restaurants branchés et une murale d’ailes assez populaire, ou Green Hills, où se trouve le Bluebird Cafe (une salle de spectacle intimiste parmi les plus populaires pour entendre les nouvelles chansons originales des auteurs-compositeurs de la ville — achète tes billets tôt, ils se vendent souvent des semaines à l’avance).

 

Tu veux recevoir plus de contenu sur des destinations inspirantes?

Inscris-toi à notre infolettre gratuite

 

Sommaire

J’espère que tu as apprécié cette petite visite de Nashville! Si tu décides de voyager dans la région un jour, assure-toi de visiter ces endroits et bien d’autres encore. Les mélomanes se sentiront comme à la maison, mais il y a vraiment quelque chose pour tout le monde dans cette ville dynamique.

Que veux-tu savoir sur Nashville? Dis-le-nous dans les commentaires ci-dessous.

 

Vois les deals qu’on repère: Vols pas chers

Explore des destinations géniales: Inspiration de voyage

Apprends des trucs de pro: Astuces de voyage

Découvre les voyages gratuits: Récompenses-voyage

 

Photo de couverture: Lower Broadway, à Nashville (crédit photo: Chad Morehead)

Divulgation publicitaire: Par souci de transparence, Flytrippers peut recevoir des commissions sur les liens inclus dans cet article, à coût nul pour toi. Merci de les utiliser pour nous encourager gratuitement, nous l’apprécions! Tu nous permets de continuer à trouver gratuitement d’excellents deals et à offrir gratuitement du contenu intéressant. Puisque nous avons à coeur notre mission d’aider les voyageurs et que notre réputation et notre crédibilité priment sur tout, nous ne recommanderons JAMAIS un produit ou service dans lequel nous n’avons pas confiance ou que nous n’utilisons pas nous-mêmes et nous ne donnerons jamais à aucun tiers parti le moindre contrôle sur notre contenu. Pour plus de détails sur notre politique publicitaire, clique ici.

Partage cet article pour nous aider à aider le plus de gens à voyager plus pour moins:

Leave a Reply