Cinque Terre: astuces pour visiter ces 5 magnifiques villages italiens

Caroline est blogueuse-invitée chez Flytrippers. Visitez son site web Organiser son voyage sans perdre la tête et voyez sa bio au bas de cet article.


Les Cinque Terre sont un coin de l’Italie que je rêvais de visiter depuis longtemps.

Dans ce livre, je parle des ressources que j’ai utilisées pour la préparation de ce voyage mais maintenant que je suis de retour, j’ai d’autres conseils à partager avec vous, qui rêvez comme moi d’y mettre les pieds !

 

Se rendre aux Cinque Terre

Après avoir fait Montréal – Paris pour vraiment pas cher grâce à un deal repéré sur la page de vols pas chers de Flytrippers et visité Paris un peu, nous avons pris un vol vers Pise et c’est via la gare de La Spezia que nous sommes arrivés dans la région des Cinque Terre, en Ligurie.

On s’y est installés pour 3 nuits. Notre hôte Marta a eu la gentillesse de venir nous chercher à la gare pour nous amener au Cinque Terre Garden Flat, un superbe appartement avec une vue sur la montagne et la ville, très propre et bien équipé.

Nous étions seulement à 10 minutes de marche de la gare via toute une série d’escaliers. D’ailleurs, l’adresse de l’appartement est sur Scalinita Guidoni, l’escalier Guidoni, c’était la première fois que je voyais ça !

Cinque Terre
La vue de notre hôtel

 

Les déplacements entre les villages

Avant de vous parler de chacun des 5 villages, voici quelques éléments de logistique par rapport aux déplacements.

Le train

C’est le moyen de transport le plus rapide entre La Spezia et les villages des Cinque Terre. En 15-20 minutes, on est déjà rendus à Monterosso, le 5è et dernier village. À 2 euros l’aller, c’est l’option que nous avons utilisé le plus souvent.

Le bateau

Nous avons aussi utilisé le bateau pour nous rendre à Portovenere, le 6è membre honoraire des Cinque Terre, puis dans chacun des 5 villages. On pouvait débarquer où on voulait et rembarquer pour continuer. C’est une belle excursion et la côte est magnifique !

Lors des arrêts dans chaque village par contre, la mer était plutôt agitée lors de notre passage. Heureusement, lorsqu’on était en déplacement, ça ne paraissait pas trop. Voyez les horaires sur ce site pour vous présenter à la bonne heure mais les billets peuvent être achetés sur place seulement et pour le jour même. Comptez environ 2h pour faire La Spezia – Monterosso.

La marche

C’est bien sûr un des moyens les plus utilisés pour se déplacer aux Cinque Terre. Les sentiers sont bien balisés et bien entretenus. On voulait bien sûr marcher le sentier côtier qui relie les villages mais en mai 2019, ils étaient tous fermés sauf celui entre Monterosso et Vernazza.

Il fallait monter plus haut et marcher d’autres sentiers. Mais ne vous trompez pas, la vue est toute aussi belle et on marche à travers les vignes en terrasses !

Riomaggiore
Les vignes en terrasse

La Cinque Terre Card

Nous avions l’intention d’acheter la Cinque Terre Card afin d’avoir accès aux sentiers de marche et de pouvoir prendre le train gratuitement. Le prix pour cette carte pendant 3 jours est de 41 euros.

Une petite visite au centre d’information touristique nous a vite appris que seuls les sentiers côtiers sont payants mais comme ils étaient tous fermés… il était beaucoup plus rentable de payer un accès sentier pour 1 journée à 7,50 euros pour faire le sentier Monterosso – Vernazza qui était le seul à être payant. Je répète, tous les autres sentiers sont gratuits ! Quant au train, ça allait prendre beaucoup d’allers à 2 euros pour rentabiliser le prix de la carte…

On a donc acheté à la pièce et ce n’est vraiment pas compliqué d’utiliser les distributeurs de billets qui ont l’option d’être en français. Par contre, prévoyez plus qu’une carte de crédit car la nôtre, qui avait très bien fonctionné pour les 3 premiers achats de billets n’a rien voulu savoir par la suite… Une chance qu’on avait une autre option !

 

Les 5 villages

Voici un aperçu des 5 villages… et un bonus!

Riomaggiore

La première vue de Riomaggiore de la mer est superbe : un paquet de petites maisons colorées qui montent dans le cap.

En marchant le village, j’ai été déçue de voir que ces façades de couleur qui font la renommées des Cinque Terre ne sont vraiment pas entretenues. Le crépi tombe et les couleurs s’affadissent peu à peu. Nous avons marché le sentier montant au Sanctuaire de la Madonna de Montenero.

Riomaggiore
Riomaggiore vu du Sanctuaire

Manarola

Situé à peine à 900 mètre de Riomaggiore par la Via dell’Amore (quand ce sentier sera ouvert…), on le reconnaît grâce au pont construit pour le chemin de fer.

On a mangé sous les petits parasols qu’on voit au centre de la 2ème photo ci-bas (sur la partie s’avançant vers la mer) ! La vue y est superbe et c’est très agréable.

Le village de Manarola

 

Manarola
L’autre côté du village de Manarola

Corniglia

Pour accéder à ce village, il faut soit prendre la navette (qui est toujours pleine…) ou encore monter un grand nombre de marches. On a opté pour les marches, on était là pour ça après tout ! C’est le plus petit des 5 villages mais il est très charmant.

Corniglia
Le village de Corniglia

Vernazza

On y trouve une belle jetée vers la mer sur laquelle les gens vont relaxer. Puis, plus on monte dans le village, plus on découvre comment les gens de l’endroit bâtissent leur maison et mettent des roches sur leur toit…

Vernazza
Sur la jetée à Vernazza

 

Vernazza
Les roches sur les toits !

Monterosso

Seul village à avoir une plage digne de ce nom, c’est aussi le plus grand et le plus vieux. Au bout du compte, tous les villages des Cinque Terre se ressemblent. Quand on est là seulement 3 jours et qu’on regarde nos photos par après, on en vient même à les confondre…

Monterosso
La plage de Monterosso

Portovenere

Comme je le disais, Portovenere n’est pas à proprement parler un village des Cinque Terre mais il est à visiter quand même. On peut y voir le château Doria, la grotte Arpaia, qui a servi d’inspiration à Lord Byron et marcher les ruelles en paliers qui forment le village.

Portovenere
Le château Doria, à Portovenere

 

Portovenere
La vue, à partir du château Doria

 

Est-ce que c’est vrai que c’est très touristique ?

Les 2 premières journées, il faisait plus ou moins beau, nuageux avec des averses et nous étions en pleine semaine alors c’était plutôt tranquille. Quand ça s’est dégagé le jeudi, oh là grosse différence ! Il y avait vraiment plus de monde dans les gares et dans les restaurants.

Par contre dans les sentiers, ça allait. Nous n’étions pas encore dans le gros de la saison, on s’est même fait dire que c’était tranquille pour un mois de mai. Je comprends que si c’est comme notre jeudi et encore plus de monde, ça doit être un peu moins agréable alors oui, c’est vrai que c’est très touristique.

 

Sommaire

Les Cinque Terre sont définitivement un endroit à voir en Italie. Je conseille d’y aller en basse saison, vous en profiterez plus : c’est parfois pluvieux mais les températures sont toujours confortables pour marcher. Attendez-vous à monter et à descendre une tonne d’escaliers, il n’y a que ça !

Vous pouvez également lire mon article sur 5 raisons de voyager léger (et quelques trucs) ou bien sur mes 5 destinations coup de coeur!

Vous pouvez également lire ces autres articles sur le Sud de l’Europe:

 

Avez-vous déjà été aux Cinque Terre? Dites-nous le dans les commentaires.

Vous voulez voir nos rabais sur les billets d’avion?
Cliquez ici pour voir nos aubaines de vols à très bas prix
Vous voulez d’autres astuces et inspirations voyage?
Cliquez ici pour aller à la page principale du blog
Vous voulez voir toutes les astuces?
Cliquez ici pour aller à la page de la catégorie des astuces
Vous aimerez sûrement cet article:
Comment trouver l’hébergement à bas prix

 

Aidez-nous à faire connaître nos aubaines et nos conseils sur les voyages à bas prix en partageant cet article et surtout ajoutez Flytrippers à vos favoris pour nous permettre de vous aider à naviguer dans le monde des voyages à bas prix!

Photo de couverture: le cliché classique des Cinque Terre (crédit photo: Bjorn Snelders)

Divulgation publicitaire: Flytrippers reçoit des commissions sur les liens inclus dans cet article. Nous apprécions que vous utilisiez ceux-ci, surtout que cela ne vous coûte jamais plus cher, et nous vous remercions de nous encourager et nous permettre de continuer à trouver pour vous d’excellents deals et du contenu intéressant. Par souci de transparence, sachez que nous ne recommanderons JAMAIS un produit ou service dans lequel nous n’avons pas confiance ou que nous n’utilisons pas nous-même, puisque notre réputation et notre crédibilité vaut beaucoup plus que les commissions. Ce principe est une partie essentielle et non-négociable de tous nos partenariats: nous ne donnerons jamais à aucun tierce parti le moindre contrôle sur notre contenu. Pour plus de détails sur notre politique publicitaire, cliquez ici.

c_gobeil

Voyageant régulièrement depuis le début des années 2000, Caroline choisit toujours d’organiser elle-même ses voyages. Pas besoin de suivre un groupe et de manger aux heures prévues, elle organise le tout comme il lui plaît ! Et sur son blog, elle partage sa façon de faire et ses meilleurs outils pour que vous puissiez vous lancer aussi et organiser votre voyage sans perdre la tête !

This Post Has 3 Comments

  1. Je suis rentrée de 6 jours à la Spézia le 8 juin et nous avons fait les 5 Terres bien entendu. Je suis d’accord avec tous les points que tu amènes et je me dis que le jour où les magnifiques photos qu’on voit partout, ils devaient venir juste de tout repeindre car, en effet, ça manque d’entretien. Le pire étant Vernazza. Si c’est touristique? Oh que oui! les innombrables boutiques de toutes gammes sont remplies de touristes, et il nous a parfois fallu plusieurs minutes juste pour emprunter l’escalier pour sortir des gares compte tenu des groupes de voyage organisés qui s’agglutinent autour de leur guide. Nous avons choisi de faire 2 villages par jour en prenant le train d’un à l’autre (il n’y a en effet qu’un seul sentier ouvert). Attention, certains guides le mentionnent: aucune “gougoune” n’est admise sur les sentiers, seulement les souliers fermés. Même mes bonne Clarks (avec lesquelles je peux même courir) ne font pas exception; le garde au début du sentier ne m’a pas accordé l’accès. Notre coup de coeur a été Corneglia car il y a moins de boutiques et elles sont de meilleur goût (plus d’art local). Peut-être qu’il est moins fréquenté à cause des marches des escaliers en S qui nous amènent de la gare au village, mais elle sont très longues et, si on a un rythme lent mais soutenu, on a pas l’impression que c’est difficile. Au moment où nous y étions, la navette fonctionnait. Ensuite, le village se marche bien mais la plage est petite et beaucoup plus bas. Il y a de jolies restos-bar-terrasses sympathiques dont un qui ouvre sur une rue mais qui dont la terrasse est plus bas en arrière dans un jardin rempli de coquelicot (malheureusement je n’ai pas noté le nom et on a payé cash donc je n’ai pas de reçu pour m’en rappeler.
    A ajouter en plus de Porto Venere et qui ne fait pas non plus partie des 5 Terres à proprement dit: Levanto! en venant de la Spezia, c’est après Monterosso. Il faut marcher environ 10-15 minutes à la sortie de la gare pour atteindre la plage où nous souhaitions passer une demi-journée (avec sa serviette ou on loue chaise et parasol); Il y a des douches extérieures et des toilettes, ainsi que des restos directement sur la plage: moins bondé et plage plus grande (en sable et non en galets). Le village est très sympa même si à une dizaine de minutes de plus après la plage; donc marche un peu plus longue pour le retour vers la gare.
    Pour ce qui est du bateau, nous avons fait l’aller-retour de la Spezia directement jusqu’à MonteRosso pour voir les villages de la mer, ce qui vaut vraiment la peine. Les quatres autres villages ont été fait 2 par 2. En ce qui a trait à Porto Venere, quoique très touristique aussi, il en vaut la peine pour le chateau et les boutiques sur la rue “intérieure”. Nous avions pris le bus de La Spezia et sommes rentrés en bateau. Attention: resto en bord de mer très chers et bondés (donc service pas très rapide) mais cuisine très bonne.
    Bref: vaut la peine d’être vu mais il vaudrait peut-être mieux attendre qu’ils réduisent l’accès pour être moins serrés!

  2. J’ai visité l’Italie un pays magnifique, le seul reproche c’est que j’ai loué un véhicule pour en faire le tour, je ne savais pas et personne ne m’a avisé meme a l’agence de location il est INTERDIT D’ENTREE DANS LES ZONES TOURISTIQUES AVEC VOTRE V.A. SI VOUS N’ETES PAS RESIDENT, grande surprise a mon retour pour approximativement 1000 Euros de contraventions apres avoir visité Rome, Naple, Pompei, Bari, St Martin, Bologne, Padoue Venise Veronne, Milan, Come,Turin Gene, Florence et Pise quand meme un tres beau pays a voir.

    1. Ouch, 1000 Euros! C’Est le prix total de mes voyages en Europe ça habituellement, bon truc à savoir :S Ça me fait sentir moins mal d’avoir reçu pour 150$ de tickets de vitesse à cause des multiples photos-radars à Oman ! Merci d’avoir partagé pour avertir les lecteurs !

Laisser un commentaire

×

Cart