Nouvelle exemption à la quarantaine à l’hôtel (mais pas encore d’élimination) et autre précision

Le gouvernement fédéral continue de dire qu’il va suivre la science et faire confiance aux experts, mais ça fait maintenant plus d’une semaine que son propre comité d’experts a publié un rapport qui recommande d’éliminer complètement de nombreuses restrictions de voyage, et aucune règle n’a encore été allégée. À l’exception d’une nouvelle exemption qui a été annoncée mais qui ne s’applique pas à de nombreux voyageurs (et personne ne veut être éligible pour celle-ci).

Flytrippers a également reçu une réponse de l’Agence de la santé publique du Canada concernant une question fréquemment posée sur les règles de quarantaine, alors on te la partage aussi tant qu’à être sur le sujet.

 

Nouvelle exemption pour la quarantaine à l’hôtel

La raison pour laquelle tu ne veux pas être admissible à cette nouvelle exemption est qu’elle est destinée aux personnes qui ont voyagé à l’étranger pour des raisons humanitaires, comme pour les funérailles d’un proche.

Ils n’auront plus à faire la quarantaine obligatoire à l’hôtel et pourront faire la quarantaine chez eux, comme ceux qui entrent au Canada par voie terrestre peuvent déjà le faire.

Cependant, une autorisation préalable doit être obtenue ici, car elle ne sera pas accordée à l’arrivée au Canada.

Ceux qui entraient au Canada pour des funérailles ici pouvaient déjà obtenir une exemption aux règles de quarantaine, mais ceux qui sont allés à l’étranger pour des funérailles devaient suivre exactement les mêmes règles que tout le monde. Plus maintenant.

Le site Web du gouvernement dit ceci:

«Si vous êtes résident du Canada et que vous rentrez chez vous par avion, vous pouvez désormais demander une exemption du séjour obligatoire à l’hôtel.»

Il y a une règle spéciale par contre: tu ne seras pas autorisé à utiliser les transports en commun pour rentrer chez toi. Alors tu as le droit de prendre des bus et des trains pour rentrer chez toi si tu entres par voie terrestre (même pendant 15 heures comme je l’ai fait moi-même pour le tester), mais pas si tu utilises cette exemption (après ton séjour à l’hôtel, là tu peux).

Et même si ces circonstances sont certainement absolument horribles pour quiconque doit les vivre, quelle est la science qui montre qu’une personne qui est allée à un enterrement est moins à risque que les autres à son retour et n’a pas besoin d’aller à l’hôtel?

En quoi sont-ils moins à risque que quelqu’un qui est allé dans un pays où il n’y a aucun cas de COVID-19, qui est entièrement vacciné ou qui est resté complètement distancé pendant son voyage à l’étranger?

La réponse est que la mesure de quarantaine à l’hôtel n’a tout simplement aucun sens, et c’est vrai depuis le début.

C’est presque comme si la mesure n’était aucunement efficace… et servait juste à punir les voyageurs et non pas à protéger les Canadiens (le mensonge si fréquemment répété). Le fait que même ceux qui testent positif peuvent quitter l’hôtel et aller chez eux le démontrait déjà assez bien. Maintenant ceux qui voyagent pour une raison humanitaire ne seront plus punis.

On te dit depuis des mois que la quarantaine de l’hôtel est factuellement inefficace, et comme je l’ai dit, maintenant un comité fédéral d’experts mandaté par le gouvernement lui-même a publié un rapport qui dit exactement la même chose.

Le fait que la première réaction du gouvernement fédéral au rapport approfondi et fondé sur des preuves présenté par les experts qu’il a lui-même réunis ait été de dire qu’il discutera avec les premiers ministres provinciaux pour savoir s’il faut ou non suivre les recommandations devrait te dire tout ce que tu dois savoir sur comment cette mesure était et reste fondée sur des bases scientifiques…

Il s’agit de la science politique de savoir si ça paraît bien de supprimer la quarantaine à l’hôtel inefficace, et non de la science de savoir si la mesure est efficace ou non: les experts sont très clairs sur le fait qu’elle n’est pas du tout efficace. Les experts disent qu’elle devrait être supprimée pour tous les voyageurs dès maintenant.

Espérons donc que dès le 21 juin, date à laquelle toutes les règles actuelles sur les voyages internationaux expirent, on pourra enfin voir des changements, si vraiment le gouvernement suit la science et fait confiance aux experts. Flytrippers te tiendra au courant des derniers développements.

 

Prendre l’avion après être entré à la frontière terrestre

Beaucoup nous ont demandé si prendre l’avion était autorisé après être entré au Canada par voie terrestre, parce que le site du gouvernment mentionne tous les moyens de transport — sauf l’avion.

Puisque prendre le bus, le train et tout autre type de transport partagé est spécifiquement autorisé, il serait logique que les vols le soient aussi, surtout que les avions ont des filtres HEPA et que la qualité de l’air à bord est factuellement bien meilleure que sur tous ces autres modes de transport.

Eh bien, au diable la science! Selon la réponse de l’Agence de la santé publique du Canada, tu ne peux pas prendre l’avion après être entré au Canada par voie terrestre. Prendre le bus et le train pendant 15 heures sans filtres HEPA est bien et autorisé, mais pas l’avion.

Leur réponse exacte était (traduction libre):

«S’ils ont l’intention de continuer jusqu’à leur site de quarantaine final par voie aérienne, les voyageurs seraient tenus, en vertu de l’arrêté provisoire actuel de Transports Canada, de divulguer cette information au transporteur aérien. Le transporteur aérien serait alors tenu de refuser l’embarquement de ce voyageur.»

Cela semble être une mesure très difficile à appliquer et mal conçue, mais bon, le contraire serait surprenant après plus d’un an de ratés du genre.

Si le voyageur ne divulgue pas l’information au transporteur, qu’est-ce qui arrive? Sachant tout ce qu’on sait, c’est probablement très peu surveillé — ou pas du tout. Mais comme toujours, on recommande de suivre toutes les règles évidemment.

Il est tout à fait possible que prendre l’avion était permis auparavant, car beaucoup d’entre vous nous ont partagé de vieilles captures d’écran du site Web du gouvernement qui semblent légitimes et qui incluaient clairement les avions aux côtés des trains et des bus, mais il semble que cette règle ait changé à un moment donné.

Pourquoi? Qui sait. En tout cas, ce changement est vraiment passé sous le radar.

D’ailleurs, j’ai déjà écrit un guide très détaillé sur comment entrer au Canada par la frontière terrestre sans quarantaine à l’hôtel, et c’était une évidence absolue de faire ça si tu étais aux États-Unis.

Mais maintenant que je suis revenu de mon voyage en Ouzbékistan via les États-Unis, il est aussi très clair que, où que tu sois, c’est tellement plus simple et moins cher de rentrer par la frontière terrestre (tant que tu n’es pas dans les quelques pays inclus dans la seule restriction de voyage des États-Unis), malgré les étapes supplémentaires par rapport à ceux qui sont déjà aux États-Unis.

Je partagerai un autre article détaillé sur ce sujet cette semaine.

On attend aussi une réponse de la santé publique par rapport à un autre aspect des règles… à suivre.

 

Tu veux recevoir les mises à jour du coronavirus pour les voyageurs canadiens?

Inscris-toi à notre infolettre gratuite

 

Sommaire

Il y a une nouvelle exemption à la règle de quarantaine dans les hôtels pour les voyageurs qui sont allés à l’étranger pour des raisons humanitaires, mais toujours aucune nouvelle sur la date à laquelle la mesure sera supprimée même si le comité d’experts assemblé par le gouvernement lui-même l’a recommandé.

Quand penses-tu que la quarantaine d’hôtel sera supprimée? Dis-le-nous dans les commentaires ci-dessous.

 

Explore des destinations géniales: inspiration de voyage

Apprends des trucs de pro: astuces de voyage

Découvre les voyages gratuits: récompenses voyage

 

Photo de couverture: fenêtre de chambre d’hôtel (crédit photo: Eunice Stahl)

Divulgation publicitaire: Par souci de transparence, Flytrippers peut recevoir des commissions sur les liens inclus dans cet article, à coût nul pour toi. Merci de les utiliser pour nous encourager gratuitement, nous l’apprécions! Tu nous permets de continuer à trouver gratuitement d’excellents deals et à offrir gratuitement du contenu intéressant. Puisque nous avons à coeur notre mission d’aider les voyageurs et que notre réputation et notre crédibilité priment sur tout, nous ne recommanderons JAMAIS un produit ou service dans lequel nous n’avons pas confiance ou que nous n’utilisons pas nous-mêmes et nous ne donnerons jamais à aucun tiers parti le moindre contrôle sur notre contenu. Pour plus de détails sur notre politique publicitaire, clique ici.

Partage cet article pour nous aider à aider le plus de gens à voyager plus pour moins:

Andrew D'Amours

Andrew est le cofondateur de Flytrippers. Il est passionné de voyages, mais aussi de l'industrie du voyage elle-même en tant qu'ancien consultant en gestion. Il partage son expérience et t'aide à économiser sur tes voyages. En tant que voyageur très économe, il adore trouver des bons deals et avoir des voyages gratuits grâce aux points de récompenses de voyage... pour l'aider à visiter chacun des pays du monde (compte actuel: 62/193 pays, 46/50 États Américains & 9/10 Provinces Canadiennes).

Leave a Reply