Les vols au Canada sont encore parmi les plus chers au monde, selon une nouvelle étude

Si vous nous suivez depuis un moment, vous savez qu’on vous dit souvent que les prix des billets d’avions sont extrêmement chers au Canada. Une autre étude rapporte que ça n’a pas changé en 2017!

Ça paraît peut-être moins que c’est cher, puisqu’on vous trouve tous les jours des vols souvent à moitié prix sur notre page d’aubaines… mais on ne vous raconte pas n’importe quoi quand on vous dit que c’est cher au Canada.

J’ai pris des vols à 20$ aux États-Unis, à 13$ en Europe (et il y en a même à 4$ jusqu’à ce soir en Asie) et en passant, ces prix incluent les taxes. Vous avez là le premier indice de pourquoi on ne voit jamais de tels prix au Canada, les fameuses taxes.

LIRE AUSSI: Être payé pour prendre l’avion? Un PDG de compagnie aérienne croit que ça s’en vient

Selon une étude menée par Kiwi et rapportée cet été par Global News, le Canada demeure parmi les pays où les billets d’avion sont les plus chers au monde.

Selon la version 2017 de cette étude, les Canadiens paient en moyenne 23.90$US par 100 km. C’est bon pour la 65ième position sur 80 pays dans l’étude, youpi… mais surprenamment, pour les vols internationaux, c’est encore pire, soit 77ième sur 80.

Et oui, notre pays est grand et peu peuplé, je ne dis pas le contraire. Mais le fait est que c’est un facteur assez mineur et qu’il y a d’autres raisons beaucoup plus importantes qui font en sorte que nous payons plus cher.

La bonne nouvelle, c’est qu’il y a enfin une lueur d’espoir… ça risque enfin de baisser l’an prochain.

Donc avant de vous dire pourquoi… et de vous dire ce que vous pouvez faire pour économiser, voici justement les raisons pourquoi c’est cher.

L’aéroport de Montréal. Crédit Photo: Dario Ayala / Montreal Gazette

 

Pourquoi les billets d’avion sont chers au Canada

J’ai déjà écrit un article suite à l’étude de 2016 qui donne en grand détail ces raisons (que je viens aussi de mettre à jour) mais je vous les résume en quelques lignes ci-dessous pour ceux qui ne veulent pas une longue lecture:

1. Le manque de compétition
Il y a seulement deux grands joueurs nationaux, soit Air Canada et WestJet. Moins il y a de compétition, moins les compagnies ont d’incitatifs pour réduire les prix. Et il n’y en a que deux notamment parce que c’est difficile de partir une compagnie aérienne, car une loi empêche les transporteurs aériens de recevoir plus de 25% de leur financement de l’extérieur du Canada, ce qui est très limitatif pour un petit pays comme le nôtre.

2. Pas de transporteurs ultra low-cost (ULCC)
Ce n’est pas compliqué, on est 10 ans en retard environ. Partout ailleurs, le nouveau modèle d’affaires des compagnies aériennes ultra low-cost révolutionne le transport aérien en le rendant plus accessible que jamais. Ces compagnies font baisser les prix drastiquement, mais on en a tout simplement pas… mais la bonne nouvelle c’est que WestJet lancera un ULCC à l’été 2018 et Canada Jetlines aussi. C’est la meilleure chose qui pouvait arriver pour nos prix.

LIRE AUSSI: Comment les transporteurs aériens ultra low-cost (ULCC) fonctionnent

3. Les taxes et frais très élevés
Les frais d’aéroport et les taxes sont tout simplement plus élevés qu’ailleurs, et contrairement à ce que disent ceux qui défendent leurs propres intérêts et qui veulent que vous vous mettiez la tête dans le sable, c’est sûr que ces coûts sont refilés aux passagers. En termes de taxes sur le transport aérien, notre classement est encore pire que le classement des prix: 130ième sur 138 pays. Voilà.

4. Ententes internationales limitées
Dans le monde de l’aviation, il y a ce qu’on appelle des Open Skies Agreements, qui rendent plus facile le transport aérien entre les différents pays. Encore là, plus il y a d’offre (et de transporteurs différents en compétition) dans les aéroports canadiens, plus les prix baissent. Les Open Skies Agreements, comme leur nom le dit, enlèvent les restrictions sur le service aérien au pays… mais le Canada en a seulement avec 18 pays… comparativement à 120 pays pour les États-Unis. Donc, oui, on empêche carrément les transporteurs aériens étrangers de venir ici, ce qui réduit la compétition et augmente évidemment les prix (économie 101…)

5. Coûts d’opérations plus élevés
En dernier, oui, notre pays est grand, c’est sûr que ça augmente les coûts un peu. Mais pas autant que vous pourriez le croire? Pourquoi? Environ 90% du territoire canadien au nord est inhabité de toute façon, les espaces de population ne sont pas tellement plus espacés que ceux des États-Unis disons. Mais bref, la faible population joue un rôle aussi… tout comme les coûts structurels de notre main d’oeuvre par exemple qui coûte plus cher qu’aux États-Unis (et beaucoup d’autres pays). Ce point-ci est le seul qui ne changera pas, mais tous les autres pourraient être changés si on voulait…

 

Comment éviter les prix élevés des billets d’avion

Notre mission chez Flytrippers, c’est de vous faire économiser et vous permettre de voyager plus. Donc voici nos quelques conseils pour éviter ces prix plus élevés qu’ailleurs.

Trouvez une aubaine
Évidemment, suivez nos aubaines de vols qui changent à chaque jour, car on vous fait souvent économiser plus de 50% sur les prix réguliers et on vous permet d’aller partout à rabais grâce aux ventes à durée limitée des compagnies aériennes.

Vous pouvez d’ailleurs vous abonner à notre infolettre pour recevoir les aubaines directement dans votre boîte de courriels.

Ayez de la flexibilité
Être un peu flexible sur vos dates, ça peut vous sauver des centaines de dollars. Les jours les moins chers sont les mardis, mercredis et samedis, et ça peut vraiment faire une énorme différence.

Suivez notre blogue pour des astuces
On a récemment débuté une série d’articles sur comment économiser lorsque vos destinations ou dates ne sont pas dans les aubaines. Ce n’est qu’un début donc revenez souvent, mais en attendant voici deux trucs.

On a un outil super simple pour comparer des dizaines de sites en même temps et aussi un outil pour les recherches plus avancées, lorsque vous voulez trouver la date la moins chère pour votre destination ou la destination la moins chère pour vos dates.

Votre billet coûte 1000$ ou plus? À part pour les destinations les plus éloignées, vous ne devriez jamais payer un prix de fou comme ça. Il existe une technique simple pour sauver des centaines de dollars sur les billets les plus chers.

Le «travel hacking»
Longtemps un passe-temps pour les gens riches et célèbres (bon, plutôt pour les gens qui voyageaient beaucoup pour le travail), le «travel hacking» est de plus en plus accessible et permet d’obtenir des billets d’avion (pratiquement) gratuits.

 

Sommaire

Comme vous pouvez le voir, les raisons sont variées, mais le fait est que nos billets d’avion sont pas mal plus chers que la plupart des autres pays.

La bonne nouvelle, c’est que 2018 s’annonce comme une super année pour nous, grâce au lancement des ULCC.

Que pensez-vous du fait que nous payons plus cher qu’à peu près partout ailleurs?

Vous voulez voir nos rabais sur les billets d’avion?
Cliquez ici pour voir nos aubaines de vols à très bas prix
Vous voulez d’autres astuces et inspirations voyage?
Cliquez ici pour aller à la page principale du blogue
Vous aimerez sûrement cet article:
Comment avoir l’hôtel et les repas gratuitement lors d’un retard de vol

Aidez-nous à faire connaître nos aubaines et nos conseils sur les voyages à bas prix en partageant cet article et surtout ajoutez Flytrippers à vos favoris pour nous permettre de vous aider à naviguer dans le monde des voyages à bas prix!

Divulgation publicitaire: Flytrippers reçoit des commissions sur les liens inclus dans cet article. Nous apprécions que vous utilisiez ceux-ci, surtout que cela ne vous coûte jamais plus cher, et nous vous remercions de nous encourager et nous permettre de continuer à trouver pour vous d’excellents deals et du contenu intéressant. Par souci de transparence, sachez que nous ne recommanderons JAMAIS un produit ou service dans lequel nous n’avons pas confiance ou que nous n’utilisons pas nous-même, puisque notre réputation et notre crédibilité vaut beaucoup plus que les commissions. Ce principe est une partie essentielle et non-négociable de tous nos partenariats: nous ne donnerons jamais à aucun tierce parti le moindre contrôle sur notre contenu. Pour plus de détails sur notre politique publicitaire, cliquez ici.

Andrew D'Amours

Andrew est le cofondateur de Flytrippers. Il est passionné de voyages, mais aussi de l'industrie du voyage elle-même en tant qu'ancien consultant en gestion. Il partage son expérience et t'aide à économiser sur tes voyages. En tant que voyageur très économe, il adore trouver des bons deals et avoir des voyages gratuits grâce au points de récompenses de voyage... pour l'aider à visiter chacun des pays du monde (compte actuel: 59/193 pays, 46/50 États Américains & 9/10 Provinces Canadiennes).

Laisser un commentaire

×

Cart