Ne faire qu’un avec le Pad thaï: trucs pour voyager en Thaïlande et découverte des 3 belles régions

 

(Pour te donner un exemple d’une des destinations à propos desquelles tu pourras poser des questions aux cofondateurs de Flytrippers cette semaine lors des vidéos en direct du défi 8 jours tour du monde, voici un article sur la Thaïlande d’une de nos blogueuses-invitées qui a l’habitude d’offrir des écrits très populaires auprès de nos voyageurs.)


 

FF est blogueuse-invitée chez Flytrippers. Voyez sa bio au bas de cet article.


 

Des temples par milliers, des rizières à perte de vue et des montagnes qui plongent dans la mer émeraude… la Thaïlande, qui fait rêver tous les cégépiens du département des arts et lettres, a tellement beaucoup à offrir à ceux et à celles qui souhaitent visiter l’Asie et manger du pad thaï matin, midi et soir.

Très attirant à cause du coût de la vie très bas, il faut y aller pour au moins deux semaines question d’avoir le temps de digérer le petit 20 heures d’avion (juste pour y aller) et de s’acclimater au décalage horaire de 12 heures.

Le vol sera votre plus grosse dépense de tout le voyage, mais il y aura moyen d’avoir de bon prix sur la page de deals de vols pas chers de Flytrippers comme avant dès que les deals internationaux recommenceront à y être publiés.

 

Survivre à la Thaïlande

S’éclipser de l’hiver québécois avec beaucoup d’arrogance a tout de même fait mal à mon karma en constatant qu’un 35 degrés est presqu’aussi le fun qu’un –35 degrés. C’est trop chaud pour la pompe à eau. Note à moi-même; la prochaine fois, je vais m’apporter des bobettes plus légères…

Le canyon de Pai

 

C’est assez intense, il faut vraiment vérifier si l’auberge a l’air climatisé parce qu’on va se le dire; un ventilateur ça ne fait pas la job. Surtout quand ton conjoint émane de la chaleur tel un four à broil; ben pratique l’hiver, pas gérable l’été. Un grand chapeau, beaucoup d’eau et un petit arrêt au dépanneur juste pour profiter de l’air climatisé vont vous remettre sur le piton pour un bon… 10 minutes au moins.

Ça, c’est vrai surtout dans les grandes villes. Le nord connaît une petite heure de coton ouaté matinale avant que le soleil ne réduise tout le monde en poussière.

 

Se déplacer en Thaïlande

La Thaïlande c’est vraiment très grand. Si comme tout le monde vous voulez voir Bangkok, le nord et le sud… il va falloir prévoir du temps.

Si vous êtes très-patient; prenez l’autobus. Si vous êtes patient-correct; prenez le train. Si vous avez autre chose à faire; prenez l’avion.

Personnellement, j’ai pris l’avion de Bangkok à ChiangMai (souvent ≈ 27$CA), de ChiangRai à Phuket (souvent ≈ 48$CA) et de Krabi à Bangkok (souvent ≈ 25$CA). J’ai pris le train et l’autobus pour faire des activités à proximité seulement.

La conduite est à l’anglaise, donc dans la voie de gauche. Les scooters ne sont pas très dispendieux, mais il faut être un chauffeur expérimenté. D’habitude, j’aime beaucoup faire des roadtrips, mais là j’étais un peu crispée tout le long. Soyez prudent.

Krabi
Krabi
 

 

Profiter de la Thaïlande

MANGEZ: à tous les coins de rue, un nouveau marchand offre des grillades, smoothies, fruits frais, pad thaï, crêpes à la noix de coco… la nourriture de rue devient une nécessité non nécessaire pour ta ligne de corps et d’esprit. Pas moyen de faire deux pas dans une direction sans qu’une brochette d’un animal non identifié (mais délicieux) apparaisse entre vos mains… pouf, magie! 

La panoplie de fruits frais va vous faire lever le matin en criant: je veux une banane. C’est un endroit merveilleux où éplucher une mangue se fait avec les mains et où la papaye est consistante. Conseil: mangez des fruits comme s’il n’y avait pas de lendemain.

Le concept de déjeuner en Thaïlande n’est pas vraiment présent. C’est un repas comme tous les autres de la journée, donc il se peut que vous mangiez de la soupe poulet, riz et gingembre avec votre café le matin. Avoir une haleine d’oignon vert et de coriandre à 8h30 devient juste une habitude.

Le pad thaï est juste toujours délicieux, bien que très différent d’un endroit à l’autre. Parfois sucré, parfois piquant, parfois avec un goût d’arachide prononcé ou des crevettes séchées; c’est la roulette russe la plus goûteuse de tous les temps. J’ai aussi beaucoup apprécié le porc au basilic avec oeuf frit. J’en rêve à tous les soirs depuis mon retour.

Si vous voulez une assiette piquante dites: “no spice” et ajoutez un mini peu de piment de cayenne (la poudre rouge) qui se trouve sur toutes les tables. Si vous voulez suer votre vie et ne plus sentir votre bouche, dites: “a little”. Si vous dites: ‘two chilis” attendez-vous à morver et à pleurer des larmes de tabasco.

Niveau bière… j’ai bu de la Chang tout le long, elle était froide et elle me rafraîchissait. Fin de l’histoire.

Surtout SURTOUT, prenez un massage thaï complet; les massothérapeutes vont faire faire du yoga à votre corps sans qu’il ne le sache. Elles vous font revêtir un habit très grand et ensuite elles utilisent leurs coudes, leurs genoux et leurs pieds pour vous masser et ensuite elles vous plient dans tout les sens. Ça fait vraiment du bien et vous sortez de là aussi souple qu’une nouille. C’est une expérience étrange et fantastique. Qu’attendez-vous?

Le jardin botanique de la reine Sirikit

 

Autres trucs pour la Thaïlande

La langue est très compliquée et l’anglais est moins présent que je ne l’avais pensé. Ce n’est pas le temps de faire des demandes spéciales sur le menu, mettons. Bonjour, merci et poulet sont toujours les trois mots à retenir.

La carte SIM à l’aéroport va vous permettre d’utiliser Internet pour faire des recherches, des traductions d’images, pour expliquer à la pharmacienne que vous faites du muguet dans la bouche, pour trouver votre chemin et utiliser Grab (une application du genre de Uber).

LIRE AUSSI: Comment accéder à Internet en voyage pour moins cher

Il faut négocier son tuk tuk; s’il te dit 300, tu réponds 150; pis après il te dit 200 pis là, seulement là, tu embarques dedans. Il faut s’attendre à une certaine dose de vente à pression, à la fin tu comprends qu’il faut laisser de côté notre québécois poli et être plus sec.

Il y en a même qui vont faire semblant de vous donner des trucs et des indications touristiques juste comme ça pour le plaisir, mais au fond ils essaient de te faire entrer dans le tuk tuk de leurs amis… Faut être plus sec.

Vous allez sûrement aussi voir des enfants costumés performer le soir pour financer leur “éducation”. Je vais vous laisser débattre moralement dans votre profond intérieur et répondre que j’ai préféré donner des chocolats et des chips en me disant que ça leur ferait un petit lunch… craque. Mon coeur a brisé.

Sinon, les gens y sont sympathiques, beaucoup de touristes des 4 coins de la planète et la majorité d’entre eux voyage seul… mais ne sont jamais seuls.

Pas le choix d’utiliser de l’argent comptant là-bas. J’ai très rarement pu utiliser ma carte de crédit, même si j’ai essayé.

Choisissez des souliers qui s’enfilent rapidement lorsque vous vous dirigez vers un temple. Il faut les retirer et les remettre à maintes reprises. Le velcro sera votre ami.

Wat Pho
 
 

Le nord de la Thaïlande

Le nord rime avec montagnes, éléphants, rizières et plantations de thé. ChiangMai est la ville la plus centrale qui va vous permettre de vous déplacer partout pour faire des activités, car oui… les activités sont rarement à l’intérieur des villes. Il faut sortir; louer un scooter, une voiture, prendre une activité organisée ou embarquer clandestinement dans la boite d’un pickup rouge pour se rendre à des endroits intéressants.

On va se le dire, les grandes villes de la Thaïlande ont pas mal toutes les mêmes choses à offrir: night market, temple, musée, temple, vieille ville, temple, night market, temple, chinatown, temple… Une fois qu’on en a vue une, on les a toutes vues.

De ChiangMai je vous recommande Doi Sutep. Une promenade en nature va vous permettre d’aller rejoindre le temple au sommet de la montagne. 

Singe et temple
Doi Sutep

 

Tant qu’à être dans le Nord, allez visiter la petite ville de Pai (par mini bus gris, ou par voiture de location). C’est charmant; très granol. Dire bonjour à la vache du voisin et chanter avec les coqs le matin tout en admirant le brouillard se dissiper des montagnes qui entourent la ville est un rêve éveillé! C’est aussi une bonne occasion de marcher le canyon et d’aller jouer au Bamboo mini golf.

Si vous vous voulez vous enfoncer encore plus dans la campagne, dirigez-vous vers l’est et aller regarder le lever du soleil sur Phu chi fa. MA-GNI-FI-QUE.

S’il vous passe par la tête d’aller à Chiang Rai parce que: «j’ai vu sur Instagram qu’il y a un temple blanc et un temple bleu pis ça d’l’aire troooop beau». Sachez que la ville est un peu drabe et que des beaux temples il y en a partout. Ça ne valait pas le détour.

 

Le sud de la Thaïlande

Je me suis concentrée sur la côte ouest et je me suis déplacée d’une île à une autre en traversier tout simplement et de manière très agréable telle une pirate.

Ko Phi Phi est une petite ville piétonnière, sans voiture et la mer règne sur le mood général de la place. C’est la Jamaïque de la Thaïlande.

On se promène, on se baigne, on regarde les montagnes, on monte la montagne pour voir le point de vue, on prend un bateau pour faire le tour de l’île et on bronze tout doucement (ou brutalement). La nuit, toute la plage s’anime et les bars sont nombreux. Il y a du choix pour sortir, boire et manger. Oubedon on s’endort à 20h parce qu’on est encore jetlag. Oups.

Ko Phi Phi

 

 

J’ai vu des beaux poissons dans l’eau, je me croyais dans Nemo, mais mon coeur s’est quand même arrêté quand j’ai aperçu un requin. J’ai nagé vite vite vite dans le sens opposé même si on me disait qu’il était inoffensif. J’ai trop écouté Jaws pour croire à ça.

Ko Lanta est une île plus vaste et plus tranquille. Il y a plusieurs plages et elles sont toutes très belles, bien que moins impressionnantes que celles de Ko Phi Phi. Se louer un scooter et faire le tour des plages est vraiment un must. Il y en a des plus isolées, avec des roches, ou des singes, ou des montagnes… tu peux changer de plages trois fois par jour si tu le veux; le luxe!

J’ai aussi été au Ko Lanta animal welfare pour flatter des chats et des chiens (ne dites pas à mon pitou que je l’ai trompé)!

LIRE AUSSI: Faire du bénévolat avec des chiens en Thaïlande

Dernier arrêt, Krabi. Si votre jarret commence à être paresseux à cause de tout votre prélassement au soleil, je vous suggère de monter les 1260 marches qui vous mèneront à Wat Tham Seua. Un lieu impressionnant qui vous permettra d’admirer les montages qui entourent la ville. Bonus, beaucoup de singes et d’amis chiens vont accompagner votre ascension.

Sinon, Railey Beach est une plage seulement accessible par bateau et elle vaut la peine. Il y a des grottes à visiter, des plages magnifiques où se baigner, des bateaux restaurant pour votre dîner et un point de vue à gravir assez ardu, mais O’ combien magnifique. Dix sur dix.

Railey Beach
 

Bangkok

Arrêt presque obligatoire, Bangkok est le point central de la Thaïlande. Comme toutes grandes villes, il faut bien magasiner son quartier. Il y a des coins très très louches (très louches).

LIRE AUSSI: 5 nuits d’hôtels gratuites à Bangkok

J’ai opté pour Kao san road. Je suis arrivée à 4h du matin à mon auberge après mon vol et le party était pogné dans la rue. «Pou Tchi Pou Tchi Pou Tchi» était l’ambiance sonore désignée pour toutes les nuits.

De là, on peut marcher jusqu’aux grandes attractions touristiques ou juste faire 2 pas et profiter de toute la nourriture du monde parce que la rue est à 90% occupée par des food stand et par des marchands de cossins.

J’ai beaucoup aimé les temples Wat Arun Ratchavararam et Wat Phra Chetuphon. MESDAMES, apportez dans votre valise des châles et une petite veste légère, car pour entrer dans les sites religieux vous devez vous couvrir les épaules et les genoux… même s’il fait 42000 degrés Celsius. Si vous oubliez, on vous loue un uniforme d’école ou on vous crie après dès que vous franchissez la porte. Couvre-toé, fille.

Le musée national était très intéressant et il se trouvait à être juste à côté du Bangkok Poutine. Je n’ai malheureusement pas trouvé Bruno Blanchet même si j’ai squatté la place beaucoup trop longtemps. Très bonne poutine en passant!

Le Flower Market était charmant et si vous n’avez pas peur des bains de foule, vous pouvez aller nager dans le chinatown. Ma nage papillon n’était vraiment pas assez dynamique pour la place. Je suis partie avant de me noyer. De Bangkok nous avons pris le train pour Ayutthaya.

Ayutthaya

 

Les ruines de l’ancienne capitale sont belles, bien qu’elles se ressemblent beaucoup les unes des autres. C’est agréable de se promener dans le parc et d’imaginer la vie d’antan. Les sites sont un peu éloignés les uns des autres et vous pouvez vous louer un vélo pour faire le tour, mais faites-le rendu de l’autre côté de la rivière. Ainsi si votre vélo a un flat, vous n’aurez pas à le traîner toute la journée (been there).

 

Sommaire

C’est vraiment un beau pays avec une faune et une flore incroyable. J’ai vu des paysages à couper le souffle du nord au sud. C’est complètement déstabilisant pour une petite Québécoise de se retrouver entourée de bananiers et de papayes et de voir autant de singes à un même endroit que d’écureuils au parc Lafontaine. La culture aussi est différente, c’est très religieux comme endroit. J’avais l’impression que toutes leurs richesses s’en allaient dans les temples, offrandes et rituels. De plus, il faut se remémorer que la Thaïlande est sous monarchie. Un peu partout le Roi vous regarde faire vos emplettes d’une de ses photos géantes entourées d’or. Salut Buddy. Pour finir, le peuple est gentil, souriant et telllllllllement travaillant. Je me trouve chanceuse d’avoir été accueillie par eux avec amour et chaleur. J’avais l’impression qu’ils voulaient partager avec moi les splendeurs de leurs pays. Merci! Kap kun ka (même après 3 semaines je ne suis pas certaine de le dire comme du monde, j’aurai essayé).

Flytrippers a quelques autres articles sur la Thaïlande:

Vous pouvez également consulter mes autres récits:

Que veux-tu savoir sur la Thaïlande? Dis-le-nous dans les commentaires ci-dessous.

 

Tu veux recevoir plus de contenu pour découvrir des destinations géniales?

Inscris-toi à notre infolettre gratuite

 

Explore des destinations géniales: inspiration de voyage

Apprends des trucs de pro: astuces de voyage

Découvre les voyages gratuits: récompenses voyage

 

Photo de couverture: Ko Phi Phi, Thaïlande (crédit photo: FF, blogueuse-invitée)

Divulgation publicitaire: Par souci de transparence, Flytrippers peut recevoir des commissions sur les liens inclus dans cet article, à coût nul pour toi. Merci de les utiliser pour nous encourager gratuitement, nous l’apprécions! Tu nous permets de continuer à trouver gratuitement d’excellents deals et à offrir gratuitement du contenu intéressant. Puisque nous avons à coeur notre mission d’aider les voyageurs et que notre réputation et notre crédibilité priment sur tout, nous ne recommanderons JAMAIS un produit ou service dans lequel nous n’avons pas confiance ou que nous n’utilisons pas nous-mêmes et nous ne donnerons jamais à aucun tiers parti le moindre contrôle sur notre contenu. Pour plus de détails sur notre politique publicitaire, clique ici.

Partage cet article pour nous aider à aider le plus de gens à voyager plus pour moins:

FF

Voyager c'est pas plate et l'évasion c'est mon domaine. Que ce soit par la littérature, le cinéma, la nourriture ou la musique j'aime être dépaysé et voir ce qu'il y a ailleurs. Embarque dans mon sac banane, on va faire un tour.

Leave a Reply